21 novembre 2018

[Anime] Red Garden

red garden

Titre japonais : レッド ガーデン
Nombre d’épisodes : 22 épisodes
Année de production :
 2006
Licence en France :
 Aucune
Fiche :
 Animeka ; ANN

Red Garden est une série de 22 épisodes qui, bien que réalisée par un studio super connu (Gonzo) n’a pas l’air d’avoir une grande notoriété, du moins pas dans le petit monde du fansub français que je connais. J’ai du mal à me faire une opinion sur cette série. Je ne l’ai pas dévorée, ce n’est pas la série du siècle, c’est sûr, mais elle a tout de même un certain nombre de points positifs qui font que j’ai passé de bons moments à la regarder.

Le premier point qui peut fâcher, c’est celui du design des personnages, qui est tout à fait particulier. Personnellement, j’ai beaucoup aimé, et le style au premier abord bizarre des personnages leur donne en fait un côté très réaliste, en particulier en ce qui concerne les quatre héroïnes de l’histoire. J’ai bien aimé aussi l’attention portée au dessin des vêtements de ces quatre personnages. Au niveau de l’univers, on nous propose un New York apparemment moderne mais qui semble avoir un tout petit côté rétro, et j’ai assez apprécié cela.

Pour ce qui est de l’histoire en elle-même, elle comporte peut-être certaines lenteurs, mais grâce à celles-ci, on apprend à connaître mieux les quatre héroïnes, et c’est vraiment un bon point. On nous montre très bien leurs réactions face aux événements, comment elles sont toutes les quatre très différentes et vont finir par devenir très proches. Je n’en dirai pas plus, car je sais très bien que c’est rageant de se faire « spoiler » ^^. Les premiers épisodes de la série comportent quelques scènes où les personnages chantent, par la suite on ne voit plus du tout ce genre de scènes. Moi, ça ne me plaisait pas plus que ça juste parce que les doubleuses ne chantaient pas toujours juste.

La bande sonore, sans être exceptionnelle, est agréable et retranscrit bien l’ambiance assez dramatique de la série. Si comme je le disais il y a quelque lenteurs, les événements se précipitent un peu dans le dernier tiers de la série pour arriver à un fin que je trouve plutôt bien maîtrisée. Une série assez spéciale donc, aussi bien par son aspect que par son contenu si l’on peut dire, et que je conseillerais à ceux qui veulent voir quelque chose d’un peu différent, sans prétention en quelque sorte.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*