23 octobre 2018

Mon premier travail au Japon

tokyo japon

Après deux mois sans aucune piste sérieuse ou presque et alors que je m’étais lancée dans les cours de langue depuis deux semaines, j’ai eu une offre pour une mission d’intérim d’un peu moins de deux mois début octobre. Comme le travail cadrait bien avec mon expérience, j’ai tout de suite accepté même si l’entreprise est assez loin de là où j’habite. Même si j’ai eu peur après avoir passé un entretien de ne pas être prise, j’ai bien reçu une réponse favorable.

Pile trois mois après être arrivée au Japon, le premier novembre, j’ai donc commencé une mission dans l’assurance qualité de logiciels avec un contrat d’un mois qui sera renouvelé pour trois semaines en décembre si tout va bien. Et vu comment ça s’est passé jusqu’ici, je pense qu’il n’y aura pas de problème !

Pour mon premier jour, je suis évidemment partie bien en avance pour être sûre d’arriver à l’heure vu que je ne maîtrise pas encore le trajet. J’avais noté les horaires de mes différents trains, j’ai chronométré le temps que je mettais à aller jusqu’à la station de métro, et le temps qu’il me fallait pour ma correspondance entre la ligne Toei et la ligne JR. Avec ça, je devrai rapidemment atteindre un timing optimal, surtout qu’avec les compagnies japonaises on risque moins les mauvaises surprises qu’avec la RATP ou la SNCF (enfin disons que de toute façon ce ne sont même pas des surprises :p).

Même si je m’éloigne du centre de Tôkyô alors que la majorité des gens y vont le matin, et inversement le soir, je suis loin d’être la seule dans le train vu la taille de l’agglomération. Mais on dirait que je vais quand même pouvoir être assise pour une bonne partie du trajet, surtout le matin. Même en partant de chez soi à 7h en ce début novembre, il fait déjà bien jour. Je crois que ça n’est déjà plus le cas en France, même avec l’heure d’hiver. Et par une journée ensoleillée, ça fait vraiment plaisir ! A la fin de mon premier jour, en revenant vers la gare, le ciel était tout rose, superbe ! (Au Japon, c’est dur de prendre des photos sans câbles électriques ^^).

Pour moi qui n’avais pas bossé en entreprise depuis un an, ça n’aurait déjà pas été évident de reprendre le pli en France, et évidemment ça l’est encore moins ici au Japon. C’est toujours assez stressant d’arriver dans un endroit rempli de gens qu’on ne connait pas (et en open space, of course -_-) et de devoir apprendre de nouvelles tâches, surout quand toute la communication se fait en japonais. Oui, je suis là pour ça, mais ça ne m’empêche pas de dire que c’est éprouvant !

Surtout que ma supérieure n’était pas sûre de mes compétences à l’oral et à l’écrit, vu que j’étais sans surprise stressée à l’entretien. Mais bon, j’avais parlé quoi, c’est pas comme si j’avais complètement bloqué ^^. Et même si j’avais eu trop la tchatche, ça voulait pas dire que j’étais capable de faire le taf ^^. Mais bon, je comprends très bien qu’elle a des responsabilités, surtout dans le système japonais ! Apparemment elle a été rassurée dès le premier jour sur mes capacités, et du coup moi aussi je suis rassurée !

Avant mon entretien, j’étais passée à Uniqlo acheter une veste de tailleur car je n’en avais pas ramené de France (j’en n’avais pas trouvé pendant les soldes et de toute façon mes valises étaient pleines !). Je me suis demandé si j’allais pas encore devoir agrandir ma garde-robe « business » (tant qu’on me demande pas de mettre un tailleur jupe c’est bon :p), mais en fait le dress code de l’entreprise est encore plus cool que ce que je pensais ! Donc quand je retournerai à Uniqlo (ce qui est peut-être déjà fait à l’heure où ces lignes sont publiées ^^) ça sera pour acheter des jeans !

Ce mois de novembre s’annonce éprouvant niveau horaires mais je sens que je vais bien aimer ce boulot ! Déjà que même sans travailler j’avais essayé de garder une distinction entre semaine et week ends, ben là elle va être très claire, et il va falloir que j’en profite de mon samedi et mon dimanche ! Mais sans laisser tomber mes élèves pour les cours de langue, car ça serait cool ni pour eux ni pour moi quand je serai de nouveau sans emploi à temps plein en janvier.

La fin de la mission était prévue initialement le 28 décembre, mais on m’a dit qu’en faisant des heures sup je pourrai finir le 21 décembre. Pourquoi donc ? Parce que j’ai un billet d’avion pour Paris le 23, tiens ! Je pensais bien ne pas pouvoir me permettre le luxe de rentrer à la maison pour les fêtes, mais pour cette occasion je vais me l’autoriser, et je n’aurai donc pas besoin de changer la date initiale de mon billet de retour (vu le prix des allers simples j’avais pris un aller-retour ^^).

Jusqu’ici, j’ai passé mes 28 Noëls en famille (quand j’étais au Canada j’étais revenue aussi à ce moment), donc ça m’aurait vraiment embêtée que ça change cette année, même si ça n’était pas du tout pour une raison grave. Mais un aller-retour en avion, c’est un mois de budget, donc on y réfléchit à plus que deux fois, encore une fois parce qu’un visa working holiday, ça se renouvelle pas. Mais là je vais bien renflouer les caisses et même si évidemment il va falloir continuer à faire attention aux dépenses et trouver autre chose pour l’année prochaine, je tente le coup. J’ai toujours aimé Noël, et si je tiens à le fêter en famille, c’est pas juste parce que ça se fait, c’est parce que c’est comme ça que ça me plait.

Le bon point de mon long trajet pour aller au boulot (deux heures de porte à porte, quasiment pareil que quand je faisais Rouen/Paris), c’est qu’il est pris en charge par l’agence d’intérim. C’est pas ça qui amputera ma paie donc ! Il y a plus qu’à faire gaffe au budget pour le repas du midi. Parce que je premier jour je suis allée au konbini, et j’ai tout de suite décidé que je ferai pas ça tous les jours. Y’a du bento maison dans l’air ! Enfin, ça sera pas un truc super sophistiqué, juste ramener des restes de la veille :p

Maintenant que je sais que je rentre en France pour les fêtes, je suis impatiente. Parce que j’aurai plein de trucs à raconter, même si je le fais déjà tous les week-ends sur Skype. Parce que j’ai envie de trouver plein de chouettes cadeaux. Parce que je vais avoir aussi envie de ramener plein de bouffe, même si on sera déjà gavés de dinde, de bûche et de chocolats ! Parce que j’espère bien voir ma femme, qui devrait revenir elle de Chicago.

Avec tout ça, le blog va tourner au ralenti jusqu’au début de 2013. Je vais faire mon possible pour continuer à poster des billets sur mes visites et mes expérimentations gastronomiques ainsi que sur les drama (de nouveau pas mal de retard de ce côté), mais ça dépendra beaucoup de ma motivation le week end ! ^^ Parce que là, alors qu’on est vendredi soir et que je termine ce billet commencé il y a pas mal de jours, j’ai juste envie d’aller me coucher ! Je crois qu’il va me falloir encore un peu de temps pour prendre le rythme, mais dans tous les cas c’est crevant. Vous aurez le droit un de ces quatre à un billet sur les boissons énergétique je crois :p

1 commentaire sur Mon premier travail au Japon

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog :

    bon courage pour ce nouveau boulot !!

    Écrit par : Navigator84 | 10.11.2012

    Merci ! Maintenant ça fait 3 semaines que j’ai commencé et tout va super bien ^^

    Écrit par : Katzina | 22.11.2012

    Enjoy ton nouveau boulot. En esperant que les longs trajets ne t’useront pas trop vite.
    En tout cas c’est genial d’avoir réussi a mettre un premier pied dans une boite japonaise !

    Écrit par : Eugenie | 10.11.2012

    Même si ce n’est que de l’intérim c’est sûr que c’est un bon premier pas et que ça va décorer le CV ^^

    Écrit par : Katzina | 22.11.2012

    à moi aussi « c’est comme ça que ça me plait » 🙂
    tu vas nous avoir sur le dos non stop pendant plusieurs jours et tu verras que tu seras contente de reprendre l’avion… allez on me le décompte en route : J-43 jours

    Écrit par : Anne | 10.11.2012

    Tu crois pas qu’on tient un bon slogan de fast food là ? :p
    J-31 ! ^^

    Écrit par : Katzina | 22.11.2012

    Je ne peux te souhaiter que bon courage pour ton nouveau travail. 😉

    Écrit par : ZGMF Balmung | 11.11.2012

    Merci beaucoup ! 🙂

    Écrit par : Katzina | 22.11.2012

    Déjà, félicitations pour ton boulot et ton voyage en général. Après mon « absence » prolongée, je vois que tu as fait du chemin (environ 10000 km ^^ ). Tu as bien du courage, il faut le reconnaitre, car bosser dans un autre pays, même si on connait la langue, ca inspire le respect. Après une expérience comme ça, je pense que tu peux tout affronter après (surtout si tu rentres un jours en France 😉 ).

    Je vais suivre ton parcours, maintenant que j’ai plus de temps pour moi (enfin, que je me suis stabilisé dans le boulot on va dire).

    Bonne continuation 🙂

    Écrit par : Méta | 17.11.2012

    Bon retour sur la blogosphère, et merci beaucoup pour ton message ! Je manque cruellement de temps pour écrire de nouveaux billets en ce moment mais j’espère que tu apprécieras la suite de mes aventures ^^

    Écrit par : Katzina | 22.11.2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*