12 décembre 2017

[Bla bla drama #42] Dix ans de drama japonais !

10 ans drama japonais

Par un beau jour de novembre 2007, quelques semaines après avoir débuté ma licence de japonais et alors que ma curiosité était titillée depuis plusieurs mois par leur présence sur le tracker bittorrent où je me fournissais en anime (bouh c’est mal !), je craquais enfin et regardais mon premier drama japonais, Hana yori dango. C’était le début d’une grande histoire d’amour qui continue encore aujourd’hui, même si mes goûts on évolué et que je ne peux plus en regarder autant qu’avant. 

En dix ans, j’ai vu 210 renzoku (les séries classiques de 8 à 12 épisodes), et vu une deuxième fois 17 d’entre eux. J’ai vu aussi 15 asadora (les feuilletons du matin en 150 et quelque épisodes de 15 minutes) et 3 taiga (les drama historiques d’une cinquantaine d’épisodes). Enfin, j’ai aussi au compteur 2 drama au format plus particulier ainsi qu’une poignée de tanpatsu : 3 d’un seul épisode, et 4 de 2 à 5 épisodes. 

Même si je regarde rarement les drama en cours de diffusion, j’essaie de toujours me tenir au courant de ce qui se fait de neuf saison après saison afin d’ajouter ce qui m’intéresse à LA liste interminable. J’apprécie toujours de lire des critiques sur des blogs drama pour découvrir de nouvelles séries mais aussi confirmer ou contredire l’idée que je me fais d’une série dont j’ai déjà entendu parler. Malheureusement, les blogs qui traitent de drama japonais se font plutôt rares, on dirait que les fans de drama coréens sont plus enclins à partager leur passion ^^. Le casting d’un drama a toujours eu beaucoup d’influence sur mes choix de visionnage, ce qui me semble tout à fait logique. Au fil des années, d’autres critères ont aussi pris de l’importance : le scénariste, l’auteur original s’il s’agit d’une adaptation, le compositeur de l’OST, ou même l’artiste qui chante la chanson du générique ! Avec tout ça, je suis certaine d’avoir toujours de quoi me mettre sous la dent. Tellement que dernièrement, j’ai essayé de mettre un peu d’ordre dans mes priorités pour définir plus clairement ce que je devais mettre en tête de liste !

Ces dernières années, le temps ayant de plus en plus manqué pour regarder des drama et en parler, je me suis concentrée sur les critiques et les repérages de saison et j’ai un peu laissé tomber les listes et les tops, à par les sélections annuelles quand même. Même si je sais que je n’aurai pas plus de temps à l’avenir, qu’il soit proche ou un peu plus lointain, j’ai vraiment envie de publier à nouveaux des billets un peu différents. Déjà, j’ai envie de refaire des tops acteurs et actrices, car ceux que j’avais faits sont super vieux et ne correspondent plus vraiment à mes préférences actuelles. Tellement que je les ai laissés sur mon ancien blog ! J’aimerais aussi refaire des tops pour mettre en valeur mes drama préférés, comme celles que j’avais faites pour fêter le cap des 100 drama ou mes 5 ans de drama. Et puis surtout, j’espère pouvoir un jour écrire des articles un peu plus fouillés sur certains scénaristes ou sur les caractéristiques des asadora entre autres. Et puis ça fait des années que je me tâte à mettre en place une notation mais je ne l’ai toujours pas fait, principalement car je ne parviens pas à noter convenablement la plupart des séries que j’ai vues il y a longtemps, surtout celles que j’ai trouvées sympa à l’époque mais qui ne me plairaient plus aujourd’hui.

Ce petit état des lieux est sûrement un peu confus, mais voilà en fait où je veux en venir : en dix ans, j’ai vu près de 250 drama sélectionnés de diverses façons. Sans même considérer ceux qui sont encore très récents et ceux qui vont venir, qu’est-ce que j’ai loupé ? Qu’est-ce que j’ai mis de côté pour une raison ou une autre et que je n’aurais pas dû, qu’est-ce qui est complètement passé en-dehors de mon radar ? Pour ce dixième anniversaire dramatesque, j’ai eu envie de faire appel à tous les amateurs de drama japonais pour m’aider à établir une liste de 10 séries à voir dans un futur proche et qui n’entrent pas ou peu dans mes critères de sélection habituels. Quels sont ceux qui vous semblent indispensables et qui manquent à ma liste ? Quels sont ceux qui vous ont fait le plus rire, pleurer, vibrer ? Ceux qui vous ont fait enchaîner les épisodes avec leur suspense terrible, ou au contraire ceux que vous avez dégustés au compte-goutte pour rester le plus possible dans leur ambiance si particulière ? Je vous invite donc à me conseiller ceux de vos drama préférés que je n’ai pas encore vus ! Je suis même prête à regarder un drama avec Yamapi même si je le déteste 😀 (mais pas dix, hein XD).

La meilleure façon de savoir si j’ai vu ou pas un drama, c’est de vérifier l’index drama que j’ai enfin réalisé pour l’occasion. Bien sûr, vous pouvez aussi simplement utiliser le moteur de recherche qui se trouve en haut à droite de la bannière du blog pour savoir si j’ai vu un drama ou si j’en ai dit ne serait-ce qu’un mot quelque part sur ce blog :). Je ne fixe pas de nombre minimum ou maximum de drama à me recommander, car après tout c’est déjà à vous de travailler à ma place alors je ne vais pas vous embêter avec trop d’exigences :D. J’espère en tout cas que vous apprécierez de vous prêter au jeu, et de voir ce que les autres amateurs de drama me proposent ! Je compte donc sur vous pour me dire tout dans un commentaire ! Ou si vous préférez, vous pourrez aussi commenter l’annonce de publication de ce billet sur mon compte Twitter ou sur la page Facebook du blog !

11 commentaires sur [Bla bla drama #42] Dix ans de drama japonais !

  1. Ah, félicitations pour tes dix ans, en premier lieu <3 Tellement de choses vues, et de billets écrits, bravo <3 (malgré la pique à Yamapi, tss)(et juste en dessous ton blog me propose de (re) lire ton post sur Buzzer Beat du coup…)

    C’était intéressant de te lire faire le point. J’espère te voir un jour écrire ces fameux articles sur les asadoras, ou scénaristes (quelque chose que j’aimerais faire aussi, mais c’est étonnamment compliqué, car je veux d’abord tout voir, mais le temps que j’ai tout vu, j’ai oublié ceux par lesquels j’ai commencé, haha). Quant au système de notation, … pour ma part, je n’y crois plus (pour des raisons avec lesquelles je vais pas t’ennuyer, on est là pour faire la fête et tout)… donc finalement je trouve cela plutôt pas mal que tu ne l’aies finalement pas mis en place, haha.

    Pour ce qui est des recommandations, je vais devoir y réfléchir, mais je sais que dessus il y aura Mahoro Ekimae Bangaichi, qui est un de mes plus gros coups de cœur Jdramatesque de ces dernières années. Il y a une petite arnaque par contre, dans le sens où il y a un film à voir d’abord (et un après ^^’) (mais je propose quand même car je l’aime d’amour). C’est le premier qui me vienne à l’esprit (enfin techniquement j’ai d’abord commencé par penser à du Sakamoto Yuji, mais ce que je peux te conseiller tu l’as vu)(idem, j’ai pensé Pride, IWGP, etc, mais tu as vu ça aussi)(en fait, t’es un peu saoulante, parce que t’as déjà vu tous mes favoris : Karei Naru Ichizoku, N no Tame Ni, Yume no California, Home Drama, et tout le tintouin, t’as même vu TROUBLEMAN, tu es trop forte pour moi)

    Tout de même, pour en rajouter :
    . j’ai adoré Kazoku Game, personnellement. Il est assez difficile à encaisser par moment, mais c’est un drama qui m’avait fait forte impression.
    . je te conseillerai volontiers Osozaki no Himawari, qui est une très jolie tranche de vie qui m’a fait beaucoup de bien au cœur (et que j’associe un peu à Orange Days pour le côté jeunes adultes paumés)

    C’est ce qui me vient et que tu n’as pas vu (t’as même vu Ashita Kita Yoshio…) (cœur sur toi)

    Encore félicitations pour ces dix ans ^-^

    • Merci beaucoup pour ton commentaire, ça me fait super plaisir !
      Contente de savoir que des articles sur les asadora ou les scénaristes intéresseraient, effectivement c’est pas évident à rédiger et puis pour faire un truc un minimum fouillé c’est inévitable de spoiler un peu donc c’est pas facile à doser !
      Bien noté pour Mahoro Eki, vu le cast il est dans un coin de ma liste alors va falloir que je m’organise le visionnage de tout ça en 2018 ^^
      Kazoku Game et Osozaki no himawari vont aussi remonter en priorité ^^

  2. Tu as vu la plupart de mes fétiches (je suis du genre à aimer les dramas «tranche de vie» à la Home Drama, Yume no California, Shinya Shokudo…)
    Je te conseille Aishiteru ~ Kaiyo ~ que j’ai beaucoup aimé et pas vu dans ta liste!

  3. Que vois-je? Tu es même prête à regarder des dramas avec Yamapi? Je me frotte les mains, là!!!! Bien, bien, bien… je vais réfléchir intensément à la question et te proposer une liste. (T’inquiète pas, ce ne sera pas une liste 100% yamapiesque, j’ai pitié ^^). Blague à part, bon bloganniv’, Katzina!

  4. Pourquoi dans ta liste il n’y a pas Kisarazu Cat’s Eye ?? C’était tellement évident pour les Kankuro Kudo que finalement tu ne les as pas mis ? XD

    C’est dur de trouver des trucs que t’as pas vu quand même !!
    De mon côté, je suis rassurée, j’en ai vu pas mal dans ta liste ! Ouf l’honneur est sauf !!
    De mon côté, je suis une grande fan de séries policières, pour moi Strawberry Night étant le top du top suivi de près par Gaiji Keisatsu que tu n’as pas manqué non plus.

    Voyons voir ce que j’ai dans ma besace et qui ne semble pas être dans ta liste….
    Dans la catégorie mystère en huis clos : Puzzle (mais pas celui avec Ishihara Satomi, non un plus ancien sorti en 2007).
    Ryusei no Kizuna pour une bonne histoire de vengeance.
    Un autre genre d’enquête mais à Kyoto dans le monde des antiquités : FAKE Kyoto bijutsu jiken emaki.
    Dans le genre déjanté même si je sais que tu n’es pas fan de Sakai Masato : Legal High.
    Si jamais après le splittage des SMAP, la voix de Nakai te manque trop : ATARU (mais bon il ne parle pas beaucoup vu qu’il est autiste…)
    Même si ça ne surpasse pas l’escellent Watashitachi no kyoukasho, pour le phénomène d’harcèlement scolaire tu peux toujours regarder LIFE.
    Pour rigoler un peu avec Tanihara Shosuke, il y a Edison no haha.
    Vala valaaaa.
    Mes références ne sont plus très jeunes…. j’aimerais en regarder des plus récents et me remettre à jour mais bon… c’est pas encore pour maintenant.

    En attendant, longue vie à ton blog et j’espère y lire encore beaucoup de tes articles qui me donneront encore plus envie de voir des dramas !!

    • Ah, mais oui bien sûr KCE je l’ai vu, c’est juste qu’il fait partie des quelques drama dont j’ai pas transféré l’article depuis mon ancien blog parce que je prévois de le revoir et de faire un nouvel article ! Du coup c’est le cas aussi de Ryûsei no kizuna, et en fait tout ce qui est Kudo est un peu d’office sur ma liste de drama à voir ^^.
      Alors tu sais Sakai Masato ça va mieux maintenant, je viens justement de le revoir dans un chouette drama ! Je me tâtais déjà pour Legal High, si tu conseilles je prends !
      Pour LIFE, ça fait longtemps qu’on me le conseille mais j’y vais tellement à reculons que j’avais même mis le drama dans une liste « drama que je verrais sûrement jamais », mais c’est vrai que ça reste un classique que la majorité des dramaphiles ont vu à leurs débuts je crois.
      Et puis on s’en fiche que ça soit pas des drama récents ! Mais ça fait pas beaucoup de Tôma tout ça ?! Enfin, tu as dû voir qu’on m’a déjà conseillé Osozaki c’est déjà ça 🙂

      • Toma… c’est un peu une évidence comme pour toi Kudo ! XD
        Mais en fait, souvent j’aime son jeu ou la façon dont il a développé le perso sans forcément adhérer au drama en soi. Brefouille, une longue histoire !
        Et donc à l’instant je viens de me rappeler d’un drama que je conseille car le sujet est inhabituel : Koukou nyushi avec Nagasawa Masami.
        C’est autour d’une série d’incidents qui ont eu lieu pendant les exams d’entrée dans un prestigieux lycée. Qui est derrière tout ça et pourquoi ???
        On a bien un drama sur la vie lycéenne, on a bien une enquête, mais le mélange centré sur l’exam d’entrée est surprenant.

  5. Si je ne devais en choisir qu’un seul, ce serait sans aucun doute Woman.
    Je ne suis jamais objectif quand il s’agit de Hikari Mitsushima, mais elle livre une performance d’actrice exceptionnelle.
    Comme tu as aimé Mother, tu ne pourras qu’adorer Woman 😉
    Sinon, quelques coups de cœur que j’ai eu ces dernières années, pêle-mêle : Kokoro ga Pokitto ne, Love Song, Quartet, Hibana (Netflix), Summer Nude (avec Yamapi !! :p) et très récemment Hello Harinezumi.

  6. Forcément, on a pas mal de séries en commun et ce n’est pas facile de citer quelque chose que tu n’as pas déjà vu. Mais c’est faisable ^^. J’appuie fortement le commentaire de TiBer0use quant à Woman qui, comme on l’évoquait récemment chez moi, mérite le détour et évite l’écueil du misérabilisme.

    Sinon, parce que je sais que les taiga ne te font pas peur, je te conseille à la fois Fûrin Kazan et Atsu-hime. Les deux ont en plus pour argument de ne pas se dérouler à la même période même si, certes, on en revient encore à l’époque Sengoku et à la chute du shogunat. Et pour l’anecdote, comme toi j’ai toujours eu du mal avec Sakai Masato sauf que depuis Atsu-hime, j’ai radicalement changé d’avis à son sujet. Mais alors du tout au tout.

    Dans un registre diamétralement différent et tranchant assez avec le style habituel des dramas, j’ai adoré il y a plusieurs années le thriller Warui Yatsura adaptant un roman de Matsumoto Seichô. Je pense qu’il possède de solides atouts pour te plaire, outre son ambiance machiavélique et sa photographie de qualité. La première saison de Yamikin Ushijima-kun mérite à mon sens également le détour, avec son côté désabusé et son humour plutôt pince-sans-rire (je n’ai pas vu la suite donc je ne sais pas si elle est de cette teneur). Encore du côté des atmosphères noires et étouffantes, Tsumi to Batsu laisse une impression assez durable malgré quelques défauts.

    Parce qu’il faut aussi un peu de mignonnerie pas trop sucrée, Marumo no Okite est, je crois, une valeur sûre. Elle montre Abe Sadao à contre-emploi et le duo d’enfants est adorable. Neko Zamurai croquant le quotidien d’un rônin taciturne kidnappant un chat figure sinon dans mes coups de cœur les plus récents en termes de visionnage.

    Je me permets également de proposer le tanpatsu Miyamoto Musashi avec KimuTaku. Il se regarde rapidement, dispose d’une belle réalisation et puis, franchement, KimuTaku y est extraordinaire. Oui, je sais, c’est un pléonasme :P.

  7. Bonjour, je suis nouvelle sur ton site, mais je regarde des dramas japonais depuis plus de 10 ans maintenant. Malheureusement j’ai eu une longue pause à cause des dramas coréens qui ont fini par m’égarer si je puis dire ^^, et puis me revoilà de retour dans l’univers japonais depuis un an maintenant! Ils m’ont l’air tellement plus authentiques, plus déjantés et/ou plus profonds que je rattrape le temps perdu avec enthousiasme.

    Si j’ai deux dramas à te conseiller et qui ne se trouvent pas dans ta liste, ce serait Hanzawa Naoki et Limit. Ce sont deux dramas dont le synopsis ne me donnait pas du tout envie mais que j’ai regardé par la force des choses et que je me suis surprise à dévorer d’une traite. Voilà je serais curieuse de te lire et je te souhaite bon visionnage. ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*