[Bla bla drama #63] Dernier hiver de la décennie pour cette nouvelle saison j-drama

drama japonais hiver 2020

J’avais commencé mes repérages pour cette saison d’hiver à la fin de l’automne, mais les infos sur les nouvelles séries manquant encore, je n’avais pas pu aller bien loin et avec 3 semaines d’absence suivie d’une reprise assez lente, nous voici déjà fin janvier et la majorité des séries sont bien entamées. Malgré comme d’habitude pas mal de “pourquoi pas mais ça dépend” et l’absence de mes scénaristes chouchous, on dirait qu’il y a potentiellement quelques trucs à se mettre sous la dent en attendant le printemps !

Comme à chaque saison depuis pas mal de temps déjà, mes repérages sont principalement faits à partir de cet article en anglais que je vous invite à consulter pour lire les synopsis des séries si les liens vers le DramaWiki sont manquants.

zettai reido 4

?Zettai reido 4

Cette nouvelle saison de Zettai reido semble faire directement suite à la précédente, qui rappelons-le proposait un cast différent des deux premières. Les taux d’audience de la S3 (diffusée en été 2018) n’ont pourtant pas été géniaux mais Fuji TV a choisi quand même de diffuser cette S4 à son créneau vedette. Je suis pas experte mais je pige pas trop. J’ai juste l’impression parfois que les producteurs de drama ont laissé tombé l’affaire car même si on chope Kimu on ne fait plus du 30% XD.

yameru toki mo

Yameru toki mo, sukonaka naru toki mo

Cette adaptation de roman me semble aborder des thèmes intéressants autour du couple. Je connais peu, voire pas du tout les 2 acteurs principaux mais je me dis qu’il faudrait des fois que j’arrive plus souvent à me lancer dans des drama pas choisis en grande partie pour leur casting !

10 no himitsu

10 no himitsu

Les drama mystère/suspense avec un scénario original et non tiré d’un roman ou autres sont assez rares, celui-ci semble plutôt prometteur et le casting ne me déplaît pas.

koi wa tsuzuku yo

?Koi wa tsuzuku yo dokomade mo

Après l’avoir trouvé tellement chouette dans Hanbun, aoi j’ai vachement envie de revoir Satô Takeru, et aussi de découvrir Kamishiraishi Mone, mais j’ai beaucoup de mal avec cette idée de la fille qui va choisir son taff en fonction d’un mec qu’elle aime sans le connaître et passer 5 ans de sa vie pour réussir à bosser avec lui. Avec un truc comme ça, c’était certain que l’oeuvre de base était un manga. Je veux pas du tout cracher dans la soupe, mais y’a des clichés et schémas qui ont la vie dure même quand on nous présente une héroïne un peu hors normes, à forte personnalité etc. Je peux au moins déjà dire que j’apprécie pas mal la chanson thème que j’ai beaucoup entendu ces dernières semaines (sponsored by mon primeur :p). Parce que ouais, ça y est, je me mets vraiment à regarder les bandes annonces !

alive drama japonais

Alive

Il y a au moins 5 séries en univers médical cette saison, et fait pour moi partie des plus tentantes. Les deux personnages principaux sont des femmes, pas très étonnant vu qu’on est sur le créneau jeudi 22h de Fuji TV.

pension koi wa momoiro

Pension Koi wa momoiro

J’ai repéré ce drama diffusé à un créneau tardif au dernier moment et mon intuition me dit que ça a l’air d’être de la bonne tranche de vie.

byoshitsu de

?Byôshitsu de nenbutsu wo tonaenaide kudasai

Voici une autre des séries médicales de l’hiver, dans un registre assez différent cette fois avec une adaptation de manga. Même si le format s’annonce assez convenu, le concept du moine bouddhiste médecin éveille pas mal ma curiosité et Itô Hideaki fait un très beau bôzu 😀 (autant que Kase Ryô).

hamura akira

?Hamura Akira

J’allais passer sur cette série d’enquête adaptée d’une série de romans, mais je ne peux pas m’empêcher d’être attirée par l’ambiance qui s’annonce un peu rétro et décalée et la classe folle de Shishido Kafka que j’avais adorée dans Hiyokko.

kokoro wo iyasu

Kokoro no kizu wo iyasu to iu koto

Ce biopic de la NHK m’a l’air super intéressant. Déjà, même si c’est dans le contexte particulier d’une catastrophe, ça peut pas faire de mal de s’intéresser un peu à la psychiatrie pour changer. Et puis le cast me botte carrément, j’ai revu Emoto Tasuku dans 2 drama récemment et il est vraiment cool.

karera wo mireba

Karera wo mireba wakaru koto

A chaque saison, WOWOW nous concocte des drama mystère/suspense dont le synopsis est presque toujours alléchant. Cette série s’annonce un poil différente vu qu’on dirait qu’il s’agit d’un scénario original et non d’une adaptation de roman.

top knife

Top knife

J’aime beaucoup Amami Yuki et y’a d’autres noms intéressants dans le casting mais jusqu’à son nom, ce drama médical a l’air tellement pas original !

theseus no fune

Theseus no fune

Je ne me lasse pas des histoires de voyage temporel, et dans le genre cette adaptation de manga (Le bateau de Thésée en version française) est très tentante. Et là encore le casting est aussi un argument, à commencer par Takeuchi Ryôma que je suis curieuse de revoir après Hiyokko.

kirin ga kuru

?Kirin ga kuru

Après avoir fait preuve d’une grande audace en 2019 (il faut que j’en parle en détail le plus vite possible !), la NHK mise pour 2020 sur un personnage classique d’une période encore plus classique pour son taiga. Ca ne m’étonne vachement pas, hélas. J’aime beaucoup Hasegawa Hiroki mais clairement ce nouveau cru ne sera pas en tête de ma liste de taiga à voir même s’il faudrait justement que je retourne vers le Sengoku pour mon prochain.

shiro demo kuro demo nai sekai

Shiro demo kuro demo nai sekai de Panda wa warau

Le titre à rallonge de ce drama est intriguant dans son genre : Les pandas rient dans ce monde qui n’est ni noir ni blanc. Je n’arrive toujours pas à cerner à quel point c’est décalé et à quel point c’est dramatique mais il y a Seino Nana dans le rôle principal féminin, et même si je ne sais toujours pas pourquoi je l’aime beaucoup.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*