20 novembre 2017

[Tag] Onze questions sur les drama

A la mi-mars, ZGMF Balmung s’est prêté au jeu des onze questions sur le thème des drama et m’a proposé de répondre à onze nouvelles questions concoctées par ses soins. Mieux vaut tard que jamais, j’ai fait de mon mieux pour y répondre ! Et comme cette fois encore j’arrive un peu après la bataille, je ne ferai pas tourner le tag, à moins que quelqu’un se manifeste et veuille absolument subir un petit interrogatoire de ma part :).

1 – Il y a eu forcément un début, donc, comment avez-vous découvert les dramas ? La première série ? Voire aussi le premier coup-de-cœur ?

Cette question, j’y avais déjà répondu il y a deux ans pour un autre tag drama. Mon tout premier drama, c’était Hana Yori Dango  et on peut dire que c’était aussi mon premier coup de coeur, même si mes goûts ont pas mal changé depuis. Je découvrais un univers totalement nouveau, j’étais complètement sous le charme et j’ai avalé les deux saisons de la série en quelques jours ^^. Récemment je suis tombée sur une rediffusion du drama sur TBS et ça m’a rendue bien nostalgique ^^. Cela fait maintenant cinq ans et demi que je regarde des drama, et je ne suis pas prête de m’arrêter, je pense !

hana yori dango drama

2 – Est-ce que, en parallèle, vous regardez des animés et/ou lisez des mangas ? Si oui, faites-vous un lien, quel qu’il soit, entre ces « occupations » (voire passions selon les cas) ?

J’ai commencé à lire des manga et regarder des anime plusieurs années avant de me mettre aux drama. Etant donné que de nombreux drama sont des adaptations de manga qui sont souvent aussi portés sur le petit écran en version animée, le lien entre les différents univers est assez évident. Même si maintenant j’essaie d’éviter en partie ces adaptations de manga car il y a plein d’autres drama adaptés de romans ou au scénario original qui sont potentiellement plus intéressants. De nombreux drama m’ont donné envie de lire le manga dont ils sont l’adaptation (Nodame cantabileYashaBlackjack ni yoroshiku,  Hotaru no hikariJIN…), mais l’inverse se vérifie moins, surtout depuis la demi-déception du drama de Hachimitsu to Clover.
honey and clover

3 – Quels sont vos principaux critères pour choisir un nouveau drama à visionner (casting, synopsis, réalisateur, genre de la série, etc.) ?

Un peu de tout ça en fait ! J’accorde beaucoup d’importance au casting, mais le genre joue aussi pas mal. Je suis assez méfiante pour ce qui est des séries d’enquête qu’on trouve à la pelle à chaque saison, ou encore les school drama. Ces deux dernières années, je prête de plus en plus attention aux scénaristes, qui me semblent plus importants que les réalisateurs pour ce qui est des drama, et j’ai mes petits chouchous dans le domaine : Kudô Kankurô, Yukawa Kazuhiko, Okada Yoshikazu…

4 – Vous arrive-t-il de regarder simplement un nouveau drama parce que tel acteur ou telle actrice joue dedans, sans même faire attention au synopsis ? Des exemples ?

Comme je l’ai déjà dit plus haut, le casting influence beaucoup mes choix de visionnage, mais je crois que je ne suis pas capable de regarder un drama juste pour un acteur ou une actrice en faisant abstraction de tout le reste. Il y a quelques mois, j’ai tenté de regarder Tokyo zenryoku shojo parce que Watabe Atsurô jouait dedans, mais je ne suis pas allée plus loin que le premier épisode car le drama ne m’intéressait pas et l’acteur n’y avait pas le premier rôle.

ryomaden

5 – Si vous deviez donner un seul titre, un seul, quel serait le drama que vous conseillerez plus que tout ? Pourquoi ?

Il y avait aussi une question similaire dans le tag drama auquel j’avais répondu il y a deux ans et j’avais répondu Karei naru ichizoku. Aujourd’hui, je choisirais sûrement Ryômaden, qui est un drama plein de qualités. Mais qui ne peut pas plaire à tout le monde, j’en suis bien consciente ! En tout cas, c’est une dse séries japonaises qui m’a le plus marquée par sa richesse et sa réalisation.

6 – Inversement, y a-t-il un titre que vous déconseillerez à tout prix ? Pourquoi ?

J’ai toujours du mal à déconseiller les drama que je n’ai pas appréciés moi-même pour des tas de raisons. Alors déconseiller à tout prix, encore moins ! Les avis des blogueurs peuvent avoir beaucoup d’influence, mais dans tous les cas la décision de regarder ou pas, de continuer ou pas un drama revient au lecteur !

last christmas drama

7 – Je reprends la question d’Iza, parce qu’elle me plait bien : « selon vous, quel drama a réuni le couple d’acteurs le plus harmonieux, le couple parfait en somme ? »

Pas forcément évident de répondre à cette question sans faire un gros spoil sur une série ! ^^ Mais je crois que j’ai trouvé des candidats pas trop compromettants : Kenji et Yûki, les deux personnages principaux de Last Christmas. Je ne sais pas s’ils forment un couple parfait, mais en tout cas ils sont super attachants, aussi bien séparément qu’ensemble !

8 – Vous devenez pour quelque temps un acteur ou une actrice, oui, et on vous propose de jouer dans une série qui va être produite de nouveau… Quel serait le drama (que vous avez déjà vu) dans lequel vous aimeriez jouer un rôle (principal ou secondaire) ?

Je n’ai jamais rêvé d’être une star et je ne m’imagine pas du tout devant la caméra, alors pas évident de répondre à cette question ! Mais je crois que j’ai trouvé le drama qui me conviendrait parfaitement, même s’il faudrait un poil changer le scénario pour que le héros devienne une héroïne : Kodoku no gurume ! Un drama avec seulement deux personnages ou presque, le héros et la bouffe ! ^^

kodoku no gurume 2

9 – La majorité des dramas japonais sont d’un format relativement court, entre 9 et 11 épisodes, est-ce un format que vous appréciez ?

Même si quand on adore un drama on voudrait qu’il dure plus longtemps, je pense que je préfère le format des séries japonaises à celles des séries occidentales (surtout américaines) qui comptent généralement de nombreuses saisons, suivant le succès remporté. Le type de scénario n’est pas le même c’est certain, et ma préférence va nettement aux séries qui ont une trame principale, une durée et une fin plus ou moins dèfinies dès le départ. Du point de vue des acteurs, cela permet de les voir dans beaucoup plus de rôles différents que s’ils jouaient dans la même série plusieurs saisons de suite.

10 – Quels sont les principales qualités et principaux défauts des dramas (et films) japonais ? Pour cette question, imaginez-vous devoir répondre à quelqu’un qui a plein de préjugés négatifs (fondés ou pas) sur les productions télévisées japonaises, qu’est ce que vous lui diriez pour le convertir ?

Quand on pense aux drama et films japonais, et asiatiques en général sûrement, on évoque presque automatiquement le surjeu des acteurs. Je ne nie pas son existence, mais il ne faut pas non plus croire qu’il est partout, ou que les Japonais ne font que de mauvaises copies des séries occidentales. Ce surjeu, n’est-ce pas juste parfois une façon différente de jouer, dûe à la culture et à la langue ? N’est-ce pas juste une question d’habitude si l’on trouve le jeu des Américains « normal » ? Le doublage imposé  systématiquement pendant de années en France a aussi pas mal faussé la perception qu’on peut avoir des productions d’outre-Atlantique. Bref, le but n’est pas de lancer un débat ou de critiquer les séries américaines ^^.
J’imagine qu’il y en a qui pensent aussi que les drama sont tous des love com à l’eau de rose super niaises. Là encore il n’y a pas besoin de chercher très loin pour se rendre compte qu’il y a plein de genres différents ^^.
Après, si une personne n’est pas assez curieuse pour tenter l’expérience des drama, on ne peut pas la forcer. Mais suggérer une petite sélection en fonction de ses goûts, ça peut se faire ^^.kekkonshinai1

11 – Est-ce que les dramas sont pour vous un moyen de mieux connaître le Japon ? De même, estimez-vous qu’ils sont un bon reflet du Japon ?

Si les drama restent des fictions et qu’il faut les prendre avec le recul nécessaire, je trouve qu’ils en disent beaucoup sur le Japon, surtout lorsqu’il s’agit d’histoires contemporaines abordant des questions sociales autour du travail, du couple, de la famille. Tout comme les cours que j’ai pu avoir pendant ma licence ou les ouvrages que j’ai pu lire, les séries m’ont beaucoup appris sur le Japon et sa société, même si ce n’est pas pour autant que je peux prétendre très bien connaître les Japonais. Pour ça, je pense qu’il faut vivre pas mal d’années parmi eux ^^. Mais au même titre que les romans, manga, anime, les drama sont un des nombreux reflets du Japon.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*