[Bla bla drama #59] Un aperçu de la première saison de cette année 2019

drama japonais hiver 2019

A chaque saison, on voit fleurir sur le petit écran japonais un paquet de séries d’enquêtes en tous genres ou d’adaptations de manga. Cet hiver, c’est le premier type qui domine. Ca ne devrait pas m’étonner, mais on frôle vraiment l’overdose vu que ça monopolise quasiment tous les gros créneaux, surtout ceux où il y a généralement des productions qui m’intéressent (jeudi 22h chez Fuji TV et vendredi  22h chez TBS) ! Les castings sont souvent très intéressants, mais j’ai du  mal à m’enthousiasmer. Heureusement, à côté de ça il y a une poignée de séries qui s’annoncent plus intéressantes, et pas moins de trois de mes scénaristes préférés nous ont préparé quelque chose pour cette première saison de l’année (ou même plus). Dans tous les cas, j’ai décidé d’essayer de faire encore plus court et de pas m’arrêter sur toutes les séries pour dire “oui mais non” ;D.

gosaigyou

Gosaigyô

J’ai vu l’affiche de ce drama il y a quelques semaines en passant devant des studios de Fuji TV et elle m’a plus interpellée que celle du gestuku avec Nishikido Ryô en enquêteur. Un casting avec quatre acteurs principaux qui changent un peu, un thème qui change un peu aussi, il faut voir le résultat mais a priori c’est un des trucs les plus originaux de cette saison sur  les chaînes classiques.

hajimete koi wo shita hi yomu hanashi

Hajimete koi wo shita hi ni yomu hanashi

Une petite adaptation de manga, il fallait bien ça ! Je ne sais pas si mon envie de voir Nagayama Kento et Nakamura Tomoya est assez forte pour tenter de supporter Fukada Kyôko. Parce que moins je la vois, moins j’ai envie de la voir, et là ça fait plus de 7 ans que j’ai pas vu de drama avec elle. Bref, je garde mon joker Fukada pour un drama plus vieux qui a plus d’arguments !

MAGI

Rien qu’à voir l’affiche de ce drama, on se doute que ce drama ne doit pas être une production d’une chaîne classique (ça pourrait être la NHK à la rigueur). Il s’agit effectivement d’un drama signé Amazon, et l’angle nouveau qu’il promet sur une époque vue et revue dans les drama historiques ne peut qu’attirer la curiosité. Vu le nombre de personnages et donc d’acteurs non japonais, je me demande comment ils ont géré la différence de langue ? Du coup, est-ce que les autochtones considèrent quand même ça comme un drama japonais ? 🙂

Haken Uranaishi Ataru

Je me suis dit en voyant l’affiche de ce drama que c’était de quelqu’un que je connaissais. Et effectivement, son scénariste est Yukawa Kazuhiko. Quelle bonne idée d’avoir pris Sugisaki Hana pour le rôle principal ! Je n’ai pas vu les 2 ou 3 séries les plus récentes de Yukawa et je crains un peu qu’il ne soit un peu trop emmêlés dans le même schéma de scénarios et de personnages (on sent bien le Kaseifu no Mita là quand même), mais ça ne m’empêche pas de mettre ça sur ma liste !

kioku sousa

Kioku Sousa

Oui, une série policière, et sûrement pas une de celles qui a le plus gros budget vu que c’est produit par TV Tokyo. Mais c’est rare de voir Kitaoji Kinya dans le rôle principal, et puis vu que ça se passe à Shinjuku, si on voit pas mal le quartier ça peut être sympa !

maison de police

Maison de police

Ou quand le franponais s’invite jusque dans les titres de drama… Alors, le casting de cette série est un très très bon argument, mais je sais pas trop ce que ça peut donner niveau ambiance : on a une affaire criminelle qui semble quand même bien glauque, et l’affiche qui semble suggérer que la bande de flics à la retraite sont des gais lurons. Ha, je m’aperçois que le scénariste et le réalisateur sont ceux de Strawberry Night, justement je pensais à ce drama en voyant que Maison de police était aussi une adaptation d’une série de romans policiers. Et aussi peut-être inconsciemment à cause de Nishijima Hidetoshi :).

Mikazuki

Le thème de l’éducation pendant et après la guerre me tente beaucoup, et puis Takahashi Issei quoi !

Nusumareta kao

Tamaki Hiroshi se fait plutôt rare à l’écran, et vu que j’ai un excellent souvenir de sa prestation dans Guilty, je me dis que dans une série policière signée WOWOW ça doit bien le faire aussi !

Idaten

Le voilà, le drama que j’étais impatiente de voir depuis son annonce il y a au moins un an et demi ! Qui dit janvier, dit nouveau taiga sur la NHK, et cette année la chaîne prend des “risques” en nous proposant un contexte historique qui n’est ni le Sengoku, ni le Bakumatsu (parce que même s’il y a des exceptions, en gros on navigue entre les deux). Et en plus, ils ont trouvé un prétexte en or pour pouvoir parler de l’histoire du 20ème siècle sans se centrer sur la guerre du Pacifique ! Les jeux olympiques, oui ! Mais le mieux dans tout ça, c’est que le scénario a été confié à Kudô Kankurô ! Après le succès d’Ama-chan qui a dans une certaine mesure créé un regain d’intérêt pour les asadora, il n’y avait pas de raison que la chaîne ne tente pas l’expérience avec son autre type de production emblématique. Le premier épisode m’a ravie, et si je n’avais pas tant à écrire et que j’avais un don pour parler des pilotes comme certaines blogueues j’aurais bien publié quelque chose dessus ! En tout cas, au bout de quatre épisodes, je peux affirmer que ça tient toutes ses promesses et j’espère que Kudô va tenir sur la longueur car 50 et quelque épisodes c’est quand même pas rien ! J’espère aussi qu’on va pouvoir maintenir le rythme de visionnage avec l’autochtone et qu’on va pas accumuler les épisodes non vus sur notre disque dur :D.

good wife drama japon

Good wife

Je disais à la saison dernière que les remakes de séries américaines étaient à la mode en ce moment et celle-ci s’ajoute donc à la liste ! Parce que si je suis complètement larguée niveau séries occidentales évidemment je vois beaucoup de noms passer et donc j’ai quand même tilté. Par contre, je savais pas que l’original se passait à Chicago et que c’était Julianna Margulies qui avait le rôle principal tiens ! Le casting de ce remake est intéressant oui, mais qu’est-ce qu’ils vont faire en une saison ? Et puis il y a adaptation et adaptation, si on veut être crédible au niveau culturel et social je pense qu’il faut changer pas mal de trucs. Enfin bref, je ne vois toujours pas trop l’intérêt et je ne sais pas si on peut en voir un quand on connait l’original et qu’on est adeptes de drama japonais ?

san nen a gumi

3 nen A gumi

Le drama scolaire, c’est à très petite dose pour moi, mais là il se peut qu’on ait quelque chose d’intéressant, même si je sais déjà que j’ai toujours du mal à me lancer dans ce genre d’histoire. Le thème rappelle Watashitachi no kyôkasho, et les deux acteurs mis en avant sur l’affiche font aussi partie pour moi des arguments en faveur de cette série : Nagano Mei s’est montrée très convaincante dans l’asadora Hanbun, aoi, et même si j’ai encore peu vu Suda Masaki il a déjà réussi à me surprendre !

monroe ga shinda hi

Monroe ga shinda hi

On termine par une troisième série de la NHK qui présage du bon étant donné que son scénario est d’Okada Yoshikazu. Certes, c’est une adaptation de roman et pas un scénario original, mais quand même ! Et puis le duo Suzuki Kyôka et Kusakari Masao en tête d’affiche c’est aussi très vendeur !

 

Et voilà pour cet hiver ! Je n’ai évoqué que 12 séries au final, mais au moins je ne me répète pas trop ! J’hésite toujours à continuer mes billets repérages de début de saison car ça n’a pas de sens de parler en long et en large de séries que ne verrai soit jamais, soit dans très longtemps. En même temps, j’ai envie de rester connectée à l’actualité du petit écran japonais autrement qu’en zappant on en voyant des affiches de séries dans le train ou dans la rue. Et bien sûr que ça parle un minimum aux lecteurs dramaphiles ! Depuis quelques saisons, je pensais essayer de me limiter à 10 séries, du coup on s’en rapproche. A voir ce que ça donnera au printemps ! En attendant, je suis toujours prête à discuter des séries que j’ai envie de voir ou pas sur les réseaux sociaux ou dans les commentaires :).

 

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*