24 janvier 2018

[Drama] Orthros no inu

orthros no inu

Titre japonais :  オルトロスの犬
Nombre d’épisodes : 9
Diffusé en : Eté 2009
Chaîne de diffusion : TBS
Fiche : DramaWiki

J’avais pas mal entendu parlé de ce drama depuis sa diffusion, ce qui n’est pas du tout étonnant vu la popularité des deux acteurs principaux. Au début j’avais envie de le voir, mais je trouvais toujours autre chose à regarder d’abord. Et puis plus le temps passait, moins il me tentait, sûrement parce que les échos que j’en avais eu n’étaient pas tous bons. Après avoir traîné deux ans sur ma liste de drama à voir, il a fini par se retrouver dans le top 10 de séries que je ne verrai jamais que j’ai fait à la fin de l’année dernière. Les commentaires de mes fidèles visiteurs suite à la publication de ce top m’ont convaincue de ne pas passer le drama à la trappe. Et puis un beau soir de février, comme ça, tout d’un coup, j’ai lancé le premier épisode.

Hasebe Nagisa, flic en infiltration pour une affaire de drogue, se retrouve en bien mauvaise posture lorsque  les suspects découvrent sont identité. Contre toute attente, elle est sauvée par l’intervention d’un jeune homme, Aoi Ryôsuke. D’un simple toucher, il neutralise un des malfrats, qui s’effondre raide mort. Ryôsuke, gentil professeur de secondaire, possède le mystérieux pouvoir de la main du diable. Juste après cet événement, Nagisa apprend qu’un criminel du nom de Ryûzaki Shinji, condamné à mort pour un triple meurtre, possède le pouvoir de la main de dieu : il peut guérir n’importe quelle blessure ou maladie d’un simple toucher. Nagisa va organiser la rencontre des deux hommes. A partir de ce moment, rien ne va plus aller.orthros no inu

Un gentil méchant contre un méchant gentil ? L’éternelle lutte entre le bien et le mal ? Pas tout à fait non. Une lutte pour le pouvoir, oui : tous ceux qui vont avoir connaissance des capacités de Ryûzaki et Aoi vont tenter de les utiliser pour servir leurs propres intérêts. Les deux jeunes hommes, plutôt que de s’affronter sans cesse directement, vont apprendre à se connaître, alliés ou ennemis suivant la situation, essayant toujours de ne pas subir l’influence de qui que ce soit et de décider par eux-mêmes quand et sur qui utiliser leurs pouvoirs.

Takizawa Hideaki se montre tout à fait convaincant dans le rôle du « méchant » Ryûzaki. Je dois dire que j’avais peur qu’il manque d’expressivité, mais ça passe très bien. Il parvient à rendre son personnage mystérieux comme il faut, et l’on s’interroge tout de suite sur ses motivations, surtout que l’on se rend assez vite compte qu’il n’est pas si méchant que certains le pensent.orthros no inu

Nishikido Ryô se défend également bien dans le rôle d’Aoi. J’ai toujours apprécié l’acteur même si je n’ai jamais regardé de drama juste pour le voir, et je crois que ça restera toujours comme ça ! Si au départ Aoi va s’opposer à la façon de faire de Ryûzaki et refuse absolument d’utiliser son pouvoir destructeur, les événements vont le faire évoluer et ça fait plaisir de voir qu’on nous épargne le gentil naïf un peu borné qui ne sait que dire « c’est pas bien de tuer les gens ! ».orthros no inu

Je n’étais pas vraiment fan de Mizukawa Asami et elle m’a assez agréablement surprise dans son interprétation de Nagisa. Si on peut parfois remettre en question la crédibilité du personnage en tant que flic (mais que fout-elle toute seule en infiltration à jouer les cowboys et à ne pas se servir de son arme ? o_O) et si parfois on sent vraiment qu’elle est un peu débordée par la situation, Nagisa reste très sympathique et l’actrice n’en fait jamais trop. J’ai aimé le fait que son rôle de mère (sa petite Mio est atteinte d’asthme) fasse partie de la dynamique de sa relation avec Ryûzaki et Aoi.orthros no inu

Sakaki Yôko est ministre de la Santé et est bien placée pour être la prochaine à prendre la tête du gouvernement. Mais ses problèmes de coeur compromettent quelque peu ses ambitions. Ryûzaki pourrait non seulement la guérir, mais aussi être un allié de poids  pour obtenir le soutien de personnes importantes. Comme à toutes les personnes qui veulent être guéries, Ryûzaki lui demandera ce qu’elle est prête à faire pour lui en échange. Takahata Atsuko a là un rôle très différent de celui qu’elle tient dans Mother, mais elle est tout aussi crédible.orthros no inu

Sawamura Takayuki est un fonctionnaire de la sécurité intérieure haut placé. Il voit d’un très mauvais oeil Ryûzaki, car il considère que la révélation de l’existence d’un tel pouvoir au grand public ne pourrait mener qu’au chaos. Par contre, il considère le pouvoir d’Aoi comme un excellent outil pour assurer la sécurité du pays. Et la sécurité du pays, c’est la raison d’être de Sawamura. On se doute bien que le personnage n’est pas vraiment du genre sympathique, et Sasaki Kuranosuke, qui n’a plus à faire ses preuves, s’en sort cette fois encore très bien.orthros no inu

Kumakiri Masaru est l’un des complices du criminel tué par Aoi au début de l’histoire. C’est un jeune fils de riches qui se venge du manque d’amour de son père (qui lui aussi joue un rôle dans l’histoire) en jouant les méchants. Je n’ai pas  trouvé le personnage convaincant du tout, et je n’ai non plus eu du tout de coup de coeur pour l’interprétation de Yaotome Hikaru, le Johnny’s de trop du drama, quoi. Toujours est-il que le personnage s’intègre bien dans la trame principale et donc qu’on n’a pas l’impression de perdre inutilement du temps avec lui.orthros no inu

Le petit ami de Nagisa, Masato, va lui aussi finir par se trouver mêlé aux événements concernant Aoi et Ryûzaki. On n’a pas du tout l’occasion de savoir vraiment ce que Nagisa pense de ses actions, et j’ai trouvé que cela manquait vraiment. Je ne vais pas en dire plus sur ce personnage, mais en tout cas j’ai toujours autant de mal avec Oshinari Shûgo.orthros no inu

Maezono Chiharu est une amie de Nagisa qui travaille dans la médecine légale. Elle est en admiration devant la « perfection » du cadavre du criminel tué par Aoi, et veut voir dans cette mort inexplicable par la science la punition divine. Je ne connais pas tant que ça Harada Natsuki mais j’ai beaucoup aimé sa manière d’interpréter le personnages. C’est pour ça que j’ai regretté qu’au bout du compte Chiharu n’ait pas un rôle plus important dans l’histoire.orthros no inu

Enfin, Ninomiya est un étrange personnage qui semble connaître Ryûzaki Shinji et son pouvoir depuis bien longtemps. Je ne développerai pas pour ne pas spoiler, mais on devine bien qu’il a des choses à se reprocher. C’est difficile de se faire un avis sur ce personnage qu’on voit finalement surtout courir et révéler petit à petit le passé de Shinji. Du coup, pas vraiment de commentaire à faire sur l’interprétation de Rokkuaku Seiji.orthros no inu

Orthros no inu nous propose donc une histoire qui sort du schéma manichéen et met en avant plusieurs questions : toutes les vies ont-elles la même valeur ? Est-ce justice de tuer les criminels jugés irrécupérables ? Est-ce qu’on peut se permettre de sacrifier quelques vies pour assurer la sécurité de tous ? Serait-ce possible que le pouvoir de guérision de Ryûzaki puisse bénéficier à tous équitablement, ou le jeune homme est-il borné à être utilisé par ceux qui ont l’argent et le pouvoir ? Lui et Aoi pourront-ils mener une vie normale ou seront-ils toujours considérés comme des monstres ?

J’ai beaucoup aimé l’explication donnée quant à l’origine des pouvoirs des deux héros. On sait dès le départ qu’il va y avoir un aspect religieux vu qu’Aoi possède un vieux talisman venant d’un mystérieux sanctuaire shintô, et j’ai beaucoup aimé cet aspect et les  éléments auxquels il est mêlé. Du coup, j’aurais aimé que ce soit plus développé. Non pas qu’on n’en sache pas assez, on nous dit ce qu’il faut heureusement, mais j’ai trouvé l’ambiance mystérieuse régnant autour de l’origine des pouvoirs bien réussie, donc j’aurais voulu voir plus de scènes ^^.orthros no inu

Comme on peut le voir dans la vidéo du générique plus bas, des scènes animées sont utilisées dans le drama, notamment pour raconter des événements du passé. Ces scènes ne m’ont pas dérangée, mais je n’ai pas trouvé non plus qu’elles apportaient vraiment quelque chose à la série car leur utilisation est somme toute limitée et assez irrégulière. Certains trouveront peut-être que les effets spéciaux quand l’un des deux héros utilise son pouvoir ne sont pas terribles, moi c’est juste le mouvement d’yeux bizarre des gens tués par Aoi qui m’a un peu dérangée. Sinon, sans être révolutionnaire la réalisation et l’image sont propres, on sent que le drama est encore récent.

L’OST ne fait pas forcément partie de ceux que j’écouterais en boucle en dehors du drama, mais ça ne l’empêche pas d’être très réussi et de bien accompagner les différentes scènes sans exagérer leur côté mystérieux ou dramatique. Par contre, désolée Tackey mais la chanson thème m’a un peu fait mal aux oreilles. Au niveau des sonorités on dirait du mauvais Ali Project (ou du Ali Project tout court, c’est un peu pareil), et le chant, ben c’est pas terrible terrible. C’est de toute façon rare que j’aime les chansons  made in Johnny’s, bien que je sache que ça fait quasiment toujours partie du contrat à partir du moment où il y en a au moins un dans la série.

Si je n’ai pas enchaîné les épisodes d’Orthros no Inu aussi vite que pour Guilty par exemple, les 9 épisodes du drama n’ont pas fait long feu. Ca se suit vraiment bien, il n’y a pas de gros temps mort. Certains éléments sont loin d’être imprévisibles (je pense notamment à une révélation clé qu’on voit bien venir à l’avance), d’autres discutables (la situation de Shinji en prison par exemple) mais pour ma part je n’ai pas bloqué complètement là-dessus car s’il y a des facilités certaines, il n’y a pas d’accumulation d’incohérences. L’intérêt du spectateur est maintenu sans trop tomber dans le piège du rebondissement qui tue le rebondissement, sans que ça soit non plus sérieux au point d’en devenir un peu ridicule. Même si comme je l’ai dit j’aurais aimé voir certains points et/ou personnages de l’histoire plus développés, la fin est tout à fait convenable.

Au final, on a là un bon divertissement, bien interprété et réalisé dans l’ensemble, avec un fond assez intelligent mais pas prise de tête. J’ai vraiment passé un bon moment, et sans parler de révélation, on peut dire que la série a très bien répondu à mes attentes, même si elle ne rentrera pas dans mon top personnel. A voir si l’on n’est pas complètement hermétique au surnaturel dans les drama, sachant que ce côté surnaturel sert surtout à mettre en avant les réactions des uns et des autres.

1 commentaire sur [Drama] Orthros no inu

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog

    J’avais bien aimé ce drama. J’ai oublié certains personnages (et en cela, ce fut d’autant plus agréable de lire ton avis) mais en fait j’ai surtout retenu l’interprétation de « Tackey » que j’ai trouvé très bon. Son personnage est vraiment classe et je trouve que cette coupe ainsi que la couleur naturelle de ses cheveux, c’est encore ce qui lui va le mieux! (^^) Je te suis à 100% sur ce que tu penses de la femme flic: « débordée » est le mot qui lui convient le mieux là-dedans. Je trouve que l’actrice est froide au premier abord, et c’est aussi ce que je lui reproche d’une manière générale. J’ai également toujours un peu de mal avec cette actrice, je ne sais pas pourquoi. L’histoire m’avait bien tenue en haleine et j’ai enchaîné les épisodes très rapidement… certainement plus rapidement que toi. J’avais bien aimé l’OST aussi. Bref, je garde un très bon souvenir de ce drama! (^^)

    Écrit par : Dramafana | 04.04.2012

    Les Johnny’s et autres beaux gosses ont souvent des coiffures bizarres, et c’est vrai que Tackey est pas mal dans le genre ! Mais là, je l’ai trouvé moi aussi très classe.
    Apparemment tu n’as pas écrit de billet sur ce drama, je suppose que c’est parce que tu l’as vu avant de commencer ton blog. En tout cas merci d’avoir partagé un peu tes impressions ! 🙂

    Écrit par : Katzina | 12.04.2012

    Exact! En fait, ça fait à peu près 4 ans que je regarde des dramas, mais ça fera 1 an dans quelques jours que je tiens mon blog (^^)

    Écrit par : Dramafana | 12.04.2012

    Tiens tiens, un bloganniversaire qui se prépare on dirait ^^.
    Tu as dû commencer les drama peu de temps après moi alors, je vais bientôt arriver à 5 ans de dramaphagie ^^.

    Écrit par : Katzina | 13.04.2012

    Je fais partie de ceux qui ont fait un com’ positif sur ce drama, à la suite de ton article « le top 10 de séries que je ne verrai jamais », donc je suis plutôt content que tu l’aies vu !
    C’est un drama qui a ses petits défauts et ses grandes qualités ; ses qualités surpassant ses défauts, ce serait dommage d’être passé à côté. Pour ma part, il a même fait partie longtemps de mon top 10 (mais il a fini par en sortir, d’autres dramas le « poussant » petit à petit, notamment le fameux Guilty, auquel tu fais allusion et dont on a déjà eu l’occasion de parler ^^).

    Écrit par : Gatien | 04.04.2012

    En effet c’est en bonne partie grâce à ton intervention que je me suis décidée à regarder le drama et je ne le regrette pas ! J’avais vraiment bien fait de faire ce billet, ça se peut que j’en refasse un dans le genre à l’avenir.
    Ah les tops 10 ! Que ce soit pour les anime ou les drama, je serai incapable de faire un top 10 absolu, c’est impossible ! Déjà que j’ai du mal à faire un top 10 avec les séries vues pendant une année ! :p

    Écrit par : Katzina | 13.04.2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*