22 novembre 2017

[Caen] L’Abbaye aux Dames

caen abbaye aux dames

Lors de mon petit séjour en France fin décembre et début janvier, j’ai passé un petit week-end à Caen et Hérouville-Saint-Clair. Après avoir visité l’Abbaye aux Hommes de Guillaume le Conquérant il y a déjà plus de cinq ans, j’ai enfin eu l’ocassion de visiter l’Abbaye aux Dames de la reine Mathilde.

Les bâtiments, occupés aujourd’hui par le conseil régional de Basse-Normandie, ont une histoire passionnante et ont eu de nombreuses autres affectations après avoir perdu leur fonction d’origine à la Révolution. Des visites guidées gratuites sont organisées tous les jours de la semaine à 14h30 et à 16h. La visite dure une bonne heure, et on apprend plein de choses sur les différentes parties de l’abbaye et sur son histoire. On peut découvrir par exemple pourquoi la quatrième aile qui aurait fermé le cloître n’a jamais été construite.

On apprend aussi pourquoi le réfectoire, depuis qu’il est utilisé comme salle de réunion par le conseil régional, a été orné de grandes tapisseries sur ses différents murs.caen abbaye aux dames

L’abbaye a beaucoup souffert de la Révolution, et il ne reste presque rien de son moblier d’origine. C’est ainsi que les rampes en ferronnerie de l’escalier principal emprunté de nombreuses fois par jour par les religieuses ont disparu, vendues pour être fondues. Mais elles ont été refaites en utilisant les techniques de l’époque dans les années 1980. Les seuls objets ayant survécu au pillage sont quelques tableaux, et on nous raconte bien sûr ce qu’ils représentent.caen abbaye aux dames

L’étape suivante de la visite est l’abbatiale, par laquelle on entre par le côté. Des vitraux aux sculptures en passant par la peinture du plafond, le visiteur peut entendre de nombreuses informations sur le choeur et les autres parties de l’édifice, où se trouvent encore les restes du tombeau de la reine Mathilde.caen abbaye aux dames

Vient ensuite la descente vers la crypte, qui n’est pas tout à fait ordinaire puisqu’elle dispose de fenêtres. Je vous laisse le soin de découvrir pourquoi :).caen abbaye aux dames

La visite se termine par un passage dans différentes pièces à vivre des religieuses, et l’on nous raconte notamment l’histoire de la bibliothèque et le pourquoi de la présence d’une cheminée alors que cela étaient en théorie contre les règles de la communauté.caen abbaye aux dames

La guide nous a conseillé d’aller faire un tour dans le parc derrière l’abbaye, ce que nous avons fait en sortant. Il y a une butte avec un grand cèdre à son sommet depuis laquelle on a une large vue sur la ville. Je suis sûre qu’à la belle saison, la vue est encore bien mieux que par cette froide et grise journée d’hiver ! Une bien belle visite à faire dans la capitale bas-normande, qui recèle encore bien des trésors même si elle a tant souffert des bombardements pendant la deuxième guerre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*