18 novembre 2018

Le café japonais Natsume Yûjinchô à Omotesandô

Il y a pas mal d’événements au Japon autour de la sortie du film Natsume Yûjinchô, que je n’ai à cette heure pas encore vu (mais j’y compte bien). Des expos, des séries de goodies disponibles uniquement de telle ou telle manière (boutique temporaire, chaînes de magasins…), et puis 3 cafés qui proposent des plats et desserts japonisants sur le thème de l’automne. Il y en a un à Tokyo (Omotesandô) et un à Saitama (Koshigaya), c’est au premier que j’ai eu l’occasion d’aller avec trois fans français de Natsume Yûjinchô. Ca dure jusqu’au 21 octobre seulement à Tokyo (il y a déjà eu une semaine de rallonge), et un peu plus longtemps à Saitama (4 novembre) vu que ça avait commencé plus tard.

Si vous souhaitez vous rendre au café de Tokyo, mieux vaut réserver, surtout si c’est le weekend. La réservation est payante, donc ça allonge un peu la note mais vous aurez un bel autocollant pour vous consoler. Et puis le système avec le « tampon » qui apparaît sur l’écran quand la serveuse valide la réservation à l’arrivée c’est assez marrant ! On y est allé un vendredi à 13h et du coup ce n’était pas du tout plein, je suis quand même contente d’avoir réservé et pas pris le risque de me pointer pour rien ou de devoir attendre le prochain créneau horaire. Ce sont des créneaux horaires d’1h20, donc même en allant glander au KiddyLand ça fait un peu long :D. 

natsumeyuujinchoucafe02

Le café se trouve dans un espace prévu pour ce genre d’installation temporaire qui s’appelle Omotesandô Box. Il est situé dans une des petites rues parallèles à la fameuse avenue, un peu plus bas que Cat Street. Dès l’entrée, c’est plutôt sympa vu que le petit chemin de dalles et de graviers blancs est bordé d’images automnales de Nyanko Sensei. Car sans surprise, c’est bien lui la star des lieux ! La déco à l’intérieur est dans la même lignée, du coup je n’ai pas pris beaucoup de photos. C’est pas très chargé mais ça fait son effet ! Il y avait 2 écrans au moins qui diffusaient la bande annonce du film en boucle. Ca allait parce que le son était pas trop fort et puis qu’on vient pas pour fixer l’écran, mais à la rigueur une ambiance sonore avec de musiques de l’anime ça aurait été pas plus mal.

natsumeyuujinchoucafe04

La carte proposée est assez restreinte par rapport aux cafés du genre où je suis allée. Trois plats salés, 2 desserts et 2 boissons. Bon plan pour moi qui évite la viande, il y en avait juste un peu dans un des plats ! Et celui que j’ai choisi était franchement chouette, aussi bien au niveau de la présentation que du goût. Il s’agissait d’un bol de riz entouré  de verdure (mitsuba, shiso et myoga surtout) avec une petite tête de Nyanko. Dans un autre récipient, une omelette aux oignons et aux noix de gingko (ingrédient typique de l’automne). Pour déguster le tout ensemble, il fallait verser l’omelette au-dessus du riz pour faire un futon bien chaud à Nyanko-sensei ! Je me suis régalée, et niveau quantité c’était plutôt généreux mine de rien.

natsumeyuujinchoucafe07

natsumeyuujinchoucafe05

J’avais hésité à prendre un dessert, j’ai bien fait de ne pas le faire car ça aurait fait trop ! Le café moka avec les mini dango tricolores étaient parfaits pour finir  ! J’ai pu voir dans l’assiette de deux des personnes qui m’accompagnaient pour ce repas le dessert avec 3 petits pains sucrés (comme les Triple Nyanko Sensei du film, j’ai hâte de voir ce que c’est exactement !) accompagnés d’une crème à l »azuki, d’une châtaigne et de quelques morceaux de patate douce (là encore, des ingrédients typiques de l’automne. Comme je n’ai pas pris assez de photos j’ai fait l’effort de prendre des screencaps du menu sur le site du café, car je suppose qu’il disparaîtra peu après la fermeture. J’ai fait une petite galerie pour ne pas trop charger avec les photos, ça se passe en bas de page ^^. Il y avait même du saké, car il ne faut pas oublier que Nyanko-sensei est un sacré picrate ! 

natsumeyuujinchoucafe09

Comme dans tous les cafés sur une série d’anime/manga ou de jeux où j’ai pu aller, chaque plat commandé donnait le droit à un sous-verre en carton, il y en avait cinq à collectionner. On ne les a pas eu pendant le repas, mais au moment de payer l’addition. On a tiré au sort et je suis bien tombée car j’ai eu un des deux Nyanko qui étaient parmi les 8, ainsi que Taki ! On avait le droit d’emmener le set de table en papier, la serveuse nous a même donné des élastiques pour les maintenir bien roulés, du coup comme tout le monde je pense on les a mis de côté avant le début du repas pour être sûrs de pas les salir ! Bien sûr, il y avait aussi une mini-boutique de goodies. Comme souvent, l’objet qui constituait le meilleur rapport utilité/prix était le clear file, j’ai donc encore agrandi ma collection :D. Le lot de 2 cartes postales à 600 yens hors taxe par contre, c’est carrément abusé, hors de question d’en prendre pour le postcrossing ou quoi que ce soit d’autre ! La petite carte promotionnelle pour une expo au Matsuya Ginza qu’on a eu était bien suffisante. Je ne sais pas si j’aurai l’occasion d’y passer à cette expo, même si ça ne doit pas valoir celle du musée du manga de Kyôto ça serait une bonne manière de se consoler ! En tout cas, je suis contente d’avoir eu l’info dans les temps pour ce café, c’était très sympa et le plat était je pense le meilleur que j’ai mangé dans ce genre d’endroits, même si ce n’est pas facile de comparer car d’habitude c’est plutôt à l’occidentale ^^.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*