[Top drama #13] Les 10 meilleurs openings ⋆ Souvenirs à venir - Le blog Japon de Katzina
15 août 2018

[Top drama #13] Les 10 meilleurs openings

Pour le premier de mes cinq tops drama-musicaux marquant mes cinq ans de dramatage, commençons dans l’ordre avec les openings ! La sélection n’a pas été facile, et c’est pour ça que j’ai un peu triché en conservant certaines chansons pour deux autres tops un peu particuliers. Au départ, j’étais focalisée uniquement sur les chansons, mais je me suis rendu compte que c’était mieux d’inclure aussi des instrumentaux (la plupart du temps originaux), car il y a aussi du lourd de ce côté.

Je regrette de ne pas avoir pu trouver toutes les vidéos des openings eux-mêmes, car si c’est bien la musique qui nous intéresse en premier lieu, ce sont aussi les images qui créent l’ambiance d’un générique et qui peuvent faire apprécier encore plus le son. J’espère que ça vous encouragera à tenter les drama que vous n’avez pas encore vus ^^.

 

Andô Natsu : Monkey Majik – Tada arigatou

La bonne humeur de cette chanson va à merveille au drama, et les images d’Asakusa dans le générique mettent tout de suite dans l’ambiance !

 

Buzzer beat : B’z – Ichibu to zenbu

Je ne vais pas prétendre qu’une chanson à elle seule peut décider du sort d’un drama, mais si Buzzer Beat se suit aussi bien malgré son manque total d’originalité, c’est en grande partie grâce à sa chanson thème si accrocheuse.

 

JIN : Takami Yû – JIN Main Title

A chaque fois que j’écoute ce thème, que j’ai déjà partagé comme musique de la semaine, j’en ai des frissons partout et les quelques images du générique me replongent dans cette histoire si prenante.

Keizoku : Nakatani Miki – Chronic love

Je ne saurais pas dire vraiment pourquoi, mais je trouve cette chanson vraiment chouette, et les images du générique sont vraiment stylées (surtout pour un drama qui date d’avant 2000 ! ^^).

https://www.youtube.com/watch?v=Q3n1-9N1AzI

Nodame Cantabile : Ludwig van Beethoven – Symphonie n°7, premier mouvement

Peut-on parler de musique et de drama sans évoquer Nodame Cantabile ? S’il y a un instrumental non original à citer, c’est bien celui-ci ! ^^

 

Ryômaden : Satô Naoki – Ryômaden

Il me semble que je vous ai déjà assez pas mal bassinés avec la musique de ce génial taiga depuis que j’avais partagé son opening comme musique de la semaine. Il n’est donc pas vraiment étonnant de retrouver ce petit chef d’oeuvre ici ^^.

 

Shinya Shokudô : Suzuki Tsunekichi – Omohide

Je ne me lasserai jamais du brillant contraste entre le chant et les notes de guitare si mélancoliques et les images de Shinjuku by night.

 

Slow dance : Fukuyama Masaharu – Tôkyô

Même si je préfère Fukuyama quand il joue Sakamoto que quand il chante, j’avais beaucoup aimé cette chanson quand j’avais regardé Slow Dance et elle y est pour pas mal dans le bon souvenir que je garde de cette petite comédie romantique.

 

Strawberry Night : Hayashi Yuki – Strawberry Night

Voici un autre morceau coup de coeur que j’avais déjà partagé en musique de la semaine et qui se retrouve logiquement dans ce top des openings. Quel dommage de ne pas pouvoir montrer le générique en lui-même, avec le passage de la musique précisément utilisé ! Mais bon, le morceau en entier donne quand même une bonne idée de l’ambiance ^^.

 

Yuusha Yoshihiko to Maou no shiroMihamaru GT – Evo Revolution

Cette chanson super entraînante, accompagnée des images de présentation de personnages, indique tout de suite qu’on n’a pas affaire à un drama ordinaire. Et c’est super efficace !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*