Festival de la patate douce au Ryûsenji

festival meguro

A la fin du mois d’octobre, je suis allée au Ryûsenji, temple situé dans l’arrondissement de Meguro non loin de la gare du même nom (qui elle est dans l’arrondissement de Shinagawa, mais c’est un autre histoire ^^). Un festival un peu particulier y avait lieu, celui de la patate douce, satsuma imo, une des saveurs les plus caractéristiques de l’automne japonais avec la chataîgne. Comme pour les petits matsuri de quartier dans les sanctuaires shinto, c’était une bonne occasion de se goinfrer un peu ^^.festival meguro

On commence avec le grand classique, la patate douce chaude cuite au feu de bois. Miam !nourriture japonaise

Ensuite, deux bonnes petites volées de marches pour monter jusqu’au bâtiment principal, avec au passage un petit bain d’encens :).festival temple meguro

On redescend, et là on tombe sur une procession qui traverse l’enceinte du temple.festival temple meguro

Dans une autre partie des lieux, il y a un joli jardin avec plein de mousse, une grosse lanterne en pierre et une petite fontaine avec la conduite d’eau en bambou.temple megurotemple meguro

Après le plaisir des yeux, retour aux plaisirs de l’estomac ! Ces petits donuts ronds d’Okinawa au sucre noir faisaient trop envie, et c’est effectivement délicieux !nourriture japonaise

Pour finir, et pour mon plus grand plaisir, des ôbanyaki. J’avais découvert tout récemment ces cousins des taiyaki pour lesquels j’ai également développé une grande passion depuis. Cette fois, j’en ai choisi un au fromage. Ca a bien fait rire le vendeur de me voir prendre des photos ^^. Il m’a demandé d’où je venais, et quand j’ai dit de France, il a répondu : Ah, Alain Delon ! :pnourriture japonaise

Pour finir, voici deux photos prises sur le trajet entre la gare et le temple. Un immeuble récent bien sympa, et une vue sur la rivière Meguro depuis un pont. En ce moment les sakura doivent être fleuris là-bas aussi, il faudra que j’essaie d’aller voir ça ! 🙂tokyo megurotokyo meguro

Pas grand chose de plus à dire sur cette visite, si ce n’est que j’ai trouvé le temple vraiment beau. J’ai déjà dû le dire, d’habitude je préfère les sanctuaires, mais dernièrement j’ai aussi vu quelques très beaux temples qui me font apprécier autant les lieux bouddhiques.

Le temps était déjà bien gris ce jour-là et il a fini par se mettre à pleuvoir. Dans ce cas, le karaoke est un lieu idéal pour se réfugier ! La journée s’est terminée au Sukiya avec un bon gyûdon aux champignons, édition spéciale de l’automne ! ^^.

1 Commentaire

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog :

    Encore des découvertes “à manger” à ce que je vois ^_^. Les patates douces c’est cher en France, en tout cas j’ai voulu en acheter au supermarché (un leclerc) et c’était 2€ la pièce… du coup je m’en suis passée T__T.
    Les donuts d’Okinawa ont l’air bons 🙂 Je ne connais pas le sucre noir, quelle est sa particularité?
    Alain Delon?! XD (je l’aime pas du tout!)

    Écrit par : Ageha | 26.03.2013

    Je parle de sucre noir parce que j’ai fait une vilaine traduction littérale, mais en français on parlerait plutôt de sucre brun ou roux. Enfin d’après Wikipedia, ce qu’on appelle 黒糖 au Japon c’est du sucre muscovado :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Sucre_muscovado
    C’est beaucoup utilisé dans les pâtisseries, y compris à Okinawa où ils ont aussi de l’umeshu au “kokutô”, et c’est super bon ^^

    C’est vrai que les patates douces sont assez chères en France vu qu’elles sont importées. Ici c’est 100 yen la grosse patate, à peu près. Sinon, Picard fait de la purée de patate douce pas mauvaise du tout ^^.

    Écrit par : Katzina | 02.04.2013

    “Alain Delon”, mouaaaah ah ah ah !
    Encore un de ces billets sadiques dont tu as le secret et qui peuvent filer les crocs à n’importe quelle heure de la journée. (^^) Bon, comme tu postes aussi de belles photos de paysages (urbains ou pas ^^) tu es pardonnée! (Je rêve de mettre un bambou comme ça dans mon jardin, avec une petite fontaine! J’adore le bruit que ça fait. Est-ce que tu connais la signification de cela?)

    Écrit par : Dramafana | 26.03.2013

    Après quelques petites recherches avec un homo japonicus qui en a découvert autant que moi sur ce coup-là, je peux te dire que ces fontaines s’appelle shishi odoshi, et servent à la base à effrayer les animaux qui pourraient manger les plantes du jardin où elles sont installées. Je pense qu’elles font depuis longtemps partie des éléments incontournables d’un jardin à la japonaise et sont appréciées maintenant plus pour leur bruit caractéristique que pour leur fonction ^^.
    Merci Wiki 😀
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Shishi-odoshi

    Écrit par : Katzina | 03.04.2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*