18 novembre 2018

[Concert] Rie fu Winter live 2016 – Le 11 décembre au Motion Blue Yokohama

rie fu concert yokohama

Le dernier concert de Rie fu dont j’avais parlé ici était celui de juillet 2015. Je m’apprête donc aujourd’hui à vous parler de celui de décembre 2016. Quoi, pendant près d’un an et demi, je ne suis pas allée la voir alors que c’est une de mes artistes japonaises préférées ??? Est-ce que ça veut dire qu’elle n’a pas fait de concert pendant cette période ? Si, il y en a eu deux à Tokyo, mais pour moi ce n’était pas trop au bon timing si on peut dire. Pour celui de début décembre 2015, j’avais un crapouillot de 3 semaines et mes parents à la maison. Pour celui de début avril 2016, mon cerveau de « jeune » maman n’était pas encore bien remis (l’est-il vraiment aujourd’hui ? :p) et je n’ai pas pris ma place à temps (et puis c’était le jour du hanami de l’entreprise de mon autochtone du coup). Donc c’était dommage de louper ces occasions, mais en même temps je préférais que ça soit à cause de ce genre d’excuses plutôt que de ne pas avoir réussi à avoir de tickets à cause d’un site de réservation qui plante ou à cause de ceux qui en prennent pour les revendre au marché noir. comme pour Spitz au hasard. Je savais bien que même partie vivre en Grande-Bretagne, Rie allait continuer à venir régulièrement au Japon. Et effectivement, un concert a été annoncé pour décembre 2016, à Yokohama en plus !

Ce samedi 11 décembre a été une belle journée de fin d’automne et j’ai pu profiter d’une balade dans le quartier de Yamate avant que la nuit tombe et que je me rende aux Aka Renga, où se trouve le Motion Blue. Je passe à ce centre commercial presque à chaque fois que je vais à Yokohama et je pensais donc connaître, mais j’ai eu du mal à trouver l’accès à la salle et j’ai même cru que j’allais être en retard ! En fait, la salle est à l’étage tout au bout et on ne peut y accéder que par un escalier précis. Quand on sait où chercher tout de suite c’est moins compliqué ! La réservation pour ce concert ne se faisait pas via le réseau de vente normal, mais directement sur le site du Motion Blue. Il n’y avait qu’à dire son nom à l’accueil. Comme c’est tout petit, c’est tout à fait gérable.  Le Motion Blue n’est en effet pas une salle de concert classique, mais un bar restaurant avec une scène.  Comme la capacité d’accueil est réduite, il y a la plupart du temps deux « séances » plus courtes qu’un concert classique. Je n’ai pas été surprise car j’avais déjà eu l’occasion d’aller dans des endroits de ce genre, pour Rie fu mais aussi pour Ohashi Trio.

L’ambiance du lieu est très sympa, on devinait derrière les vitres de chaque côté de la scène l’océan et les lumières nocturnes du port de Yokohama. Je n’avais pas réservé de repas, non pas que ce qui était proposé n’avait pas l’air bon mais ça fait un peu trop grimper l’addition et je suis pas là pour la nourriture à la base. Par contre une boisson c’est bien agréable, j’ai pris un excellent cocktail au gingembre. Ca coûtait autour de 1500 yens mais je préfère ça de temps en temps que les boissons industrielles à 500 yens imposées dans les live houses ! Il y avait plusieurs rangées de tables installées perpendiculairement à la scène, ce qui voulait dire qu’il fallait se tourner pour bien regarder. Pas super à la longue pour moi qui ne sait jamais comment m’asseoir avec mon dos et mes hanches tordues donc pour ça au moins c’était bien que ça ne soit pas un concert très long ! Ca voulait dire aussi que quand on venait seul, comme moi et beaucoup de gens en fait, on finissait par se retrouver à côté ou en face d’autres personnes. D’un côté ça me paraissait bizarre à moi qui n’adresse jamais la parole aux inconnus, de l’autre je sais que c’est comme ça ici, c’est à la fois dommage et appréciable :D.

Lors du précédent concert où j’étais allée en juillet 2015, Rie était seule sur scène avec uniquement son piano. Cette fois, elle était de nouveau accompagnée de plusieurs musiciens. J’adore vraiment ces alternances qui permettent par exemple à l’artiste de varier les arrangements des titres qu’elle joue le plus souvent. Le jour où je me plaindrai d’entendre ces titres à chaque fois ou presque est donc loin d’être venu ! Cette fois encore c’était un vrai bonheur d’entendre Tsukiakari au tout début du spectacle, et Life is like a boat vers la fin, toujours aussi rempli d’émotions. Etant donné que je n’étais pas présente au concert release party début avril, ce concert a aussi été pour moi l’occasion d’entendre pour la première fois en live des chansons tirées du dernier album de Rie fu, O. Je ne l’avais pas écouté tant que ça car il m’avait au premier abord moins marquée que ses prédécesseurs. Mais sans surprise, la magie du live m’a fait redécouvrir, ou bien découvrir vraiment quelques uns de ses titres, qui ont constitué la partie centrale de la setlist. Je trouvais déjà Zutto très jolie, et j’ai été particulièrement marquée par Scale et son changement d’ambiance assez radical entre couplet et refrain. 

Rie fu a également interprété St. Martin, le tout premier single sorti sous le nom de Rié, le pseudonyme qu’elle utilise pour sa carrière parallèle au Royaume-Uni. La petite surprise vers la fin du set principal a été l’arrivée sur scène d’invitées : le groupe CHAI, composé de quatre jeunes filles. Elles ont interprété une de leurs chansons, c’est particulier mais ça change. J’ai entendu un peu reparler d’elles depuis, que ce soit pour leur son ou leur image on se souvient rapidement d’elles. Elles ont ensuite chanté une chanson de Noël avec Rie, si je me souviens bien c’était le Wonderful Christmastime de McCartney. Le tout dernier titre de cette soirée a été I met you, que Rie semble décidément apprécier pour clore ses prestations sur scène. 

On était prévenus dès le départ, c’était très court, c’est l’inconvénient de ces salles à très petite capacité où il y a deux « séances » à la suite. Mais comme toujours, la qualité était au rendez-vous et a confirmé qu’il ne fallait pas que je loupe plus de concerts de Rie ! Être tout près de la scène, vraiment voir les musiciens et leurs instruments, avoir une sonorisation limitée permet décidément de ressentir la musique autrement. L’ambiance du Motion Blue est très chouette, et c’était un vrai plaisir de retrouver à la sortie les Aka Renga illuminées, les lumières du port et du pont suspendu au loin, et de marcher dans la Yokohama nocturne en ayant encore dans la tête les chansons entendues. 

Avant de finir comme d’habitude avec la setlist, une petite vidéo postée par Rie qui ne contient pas d’extraits de la soirée au Motion Blue, mais de deux autres concerts faits dans le cadre de sa petite tournée de la fin 2016 qui donne quand même une petite idée de l’arrangement des chansons.

 

Setlist

Tsukiakari

2cm

I Wanna go to a Place…

Scale

Secret Island

Fourier

Zutto 

Song For Me 

St.Martin

Anataga Kokoni Iru riyuu

Life is Like a Boat

guest performance (CHAI)

Christmas song session

I Met You

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*