12 décembre 2017

[Japon 2010] Jour 13 : Takao et parc Yoyogi

tokyo harajuku

Vendredi 13 août (oh my god c’était un vendredi 13, je m’en rend compte que maintenant !),on a voulu passer une autre jounrée en-dehors de Tôkyô. Direction l’ouest et le mont Takao, apparemment très réputé comme endroit où passer le week-end chez les Tokyoïtes, surtout en automne. Mais là c’était pas encore le week-end, et on était en plein été.

Ca prend quand même quelque temps pour y arriver, et une fois à la gare je me suis rendu compte qu’à part le nom Takao, je ne connaissais pas le nom des endroits qu’il serait intéressant de voir. Il y avait des temples et des sanctuaires évidemment, donc on a pris une direction qui nous mènerait vers certains d’entre eux. Du moins on le pensait.

Rien que d’y repenser ça m’agace ! On peut même pas dire qu’on s’est perdu, c’est juste qu’on savait pas où on allait ! lol. Et la chaleur qui tape sur le système n’aide pas vraiment à réfléchir. Pourtant, je le répète même si c’est peut-être pas crédible, je suis loin d’être une brelle en orientation. Enfin, d’habitude.

On a donc marché pas mal de temps dans des quartiers résidentiels, la ville ou plutôt le patelin était désert, ça se voyait qu’on s’était éloigné de la capitale (et c’est un provinciale qui dit ça ! :p). Il y avait plusieurs montagnes autour de nous, et je me suis bien demandé laquelle pouvait être le mont Takao. On a vu le toit d’un bâtiment doré étrange, on s’est don dirigé par là.

P1090825.JPG

C’est là qu’on est passé devant la fameuse boulangerie Rouen qui était malheureusement fermée, je crois que c’est la chose la plus intéressante qu’on ait vue ^^. On est ensuite arrivé au bâtiment, qui est une genre de mausolée. De là, des escaliers montaient vers un sanctuaire. On a croisé une statue de singe, un peu plus et il nous faisait peur tellement l’endroit était désert. En plus, bien que la pluie ait cessé depuis l’après-midi de la veille, il faisait gris et lourd. Ambiance un peu glauque quoi !

Pas grand chose d’intéressant là-haut à part une étrange statue. Comme on en avait marre de tourner sans savoir où on était, on a décidé de redescendre vers la gare. On est passé sous le pont ferroviaire, endroit sombre et désert aussi qui ressemblait à un vrai coupe-gorge. Heureusement qu’on était en pleine journée, et au Japon ^^.

On a voulu trouver un endroit où manger autour de la gare mais rien ne nous intéressait alors on est reparti. Dommage d’avoir fait le voyage pour rien, j’aurais dû mieux me renseigner avant c’est sûr, mais dans tous les cas la première impression n’était pas bonne !

tokyo yoyogi meiji jingu

tokyo yoyogi meiji jingu

Retour sur Tôkyô et directement le parc de Yoyogi, et son fameux sanctuaire Meiji. Je suis fan des tonneaux de vin qui sont à l’entrée. Que du bourgogne en plus, l’empereur avait bon goût ! Le sanctuaire et le parc sont encore des lieux où l’on oublie totalement qu’on est entouré par des dizaines de kilomètres de zone urbaine et des millions de personnes. Cette visite a bien rattrapé notre début de journée un peu foireux !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*