[Cher journal #28] Mon mois de juillet 2019

moegi no mura kiyosato

Alors que l’année dernière, et peut-être même l’année d’avant, la saison des pluies n’avait pas été très marquée, cette année elle s’est éternisée et le mois de juillet a du coup été très pluvieux et gris. Mais presque frais ! Il ne fallait pas être prophète pour deviner qu’on allait bien le payer à un moment ou un autre et effectivement, ça s’est mis à chauffer dans les derniers jours du mois et effectivement, ça cuit bien gentiment à l’étouffée dès qu’on met le nez dehors dans la journée et on ne peut pas compter sur une quelconque fraîcheur apportée par la nuit. Malheureusement, la clim qui a si peu servi en juillet va devoir tourner bien plus en août pour que la maison soit vivable -__-

Pour ce mois de juillet 2019, j’ai eu 2 weekends très calmes (1er et 3ème), et 2 bien remplis (2ème et 4ème). Pendant les weekends tranquilles, on s’est occupé à la maison et on est allé manger et/ou se promener du côté de Shakuji Kôen ou Ôizumigakuen. Pas de Kichijôji ce mois-ci tiens, c’est rare :D. Mon premier weekend bien rempli a commencé avec un concert de Yuga en duo avec un contrebassiste, c’était superbe et j’ai pu acheter son nouveau mini album et avoir un autographe !

Le lendemain, on est parti pour un weekend à Yokohama prévu à la dernière minute mais qui a franchement bien tourné, en partie parce qu’on a eu la chance que le temps se maintienne ! On a vu une très chouette expo sur les asadora (j’ai pu regarder les génériques de tous les feuilletons produits ou presque !), on est monté dans la grande roue et un autre manège au Cosmo World, on est allé au feu d’artifice à Minato Mirai, et le seul hôtel pas hors de prix que l’autochtone nous a trouvé 48h avant était très bien. Mais comme c’était un hôtel à l’occidentale, pas de bains donc le lendemain matin avant de repartir on est allé au onsen. Du coup on était un peu en retard pour le déjeuner chez les beaux-parents mais comme ils partaient bientôt en France il fallait bien qu’ils voient un peu Messire avant ^^

Le dernier weekend du mois, nous sommes allés passer 3 jours à Yatsugatake, cette fois l’homme a voulu faire tout le trajet en voiture et pas juste en louer une sur place (évidemment, ça revient bien moins cher sans billets de train). On n’a pas pu faire ce qu’on avait prévu pour cause de petite dépression tropicale le 2ème jour mais j’étais quand même contente de retourner à Moegi no mura : on a fait le musée d’orgues mécaniques, on a mangé une super glace, on a fait une petite provision de bière locale et Messire a autant kiffé le carrousel que l’année dernière. Et même sous la pluie les fleurs sont toujours aussi jolies. On n’a pas loupé l’occasion d’aller se baffrer au restaurant de houtou, sinon on a mangé pas mal de soba ! Et puis on s’est fait… un petit onsen ! En revenant, on s’est de nouveau arrêté à Kôfu faire un tour au Takeda Jinja, on crevait déjà pas mal de chaud par rapport aux 1300 mètres d’altitude de Nobeyama ! Ah et à côté de la gare de Nobeyama, Messire a découvert le meilleur complexe de toboggans de sa vie, et bien moins fréquenté que dans les parcs tokyoïtes évidemment 😀 Avec la pluie la nuit en pleine cambrousse montagneuse j’étais vraiment pas rassurée à la maison, c’était la première fois que ça me faisait ça là-bas ! On est rentré tôt dimanche pour éviter les embouteillages. Déjà qu’il y a eu des ralentissements à cause de travaux sur l’autoroute, mais si en plus on devait se taper le retour de fin de weekend vers Tokyo on l’aurait senti passer. On va essayer de retourner à Yatsugatake en août, j’espère qu’on aura un temps meilleur et que cette fois on pourra visiter un peu du côté de Fujimi.

moegi no mura kiyosato

En juillet, j’ai fait aussi deux chouettes sorties en semaine : la première était un déjeuner au Shirokuma Café de Takadanobaba. Bien sûr retrouver l’univers de la série m’a donné super envie de revoir déjà l’anime ! En attendant, il faut plutôt que j’en parle enfin sur le blog et que je lise le manga ^^. Je suis allée aussi au Breizh Cafe de Shinjuku avec des mamans et future maman françaises, j’étais en fait la seule à ne pas avoir techniquement ma descendance avec moi, et d’ailleurs j’ai regretté de ne pas avoir pu prendre une heure sup au yochien ce jour-là car j’ai dû rentrer en speed encore.

En juillet, j’ai aussi (enfin) décidé de prendre un peu soin de moi et d’aller voir un ostéopathe. C’est une douleur du côté droit du dos que je n’avais jamais eue qui m’a décidée à consulter. Le “verdict” sera pour le mois prochain car il me faut encore au moins une séance pour remettre tout en place. En tout cas, cette douleur au dos qui s’est accentuée dans les derniers jours de juillet au moment où la chaleur est arrivée a bien sapé l’élan d’énergie pour le rangement et le nettoyage que j’avais eu tout le long du mois !

J’ai en effet enfin trouvé la motivation de faire plein de petites tâches chiantes, surtout dans la cuisine, plein de trucs qui ne demandent pas d’entretien si fréquent mais qu’il faut bien nettoyer à un moment. Déjà j’ai refait les plans de travail, l’évier, la table à gaz à fond, et puis la hotte qui était dans un état pitoyable même si on s’en sert très peu. J’ai briqué le frigo de l’extérieur (le dessus était bien sûr pourri de poussière !), l’intérieur du coup c’est pas encore fait. Et puis depuis pas mal de mois on a des soucis de mites alimentaires et ça commence sérieusement à me les briser, j’ai pas envie de balancer plein de nourriture, je me dis que quand c’est un truc qu’on cuit c’est OK mais bon les trucs qu’on cuit pas c’est bien la merde. Donc j’ai nettoyé à fond tous les tiroirs contenant de la bouffe au vinaigre, j’ai reconditionné la plupart de la nourriture en sachets plastique dans des bocaux de verre et j’ai mis des clous de girofle dans les tiroirs. Et puis il faut qu’on vienne à bout des réserves dont la contamination est probable le plus rapidement possible. Les façades des tiroirs de la cuisine avaient aussi bien besoin d’être nettoyées, si j’avais pu choisir clairement j’aurais pas pris du blanc !

J’ai aussi essayé de nettoyer un peu le papier peint et les portes, entre les chats, Messire et le temps qui passe il y a des tâches de toutes sortes. Les murs blancs, c’est bien c’est neutre on peut décorer comme on veut mais ouais ça vieillit pas bien quoi ! Enfin, j’ai commencé à nettoyer les cadres des fenêtres. A cause de la condensation l’hiver, les cadres sont humides et attachent la poussière encore plus facilement. Il faut aussi que je fasse les moustiquaires, et bien sûr les vitres, mais je me suis rendu compte que je ne voyais absolument pas comment fixer l’accessoire dédié sur mon super nettoyeur vapeur Karcher. Ah, et j’ai aussi briqué tous les appareils électriques de la cuisine, en commençant par le four. Avec tout ce que je viens d’avouer, j’ai vraiment l’impression de décrire une porcherie XD. Je suis contente d’avoir de l’espace à la maison, mais franchement question ménage et entretien je voudrais pas plus grand. J’ai quand même pu vérifier un truc qui paraît très évident aux personnes qui ont un intérieur irréprochable : vaut mieux pas laisser s’accumuler, plus c’est sale moins on a le courage de le faire et plus ça prend du temps. Le faire deux fois plus souvent prend pas deux fois plus de temps. Mais c’est dur de tenir des bonnes résolutions, je préfère toujours passer du temps à cuisiner plutôt qu’à nettoyer, la récompense est plus tangible ;D.

Dans le même ordre d’idée j’ai commencé à remettre un peu d’ordre dans la paperasse en tous genres, et je me suis mise à jour dans les comptes. On ne se fixe pas de budget mensuel précis mais depuis 2 ans environ j’essaie de noter les dépenses en détail pour voir comment elles se répartissent et voir si c’est stable. J’ai décidé pour de bon de noter au fur et à mesure le jour même des dépenses parce que sinon les tickets s’accumulent sur mon bureau et ça devient n’importe quoi.

Je termine le quart d’heure ménagère avec la popote : en juillet j’ai cassé ma tirelire pour acheter quelques kilos de rhubarbe et je ne regrette rien. On a déjà mangé des porridges et des puddings de chia avec de la compotée de rhubarbe, j’ai fait deux gâteaux, et puis j’ai mis une petite réserve de morceaux crus et de petites portions de compote au congélo. On s’est bien lâchés sur les fruits d’été pour profiter de la trop courte saison des abricots. Les hommes mangent les différentes variétés de prunes plus vite que leur ombre, il y a aussi les nectarines, et bien sûr les grosses pêches blanches. Et puis évidemment, la pastèque et le melon ! Malgré tout ça les pommes me manquent quand même, hors saison c’est 200 yens pièce donc ça calme. Sinon, j’ai refait 2 fois des scones et j’ai vraiment trouvé une recette super sans produits laitiers.

tanabata

Vu qu’il n’a pas fait trop chaud, Messire a pu profiter plus longtemps des sorties au parc avec le yochien. Ils ont sorti les petites piscines dans la cour juste pour la dernière semaine. Il était à fond dans la fête de Tanabata, on est allé voir les décorations préparées au yochien et après ça il voulait accrocher des voeux à toutes les branches de bambous décorées qu’on a vus en se promenant le weekend :D. Il est en pleine période chansons, je lui ai ajouté toutes les chansons d’enfants qu’il veut chanter sur sur playlist Spotify et ça tourne en boucle ! Le dernier jour de yochien avant les vacances, on nous a dit qu’on pouvait venir un peu plus tôt que l’heure de la sortie pour voir les enfants chanter. Ils ont chanté 4 ou 5 chansons ensemble, et après Messire a voulu chanter sa chanson de voitures tout seul ! Il ne l’a pas apprise officiellement au yochien mais il a plusieurs copains qui la connaissent et à la maison il a appris les paroles tout seul à force de l’écouter en boucle.

Il pose des questions de plus en plus pointues sur plein de choses et c’est parfois un défi de lui donner une explication pas trop compliquée mais pas trop simpliste non plus. Pourquoi le shinkansen est pointu à l’avant ? Pourquoi y’a de l’air chaud qui sort à l’arrière de l’aspirateur ? Pourquoi la porte de la salle de bain (coulissante) s’ouvre pas comme les autres ? J’adore cette curiosité et ce sens du détail :). Maintenant, ce n’est même plus qu’il accepte d’aller se coucher avec son père, c’est que Papa est devenu plus populaire que Maman ! Il ne se réveille quasiment plus la nuit, et si jamais ça arrive il se rendort super vite tout seul (vous savez, le genre de trucs que certains pensent encore que tous les bébés de quelques mois doivent pouvoir faire XD). Et il se réveille moins tôt le matin normalement !

takeda jinja kofu

Au mois de juillet, j’ai bien sûr continuer à suivre le taiga Idaten et l’asadora Natsuzora. Les deux séries sont entrées dans leur deuxième moitié et elles se suivent toujours aussi agréablement. Je n’ai pas terminé d’autre drama, pour la bonne raison que j’ai commencé la S4 de Buffy contre les vampires. J’avais fait une pause parce que j’enchaîne les épisodes trop vite et au bout du compte je n’aime pas ça. Je ne sais toujours pas comment je vais parler de la série sur le blog, vu que je n’ai jamais écrit sur autre chose que des séries japonaises généralement bien plus courtes et bien moins connues. C’est en grande partie pour ça que du coup je n’avais jamais écrit sur l’autre grosse série américaine de ma jeunesse que j’ai revue il y a déjà 4 ans, Urgences. En fait, j’ai envie de la revoir encore. Donc voilà, même si techniquement je regarde un peu de séries occidentales, c’est pas demain la veille que je vais suivre les dernières nouveautés. Et c’est pas vraiment un problème en fait ^^. L’exploit du mois c’est qu’on a regardé un film ! Si on reste à jour sur le taiga et l’asadora on va pouvoir faire ça un peu plus souvent j’espère. Cette fois, c’était Kokuhaku et d’un sens j’ai été un peu traumatisée mais il m’a vraiment plu. Enfin, à l’heure du goûter avec Messire on s’est trouvé de nouveaux documentaires sur les trains et autres transports sur Prime, et surtout on a commencé la série Peter Rabbit. je m’attendais pas à ce que ça soit aussi joli pour de la 3D, c’est vraiment sympa même si cette fois encore seul le doublage japonais est disponible.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*