22 novembre 2017

[Top drama #17] Les 10 meilleures insert songs

drama japonais

Mais non, je n’avais pas oublié ma série de tops de musiques de drama ! C’est juste qu’ils n’étaient pas prioritaires dans la masse de billets que j’ai toujours à écrire ^^. Mais bon, vu que ces petites sélections étaient supposées au départ fêter mes cinq ans de visionnage de dramas, il faudrait peut-être que je les publie toutes avant que ça fasse 6 ans ^^.

Après les meilleurs openings et les meilleurs endings, on continue donc avec les insert songs, toujours en parlant en bon français évidemment :p. Enfin, le terme de « songs » n’est en fait pas complètement approprié comme vous allez pouvoir le constater. En effet, au début pour faire ma sélection, j’avais pensé uniquement aux chansons, mais en fait je me suis aperçu que dans certaines séries, il y avait aussi des musiques non originales qu’on entendait dans chaque épisode ou presque et qui m’avaient beaucoup marquée. Il m’a semblé assez évident qu’elles jouaient le même rôle et qu’il était donc justifié de les faire figurer ici :).

Atami no sousakan : Erik Satie – Gnossienne n°1

 Ce célèbre morceau de Satie se mêle parfaitement à l’OST du drama et met la touche finale à l’ambiance complètement barrée qui règne à Atami. C’est vraiment un plaisir de l’entendre encore et encore.

 

Beach boys : Yamaguchi Yûko – Sing a love song for me

Comme je l’avais dit, j’avais eu un peu de mal avec la chanson thème du drama, mais j’avais beaucoup aimé ce titre, qui est pour moi beaucoup plus dans l’atmosphère d’été éternel de Beach Boys.

Gaiji keisatsu : Ludwig van Beethoven – Symphonie n°7, 2ème mouvement

Je n’ai pas de statistiques mais ça ne m’étonnerait pas que cette composition de Beethoven fasse partie des morceaux classiques les plus utilisés à la télé et au cinéma. Comme j’avais eu l’occasion de le le dire, elle m’avait vraiment marquée dans Le discours d’un roi. Et je trouve que son utilisation dans le drama policier Gaiji keisatsu est tout aussi excellente.

Hungry! : Yasuda Nao – Mayonaka no himawari

Sa musique étant tout ce qu’on pouvait vraiment retenir de ce drama culinaire, il fallait bien que je la cite ! Cette jolie balade composée par OhashiTrio aurait encore mieux donné avec des scènes vraiment intenses ^^.

 

Ichi rittoru no namida : Remioromen – Sangatsu kokonoka

A mon grand désarroi, je n’ai jamais réussi à apprécier complètement la musique de Remioromen. Ca s’écoute très bien, mais aucun titre ne m’a assez marquée. A part Sangatsu kokonoka et Konayuki, qui sont aussi magnifiques l’une que l’autre et qui me rappellent toujours immédiatement l’ambiance inoubliable d’Ichi rittoru no namida. J’ai un peu fait pouf pouf pour arriver à choisir entre les deux ^^.

 

Konshuu, tsuma ga uwaki shimasu : My Little Lover – Afureru

Si ce drama m’avait déçue, j’avais été sous le charme de la chanson que l’on retrouvait à chaque épisode. Il faudrait d’ailleurs que j’écoute plus ce groupe et qu’il ait sa chanson de la semaine :).

 

Lunch no joou : Inoue Yôsui – Morihana shojo rin

Le charme de Lunch no Joou, c’était les hayashi rice et les omurice qui mettaient l’eau à la bouche, mais aussi cette si jolie chanson qui créé une ambiance de calme nuit d’été irrésistible.

 

Mukodono! : Sakuraba Yûichirô (Nagase Tomoya) – Hitoribochi no haburashi

Malgré le duo d’acteurs principaux, ce drama m’avait un peu déçue. Mais la chanson que le personnage principal, star de son état, chante le plus souvent, était quand même bien sympa, surtout avec ses paroles un peu décalées. La complainte de la brosse à dents, on s’en souvient ^^.

 

Tentai kansoku : Bump of Chicken – Tentai kansoku

La musique de Bump of Chicken donnait vraiment une ambiance unique à ce drama, et la meilleure preuve est certainement le titre qu’on entend le plus souvent. Est-ce la chanson qui a donné son nom à la série, ou l’inverse ? ^^ En tout cas, ça marche super bien. Et il faudrait que j’explore plus la discographie du groupe !

 

Watashi ga renai dekinai riyuu : Aimee Blackschleger – Yes or no?

Rien de tel qu’une chanson en anglais pour donner à un drama des allures de série américaine :p. Et je dois dire qu’avec cette jolie mélodie, ça fonctionnait très bien et le pari était gagné pour l’ambiance  contemporaine jeunes femmes dynamiques à la recherche de l’amooooour :).

Openings, endings, insert songs… On a fait le tour ? Oui, mais non ! Car comme j’avais dû le dire au départ, j’ai prévu cinq sélections musicales. Les deux suivantes seront donc un peu spéciales ^^.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*