[Tag] Kreativ Blogger Award

lys tokorozawa

tag,bla bla,blog,kreativ blogger award

Enfin, j’ai fini de rédiger mes réponses au tag qui a circulé ces derniers semaines ! Je remercie à nouveau Iza de m’avoir taggée, et avant de commencer, je me plie à la formalité du rappel des règles :

1- Remercier la personne qui vous a donné ce prix
2- Mettre le logo sur votre blog
3- Mettre le lien vers la personne qui vous l’a envoyé
4- Dévoiler 7 choses sur vous
5- Nommer 7 blogs qui devront faire comme vous
6- Mettre le lien des 7 blogs
7- Prévenir les personnes concernées

Bon, en fait autant le dire tout de suite, les trois derniers points ne seront pas respectés ! Mais pour les trois premiers c’est bon, donc passons à l’essentiel, le quatrième !

1. J’ai un côté très maniaque. Pas vraiment pour le ménage, d’ailleurs c’est un bordel monstre chez moi en ce moment. Mais pour certaines choses, faut que ça soit bien droit, bien uniforme, bien logique. Pourtant je n’ai pas du tout l’esprit d’une scientifique ! ^^ Mais là par exemple en ce moment, je supporte vraiment plus que les tags de tous mes MP3 ne soient pas bien faits, et c’est vraiment par manque de temps que je n’ai pas encore remédié à ça.  Toujours question classement musical mais pour les supports physiques cette fois, mes CD sont classés par artiste évidemment, les différents albums par ordre de sortie. Et pour les artistes japonais, c’est pas par ordre alphabétique, mais selon les kana ^^.

Autre facette de ce côté un peu maniaque, je suis super intolérante sur les fautes d’orthographe. Je ne prétends pas ne pas en faire moi-même, et il doit y en avoir pas mal ici même si j’essaie toujours de me relire. Mais lire un article, un mail, un site, un livre, n’importe quoi où il y a des fautes, ça me fait grincer des dents. Et c’est évidemment encore pire quand il s’agit de publications professionnelles. Moins 10 000 en crédibilité direct, quoi…

2. J’ai reçu une éducation religieuse (4 ans de catéchisme), et j’ai même été enfant de chœur. Au moment de ma profession de foi j’étais même assez à fond pour vouloir faire ma confirmation. Mais voilà, l’adolescence et le rock sont passés par là, et depuis je ne suis plus très catholique :p. Toujours est-il que je considère important de connaître un minimum le christianisme étant donné sa signification dans notre histoire et notre culture.

3. Je n’ai pas mon permis malgré mon grand âge, et je n’ai aucune intention de le passer à moins d’y être obligée, pour des raisons professionnelles a priori. Pour moi la voiture n’est pas du tout un mode de transport qui va de soi. C’est pas comme si les transports en commun c’est marrant tous les jours, mais je ne me vois pas du tout me déplacer seule, me faire chier à me garer, à faire le plein, à payer une assurance… Le fait de conduire en lui-même ne me  donne pas du tout envie, et je pense que mes problèmes de vue de m’aideraient pas sur ce point-là. Donc à la rigueur je vais attendre d’être riche et célèbre pour pouvoir avoir une voiture avec chauffeur :p.

4. Je suis tout de traviole. J’ai déjà souvent parlé (pas plus tard que quelques lignes plus haut) de ma mauvaise vue et des lunettes que je porte depuis toujours, il se trouve que ce n’est pas mon seul « handicap ». Depuis près de deux ans je porte des semelles orthopédiques, conséquence de la scoliose de ma jeunesse. Mon bassin est de traviole, résultat 1 centimètre d’écart entre mes deux jambes. Hé oui, j’ai pas été à la piscine pour redresser mon dos même si on me l’a dit 10000 fois, c’est pas bien. Mais je déteste l’eau, d’ailleurs ça aurait pu être la prochaine révélation ^^. Donc avec ces semelles mon dos se porte mieux mais il y a quand même des jours où c’est pénible de rester assise longtemps au boulot, en cours ou dans le train.  Le plus gros inconvénient de ces semelles, c’est qu’on les met pas dans n’importe quelles chaussures, surtout l’été. Je peux pas traîner mes Doc à longueur d’année quoi ! Je parle pas de mettre des tongs (les tongs c’est pas des chaussures, c’est le mal, comme les slims ! ^^), mais bon des nu-pieds quand même.

5. Je suis toute trouée. Si j’ai attendu mes 13 ou 14 ans pour me faire percer les oreilles (c’est peut-être une fausse impression mais il me semblait que la majorité des filles de m’entourage l’avaient fait depuis longtemps), je ne me suis pas arrêtée aux deux trous conventionnels. J’en ai fait un deuxième à droite et un deuxième à droite, puis un troisième à gauche parce que c’est mieux quand c’est asymétrique, et puis même un quatrième vu qu’on était si bien partie. j’ai fini par le haut de l’oreille, dans le cartilage, ce qui est plutôt un piercing mais je l’avais fait faire au pistolet. Comme mon nez, qui a suivi quelques années après. j’aurais sûrement pu obtenir l’autorisation de mes parents étant mineure, mais j’ai attendu ma majorité, certainement la seule chose que j’ai fait pour marquer le coup d’ailleurs. Et enfn, de nouveau quelques années plus tard, je suis enfin passé au piercing à l’aiguille ! Non, pas au nombril, ça m’a jamais tentée ! A l’arcade par contre ça me disait bien, mais pas terrible avec les lunettes. J’ai beaucoup hésité entre le labret et la langue, et j’ai fini par choisir la deuxième. Je pense que ça fait beaucoup moins mal ^^. A priori il n’y en aura pas d’autres, et les tatouages ça me tente pas du tout.

6. Je fume, mais pas trop. Enfin, un peu plus cette année, vu que j’avais besoin de me déstresser. Et je ne fume que du tabac à rouler, je n’aime vraiment plus du tout les « vraies » cigarettes depuis des années, tellement que ça froisserait presque les gens qui m’en proposent une alors que je sors mon attirail de roulage. On me demande aussi souvent pourquoi je m’achète pas une rouleuse. Mais c’est cool de rouler ! Je ne fume jamais dans la journée, en cours ou au boulot. Je garde ça pour le soir après le repas, et pour les soirs de week end. Parce que qui dit bibine, dit tabac, tant que je consomme les deux avec modération ça me va.

7. Je suis timide et n’ai aucune confiance en moi. Si ça s’est amélioré avec l’âge, notamment depuis que je suis allée vivre et travailler un peu à l’étranger, ça reste très marqué question histoires de coeur. Par exemple, mais vraiment un exemple au hasard hein, je suis du genre à poireauter pendant deux ans pour un mec sans jamais rien lui dire et de finir par laisser tomber parce qu’il s’est trouvé quelqu’un. Enfin, dans cette exemple précis, je pense que dès le départ il me considérait comme un pote (ça m’apprendra à boire de la bière et à parler manga et informatique…) et que du coup cette timidité et ce manque de confiance en moi m’ont juste évité d’aller à Jardiland, comme on disait quand j’étais jeune. Me prendre un râteau quoi. Oui bon, allez je sors ! ^^

Bon, on va arrêter là les énumérations de mes difformités physqiues et de mes névroses ! :p. Comme le tag a déjà pas mal circulé, je ne passe pas la main.

1 Commentaire

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog :

    Salut!
    Merci d’avoir participé au jeu. Nous avons quelques points communs, notamment le fait de ne pas aimer rencontrer de fautes d’orthographe. Je suis sûre qu’il y a des coquilles dans ce que j’écris (sur mon blog et ailleurs) et rien que d’y penser, ça me rend malade!
    Bonne journée et à bientôt. (^^)

    Écrit par : Dramafana | 23.06.2011

    1. J’ai le même souci ^^ Je peux passer un temps de grand malade à tagguer mes mp3. Mes CD sont également classés par artiste / par date de sortie mais je me demande si je ne vais pas prochainement modifier ça. J’ai bien envie de classer par genre mais je sens que ça va être prise de tête. Par contre, classer selon les kana… ouaw O______O

    C’est marrant parce que je n’aurais jamais pensé que tu étais trouée de partout et que tu fumais ;D

    Écrit par : Kerydwen | 24.06.2011

    Merci à toutes les deux pour vos commentaires ! ^^

    @Kerydwen : donc même virtuellement, j’ai l’air de quelqu’un de très sage et très fréquentable ! :p
    Moi aussi j’aimerais classer ma musique par genre, mais ça a très vite ses limites. Quand je vois par exemple un artiste japonais taggé jrock, est-ce vraiment un genre en soi ? D’un sens, on s’en fout de la nationalité. Et avec certains artistes qui mélangent vraiment les genres, dur de savoir où est le rock, où est la pop, où est l’électro ^^.

    Écrit par : Katzina | 02.07.2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*