21 avril 2018

[Drama] Hero

hero drama 2001

Titre japonais : Hero

Nombre d’épisodes : 11 + SP

Diffusé en : Hiver 2001

Chaîne de diffusion : Fuji TV

Fiche : DramaWiki

Voir aussi : Impressions sur le SP

Il ne s’agit pas du film de Chinois volants (d’ailleurs je l’aime beaucoup, pourquoi j’en n’ai pas parlé quand j’ai regardé le DVD l’année dernière ?), mais bien d’un drama, que j’avais repéré parce qu’on peut y voir Abe Hiroshi. Je l’avais adoré dans Kekkon dekinai otoko, et même si je n’avais globalement pas trouvé Dragon Zakura exceptionnel, sa prestation était très bonne. Mais si je me suis décidée pour de bon à regarder la série, c’est parce que c’est Kimura Takuya qui y joue le rôle de Kuryu, l’un des personnages principaux. J’avais dit en le découvrant dans Sora kara furu ichioku no hoshi que j’avais bien envie de le voir dans d’autres rôles, ben c’est fait !

On pourrait presque dire que le drama a un côté américain de par son thème : les héros en question sont des procureurs et leurs assistants, avec au premier plan Kuryu et son assistante Amemiya. Le jeune procureur a des méthodes particulières et bien sûr au début Amemiya n’approuve pas. Mais on ne tombe pas dans le cliché de l’opposition systématique et le duo devient vite très sympathique. Dans chaque épisode on a une affaire différente au premier plan, et c’est un choix assez judicieux pour une série de 11 épisodes. J’ai trouvé qu’il y avait un bon équilibre entre ces affaires, bien ficelées sans être trop alambiquées, et la place que tient la vie personnelle des différents personnages.

Kimura Takuya s’en sort encore une fois franchement bien dans le rôle d’un personnage qui est atypique sans virer complètement dans l’exagération. C’est Matsu Takako qui joue le rôle d’Amemiya et j’ai bien apprécié son jeu. Pour les personnages secondaires il y a donc Abe Hiroshi (Shibayama) qui a toujours la grande classe, et Otsuka Nene (Nakamura), que je ne connaissais pas mais que j’ai trouvée chouette. J’ai aussi retrouvé par hasard Yashima Norito que je venais juste de voir dans Binbo Danshi. Après, il s’agissait d’acteurs que j’avais tous déjà croisés dans des petits rôles, et de leur côté il n’y a pas non plus de défauts.hero drama 2001

Même si les relations entre les différents personnages tiennent une certaine place, on ne peut pas dire qu’il y ait vraiment une trame principale. Ce n’est donc pas vraiment pour savoir la suite de l’histoire qu’on est impatient, mais parce qu’on a hâte de revoir la petite équipe dans des situations souvent bien drôles, et de suivre une autre affaire jamais trop longue ni trop prise de tête mais qui suffit toujours à porter l’épisode. Des petites anecdotes comme l’addiction au téléachat de Kuryu ou le barman très spécial achèvent de donner à la série son charme. Les musiques n’ont rien d’inoubliable mais ne sont pas non plus agaçantes.

Au bout du compte, on regrette presque que la série ne fasse pas plus de 11 épisodes, car c’est le genre de concept qui serait parfait pour plusieurs saisons, à l’américaine comme je disais. A la place, on a quand même un spécial et un film, sur lesquels je me pencherai certainement bientôt. Me voilà donc « kimuratisée » ! Mais j’ai aussi bien envie de revoir Abe Hiroshi, ainsi que les deux filles de la petite bande, qui ont réussi à me convaincre avec un seul rôle.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*