[Taiwan 2016] Maokong, temple Zhinan, zoo de Taipei et réveillon de Noël mouvementé ⋆ Souvenirs à venir - Le blog Japon de Katzina
14 août 2018

[Taiwan 2016] Maokong, temple Zhinan, zoo de Taipei et réveillon de Noël mouvementé

Samedi 24 décembre 2016; Noël arrive et c’est notre deuxième journée entière à Taiwan. Nous décidons de nous rendre dans un endroit recommandé cette fois non pas par mon guide japonais, mais par monsieur Taiwan Safari lors de notre échange d’emails. Direction Maokong, une montagne au sud-est de la ville qui offre de nombreux points d’intérêt. Et pour ça, il suffit d’un petit trajet en métro !

Une fois sur place, un moyen de transport plus original nous attend : un téléphérique de 4.3 km ! Alors, je suis pas experte en la matière, c’est pas dans les collines normandes qu’il y en a beaucoup et du coup je pense que je n’avais pris que celui de Hakone du coup.  Mais là, j’ai été super impressionnée, j’ai trouvé ça super haut ! Il y avait beaucoup de vent ce jour-là alors quand la cabine bougeait on était un peu flippé l’homme moi. Ouah, c’est beau ! OUAH, CA FAIT PEEEEUR ! :D. Messire lui ne semblait pas du tout avoir le vertige, enfin il dormait je crois pendant le trajet aller ! La ville qui s’étend au loin avec la Taipei 101 comme une énorme aiguille, l’autoroute qui devient de plus en plus petite, les montagnes… J’ai rapidement remarqué qu’il y avait des cultures sur les versants, et Maokong est en effet une région historique de culture du thé autour de Taipei. A cause des reflets dans les vitres mes photos sont particulièrement moches mais je voulais montrer quand même un peu ce que ça donne parce que j’ai trouvé ça vraiment super !

Maokong

Maokong

Maokong

Nous sommes allés jusqu’à la station terminus et nous n’avons pas tardé à trouver un endroit pour déjeuner, une sorte de mini food court avec plusieurs stands et des tables en commun. Nouilles et riz sautés, soupe, tout était très bon. En dessert, j’ai pris du tofu sucré avec des haricots rouges (on pouvait choisir différents toppings), je me suis régalée. Et puis on a pris à emporter un grand bubble tea fait avec le thé local qui a été pour moi une révélation : le thé vert avec du lait c’est bon aussi ! Pour moi, le lait ce n’était fait que pour le thé noir, à l’anglaise. J’aurais pas eu idée de mettre du lait dans du thé vert, qu’il soit japonais ou oriental. Mais après tout, c’est vrai qu’il y a le matcha latte ! Nous avons dégusté notre boisson sur une petite esplanade avec un sapin de Noël qui a bien plu à Messire (c’est marrant de le revoir avec son ptit cul de bébé !), et nous avons repris le téléphérique pour redescendre d’une station.

Déjeuner

Dessert tofu

Sapin Maokong

Nous avons visité le temple taoïste Zhinan, qui se trouve à flanc de montagne. Même si le bâtiment principal était en travaux, cela valait le coup de venir car les lieux ainsi que la vue qu’ils offrent sont superbes. Dès l’entrée du temple, on peut voir une multitude de petites tablettes votives dorées et rouges accrochées un peu partout aux arbres. Nous avons décidé d’en prendre une, il y a 6 catégories différentes de souhaits écrites dessus (argent, enfant, mariage, famille…) et il faut cocher celles que l’on souhaite et écrire son nom. On remplit aussi un petit reçu avec la personne du temple qui s’en occupe. On a pas mal hésité à accrocher la tablette ou pas, mais en fait on a trouvé que ça ferait un si chouette souvenir qu’on l’a gardée avec nous ! Pas très réglementaire mais on va dire qu’il y a plusieurs manières de faire, comme pour les prédictions dans les sanctuaires et les temples au Japon :).

Temple Zhinan

Temple Zhinan

Le panorama sur Taipei depuis l’esplanade du temple est magnifique. Nous avons ensuite suivi un passage couvert richement décoré pour aller jusqu’à un petit pavillon entouré de verdure. De là aussi, la vue était superbe. On a vu pas mal de fleurs autour du temple : des camélias, j’ai l’habitude d’en voir à Tokyo en hiver, mais de l’osmanthus et des hibiscus, un peu moins ! 

Maokong

Maokong

Hibiscus

Nous sommes retournés jusqu’à la station de téléphérique pour redescendre à notre point de départ, et nous avons décidé d’aller faire un petit tour au zoo de Taipei, qui est aussi l’un des gros points d’attraction de la zone. Il est très étendu et ses installations m’ont semblé beaucoup moins vieilles et bétonnées que celles du zoo d’Asahiyama, et probablement du zoo d’Ueno où je n’ai du coup jamais mis les pieds (mais plus ça va, moins j’ai envie d’y aller en fait). Il y avait des décorations de Noël un peu partout, c’était plutôt mignon. Il y avait des pandas parmi les pensionnaires, mais comme c’était le weekend il y avait du monde et même avec le ticket spécial avec un créneau horaire indiqué, on a dû faire la queue juste pour voir ces gros fainéants d’ours chats vite fait à travers une vitre sans pouvoir s’arrêter donc c’est vachement décevant. Il y avait une boutique juste avec des objets panda, je me demande encore comment j’ai fait pour ressortir les mains vides ! ^^

Taipei zoo

Il devait être 16h et quelque quand nous nous sommes dirigés vers la sortie du zoo. Messire, qui avait donc 13 mois à ce moment-là, commençait à bien galoper mais manquait encore pas mal de stabilité, surtout avec la petite fatigue de la fin d’après-midi. Il est tombé alors qu’il courait devant nous et s’est mis à pleurer très fort, signe qu’il y avait vraiment un bobo. En effet, il avait plein de sang au niveau de la bouche. Hé ouais, il fallait que ça nous arrive la veille de Noël, en voyage à l’étranger. Ca n’aurait pas été drôle non plus n’importe quel jour dans la rue devant chez nous, certes ! Un des visiteurs nous a conseillé d’aller à l’accueil du zoo où il y avait une infirmerie. Nous venions justement d’aller dans ce coin parce que c’est aussi là qu’il y a les salles d’allaitement. La personne qui s’est occupé du pauvre Messire a nettoyé sa bouche pour essayer de voir où la plaie était située et si c’était grave. Il y avait une plaie sur la lèvre, ça ne saignait plus beaucoup, mais elle nous a conseillé d’aller à l’hôpital pour vérifier qu’il n’y avait pas de dégâts à l’intérieur au niveau du frein de lèvre. Bon, en fait on avait bien fait de pas réserver de restaurant pour le réveillon :D.

Il y avait justement un grand hôpital sur la ligne de métro pour retourner vers le centre, nous y sommes donc allés aussitôt. Comme c’était le weekend, le service de pédiatrie était fermé donc on a cherché les urgences, on a eu du mal à trouvé car on était arrivés par l’entrée principale et il aurait mieux valu prendre une entrée directe sur le côté. On s’en est tiré en anglais avec les procédures administratives, et il se trouve que le médecin qui s’est occupé de Messire était japonais ! Rien de grave, pas besoin de points de suture ou quoi que ce soit, on s’en doutait mais il fallait bien vérifier, on n’aurait pas été tranquilles pour le reste du voyage sinon. On a eu une ordonnance pour une pommade qu’on a été chercher sur-le-champ à la pharmacie de l’hôpital et on a pu partir. J’ai été rassurée de voir que sa blessure n’empêchait pas Messire de téter correctement, sinon ça aurait un peu la merde.

Taipei 101

La nuit était déjà tombée quand nous avons enfin pu nous rendre où nous avions prévu d’aller pour le reste de la journée, le quartier de l’immense Taipei 101. On pensait pouvoir manger dans l’un des nombreux restaurants au pied de la tour, mais on a fini par laisser tomber car c’était blindé de monde partout. Je veux dire, c’est pas seulement qu’il y avait plus de place dans les restaurants, c’est que c’était carrément le parcours du combattant dans les allées de la zone commerciale. Ben oui, on vient de Tokyo, on sait bien que dans une grande ville dès que c’est le weekend y’a du monde partout dans les endroits populaires. Mais j’avais trop pas calculé ça en fait, et je sais pas trop si le fait que ça soit Noël jouait beaucoup ou pas. J’avais vu que le marché de Noël de Strasbourg version exportée (qui était à Tokyo il y a quelques années je crois) était dans le coin, alors on est allés jusque là histoire de voir un peu l’ambiance car j’étais assez curieuse vu que j’avais visité la version originale en 20110.

Taipei 101

Marché de Noël

Après toute une journée de visite j’en ai eu très vite marre de la foule et il ne fallait pas que cette journée se finisse trop tard car Messire avait déjà eu son lot d’émotions. On s’est décidé pour une solution plus pratique : prendre un repas à emporter dans un restaurant près de notre hôtel. Pour garder le côté réveillon, il fallait quelque chose d’un peu plus chic quand même, et l’endroit que l’homme nous a trouvé était  un restaurant de cuisine de Hong Kong ! Petite infidélité à la cuisine locale, mais on s’est régalés et il y en avait tellement qu’on a eu de quoi faire notre dîner le lendemain soir ! Et voilà, après le réveillon de Noël à Chicago, on a fait la version Taipei, pas tout à fait comme on l’aurait imaginé mais tout s’est bien terminé donc ça reste un très bon souvenir !

 

We cannot display this gallery

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*