21 octobre 2017

[Concert] moumoon FULLMOON LIVE SPECIAL 2014 ~ Chûshû no meigetsu ~ le 9 septembre au Nakano Sunplaza

Pour son concert spécial de la pleine lune d’automne de 2014, moumoon a sans surprise choisi de se produire à nouveau au Nakano Sunplaza. Le groupe semble particulièrement attaché à cette salle, ou peut-être est-ce tout simplement parce que c’est plus facile de filmer les performances que dans d’autres endroits. Quoi qu’il en soit, comme j’habitais encore dans le quartier, ça m’arrangeait ! ^^ C’était donc la troisième fois que je les voyais dans cette salle, et la cinquième fois en tout. Ai-je gagné le rang d’habituée ? ^^Quitte à attendre un an pour pondre mon petit compte rendu de la soirée, j’aurais aimé pouvoir le faire en me basant sur l’enregistrement du live pour me rafraîchir la mémoire. Car oui, comme tous les principaux concerts tokyoïtes de moumoon, ce Fullmoon live special cru 2014 est sorti en DVD et blu-ray. Mais en tant que produit « indépendant », pas comme bonus dans l’édition spéciale d’un album ou d’un single comme c’est le cas la majorité du temps.

Pourquoi ce concert-là plutôt qu’un autre pour une sortie séparée ? Tout simplement pour avoir quelque chose de nouveau à offrir quand il n’y a ni single ni album  j’imagine. Mais bon, résultat, il faudrait débourser 6000 ou 7000 yens juste pour un live alors qu’on pourrait l’avoir pour genre 1500 yens de moins avec un album entier ou même juste un single ? J’apprécie que tant de prestations live de moumoon soient disponibles en vidéo sur support physique ou sur leur chaîne Youtube et j’aimerais que mes autres artistes japonais préférés aient ne serait-ce que la moitié de ça. Mais je ne peux pas me permettre d’acheter tous les produits en neuf à ces prix. J’attendrai donc encore plusieurs mois s’il le faut pour avoir le blu-ray ou le DVD d’occasion à 3000 yens maximum comme je l’avais fait pour celui du Pain Killer tour.

Comme je ne suis pas arrivée bien en avance, il y avait foule au stand des goodies. Vu que je n’ai pas trop envie de me retrouver avec 50 serviettes et qu’il n’y avait rien d’autre qui m’intéressait, j’ai passé mon tour pour cette fois ! J’étais à nouveau placée à l’étage, mais dans les tous premiers rangs, donc si la scène n’était pas toute proche, la vue était bien dégagée ! Le spectacle a débuté d’une très belle manière avec une version toute douce de Sunrise à l’arrangement très différent de la version studio. Vraiment très beau ! Après ça, le meilleur moment du concert pour moi a sans doute été l’enchaînement de deux titres du premier album éponyme que j’adore, surtout que je n’avais pas encore eu l’occasion d’entendre le premier en live ! Ai no oto est une chanson tout simplement magnifique et j’attendais vraiment que le groupe la joue. Mon souhait a été exaucé cette fois ! Dans l’absolu, je préfère l’arrangement de la version studio, mais celui proposé pour cette version live était très intéressant. Immédiatement après, Cinderella, toujours aussi intense !

J’ai également apprécié de retrouver trois titres de l’excellent LOVE before we DIE : Will you?, qui n’a toujours pas besoin d’arrangement particulier pour faire son effet sur scène, Emerald no oka, qui semble avoir du succès auprès du public et continuera sûrement d’être jouée régulièrement, et enfin I say you I love you, dans une version plus similaire à celle de l’album que celle proposée lors des précédents concerts, mais tout aussi efficace. Autre chanson coup de coeur que j’ai été ravie de réentendre et qui décidément claque bien sur scène : Hallelujah, toujours aussi envoûtante.

Le duo nous a également proposé d’écouter ce qui était au moment du concert leur single le plus récent, I’m Scarlet. Pas étonnant de trouver la chanson au programme, mais je l’aime beaucoup et c’était bien de pouvoir l’entendre avant la tournée consacrée à l’album sur lequel elle allait figurer ! Le groupe n’a pas dérogé à son habitude de nous proposer une petite face B, cette fois c’était Akai telecaster. Pas ma préférée, mais toujours sympa d’avoir l’occasion d’entendre un titre qui ne figure pas sur les albums. Enfin, Utsukushii hito était pour moi un très bon choix comme dernier titre du set principal.

Puisque je me proclame habituée des concerts du groupe, je me permets quelques commentaires sur le reste de la setlist : je ne suis pas fan même en live de Jewel et Ice Candy et j’aurais donc préféré qu’à l’occasion de ce live spécial des titres plus anciens soient choisis car comme ceux-là sont très récents on aura encore l’occasion de les entendre. Au hasard, un petit I found you aurait été parfait, mais ça n’est pas la même ambiance que celle qui était recherchée à ce moment du concert, c’est vrai.

Enfin, pour ce qui est du rappel, si j’aime toujours l’idée du rituel de good night, peut-être que ça serait bien d’avoir une petite surprise de temps en temps. Enfin là, ce qui m’a surtout surprise, c’est que ça soit l’unique chanson du rappel ! Même si au final le spectacle a eu la même durée que d’habitude, c’était un peu dommage !

Bon, j’aurais peut-être pas dû garder ces remarques pour la fin car du coup je donnerais presque l’impression d’avoir été déçue ! ^^ C’est juste que je deviens difficile au niveau de la setlist. Mais rien que le combo Ai no oto / CInderella valait le coup, l’ambiance sur scène était aussi bonne que d’habitude et le groupe fait toujours l’effort de proposer des arrangements différent pour pas mal de titres. Donc non, je ne suis pas du tout blasée !

 

Setlist

Sunrise
緑の道
Sunshine Girl
summer time
トモダチ / コイビト
PAIN
Will you?
愛の音
Cinderella
I’m Scarlet
Jewel
Plastic Joy
赤いテレキャスター
エメラルドの丘
ハレルヤ
ICE CANDY
I say You say I love You
うつくしい人

good night

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*