19 novembre 2018

Fête de la musique 2010 : Concert de Makino Yui à la MCJP et karaoke !

arbre clères

Vers la fin mai, en allant à une conférence sur la traduction à la Maison de la Culture du Japon à Paris, j’avais vu dans leur programme qu’ils organisaient un concert gratuit de Makino Yui le soir de la fête de la musique. J’ai gardé ça dans un coin de ma petite tête, et j’ai retrouvé plusieurs personnes qui étaient en cours avec moi à la MCJP lundi dernier. C’était d’ailleurs la première fois que je voyais autant de personnes en dehors des cours, moi qui connaissais si peu de monde même après trois ans ^^. Bref, le chapitre nostalgie de l’Inalco, ça sera pour une autre fois.

Je ne connaissais pas beaucoup Makino Yui : je savais juste qu’elle chante le deuxième ending de NHK ni yôkoso, Modokashi sekai no ue de. J’ai découvert plus récemment ses chansons pour les openings d’Aria : Undine pour la première saison, et Euphoria pour la deuxième saison que je finis de regarder en ce moment. Et d’après ce que j’ai lu, l’opening de la troisième saison qui est évidemment au programme s’appelle Spirale.

Donc même en ne connaissant que trois chansons, je trouvais que la chanteuse avait vraiment une jolie voix et que ça serait vraiment dommage de ne pas profiter d’une occasion de la voir en concert en France, surtout gratuitement ! Apparemment, elle était passée à Japan Expo l’année dernière, mais moi j’y étais venue vraiment vite fait (et cette année ça serait sans moi ^^).

Les places étaient à retirer une heure avant le début du concert, à partir de 19h. On est arrivé à 18h30, on a fait gentiment la queue, et à 19 heures et quelques on avait nos places, safe ! Sur la scène, un piano ç queue, une guitare et un violon. Et sur l’écran, le dernier clip de la chanteuse, Fuwa Fuwa, qui tourne en boucle (un peu trop en boucle même, c’est dommage ils auraient dû mettre plusieurs chansons ^^).

Makino Yui est donc arrivée sur scène un poil après 20h, elle était toute mimi avec sa robe rouge. Elle a joué une première chanson toute seule au piano. Sa voix donnait vraiment bien ! Elle a un côté assez enfantin car elle est assez haute, comme c’est souvent le cas chez les Japonaises, mais elle a en même temps une certaine puissance, un peu comme YUKI en fait. Elle passe du murmure à une voix beaucoup plus forte sans problème, on la reconnaît tout de suite, je trouve.

Yui était accompagnée d’un guitariste qui a parfois pris son relais au piano quand elle est venue chanter au milfsaisieu de la scène, et d’une violoniste. Certaines chansons n’étaient qu’avec ces deux ou trois instruments, d’autres bénéficiaient d’un enregistrement avec les pistes de batterie, basse, piano et autres cordes, comme par exemple Modokashi sekai no ue de, qui a été une des premières chansons jouées.

Dans l’absolu, c’est sûr que c’est mieux que tous les instruments soient joués en live, mais après c’est plus la même organisation. Le principale, c’est que le chant et les instruments qu’il y avait, c’était pour de vrai ! Et le violon, ça donnait vraiment bien ! J’ai pu entendre les deux chansons que je connaissais d’Aria, et c’était vraiment très beau, surtout Undine. Bien sûr, on a eu le droit à Fuwa Fuwa, elle est assez différente, le rythme est beaucoup plus poppy, mais j’aime beaucoup les petites notes de clavier, c’est vraiment entraînant.

Et puis il y a eu aussi des chansons de Tsubasa Reservoir Chronicles, je pense que c’est grâce à cette série que beaucoup de gens ont connu la chanteuse. Mais moi, ai pas vu ^^. Par contre, je savais que c’est Kajiura Yuki qui a composé la musique, et j’ai bien reconnu sa patte sur Yume no Tsubasa par exemple. Quequ’un a eu la bonne idée de mettre des vidéos du concert sur Youtube, vous pouvez donc avoir un petit aperçu de quelques unes des chansons^^.

Yui a fait plusieurs petites pauses pour causer un peu, surtout au début puis un moment vers le milieu du concert. Elle a lu quelques phrases en français, ça fait toujours plaisir. Et puis j’ai réussi à comprendre tout ce qu’elle disait en japonais, d’un sens heureusement car ce n’était pas compliqué, après trois ans à se casser la nénette en cours ! ^^

Elle est revenue faire un petit discours et une chanson en rappel, et on a eu le droit à une séance photo. Je viens de voir qu’on peut trouver cette photo du public sur le blog de Yui comme elle l’avait dit, mais c’est tout petit et on peut pas l’agrandir, dommage !

J’ai donc vraiment passé un bon moment, les jolies chansons et la bonne humeur de la chanteuse c’était vraiment chouette. Ca ne devait pas être évident pour elle de se retrouver face à un public étranger et très varié (j’ai d’ailleurs été surpris sur ce point, il y avait vraiment des gens de tous les âges !), mais elle avait l’air contente. Moi maintenant j’ai envie d’écouter ses deux albums, et son nouveau single ^^.

L’autre jour, en écoutant l’OST d’All about Lily Chou Chou, je me suis rendu compte qu’un des morceaux de piano était joué par Makino Yui. Apparemment, c’est le réalisateur Iwai Shunji qui a repéré ses talents au piano. Petit détail qui augmente encore le capital sympathie envers la demoiselle ^^.

Pour revenir à ma soirée du 21 juin, après le concert on est allé mangé dans un resto coréen trop bon (faudra que je redemande l’adresse, c’est dans le 15ème en tout cas) et on a fini la soirée par 2 heures de karaoke. C’était la première fois que j’en faisais, que ce soit du karaoke en général ou bien du « vrai » karaoke à la japonaise.

C’est pas évident de suivre les paroles en japonais (même si évidemment la lecture des kanjis est donnée), il faut vraiment bien connaître la chanson au départ ou alors que ça soit pas chanté trop vite ^^. Mais quand même, un petit Robinson de Spitz, ça déchire ^^.

1 commentaire sur Fête de la musique 2010 : Concert de Makino Yui à la MCJP et karaoke !

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog

    y avait beaucoup de monde dans la salle?
    j’ai hésité à venir « à l’arrache » pensant que ca allait etre trop tard et blindé…

    sinon j’ai été à l’inalco aussi.. c’est quoi ton prenom? on se connait peut etre! enfin, si c’est katzina, non, on se connait pas alors lol

    Écrit par : ed | 30.06.2010

    Oui la salle était bien pleine ! Il me semble que ceux qui sont arrivés trop tard n’ont pas pu avoir de place.
    Tiens, le monde est petit, tu étais aussi à l’Inalco ! Quand exactement ? Moi ces trois dernières années. IRL je m’appelle Mathilde. Allez, j’arrête là les infos confidentielles :p

    Écrit par : Katzina | 01.07.2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*