23 octobre 2018

[Drama] Dekichatta Kekkon

dekichatta kekkon

Titre japonais : できちゃった結婚

Nombre d’épisodes : 11

Diffusé en : Eté 2001

Chaîne de diffusion : Fuji TV

Fiche : DramaWiki

 

Comme je le disais il y a peu dans ma dernière liste de drama à voir, ça faisait pas mal de temps que j »avais repéré ce drama car il y a un spécial combo de la mort d’acteurs que j’apprécie, mais je trouvais le nom un peu trop rédhibitoire (se marier parce que mademoiselle a été mise en cloque..), et il a donc fallu attendre l’arrivée de l’argument (de poids) Takenouchi pour que je me lance.

Dekichatta Kekkon nous raconte l’histoire de Chiyo, 20 ans, qui tombe enceinte après une histoire d’un soir avec Ryûnosuke, un ami de sa soeur aînée. Ryûnosuke va décider de prendre ses responsabilités et d’épouser Chiyo. Mais les choses ne sont pas si simples que ça, et le principal obstacle à leur union va être le très strict père de Chiyo. Les deux jeunes gens vont connaître aussi des hauts et des bas, se demandant chacun si c’est vraiment possible et raisonnable de faire sa vie avec quelqu’un juste parce qu’on va avoir un enfant avec lui.dekichatta kekkon

Evidemment, d’autres personnages sont liés à leurs aventures : la soeur de Chiyo d’abord, qui en a assez d’attendre que son petit ami de longue date Eitarô lui demande sa main, Takumi, un jeune collègue de Ryûnosuke qui a de grands principes question amour, et Misato, celle pour qui il en pince. Et il faudra aussi compter avec Komatsubara, le très spécial médecin qui suis la grossesse de Chiyo, ou encore Rena, la fausse petite amie un peu hystérique sur les bords de Ryûnosuke. Le tout nous est évidemment présenté sur un ton très léger, même s’il y a des moments d’émotion en famille, entre amis ou en couple.

C’est donc Takenouchi Yutaka qui tient le rôle de Ryûnosuke, et c’était prévisible, son rôle n’a rien avoir avec ceux qu’il avait dans Rondo ou Fumo chitai. Et puis en plus, comme le drama date de 2001, il est plus jeune. Mais il est tout aussi convaincant j’ai trouvé.dekichatta kekkon

Chiyo est jouée par Hirosue Ryôko, et si je n’ai jamais rien eu contre l’actrice, je dois dire que c’est là le genre de personnage qui est parfois assez difficile à supporter. Même sans les hormones qui travaillent, elle serait juste une chieuse qui ne sait pas ce qu’elle veut, et quoi que fasse Ryûnosuke, ça ne va jamais en gros. Du coup on le plaint lui, mais pas trop elle.

Ishida Yuriko est Aki, la grande soeur. J’ai trouvé le personnage globalement sympathique, même si je ne vois rien de particulier à détailler. Eitarô est joué par Abe Hiroshi. Il n’a pas là son meilleur rôle, mais ça me fait toujours plaisir de le revoir.dekichatta kekkondekichatta kekkon

C’est Tsumabuki Satoshi qui endosse le rôle de Takumi, c’est encore un gars sympa mais il a un côté un peu foufou qui va aussi bien à l’acteur (qui a toujours un sourire aussi craquant). Misato est jouée par Katase Nana, que je connaissais de nom en tant que chanteuse. Le personnage n’étant pas vraiment développé, c’est difficile de juger, mais je n’ai rien à lui reprocher.

Le dernier élément de la brochette d’acteurs qui m’a poussée à regarder le drama est Sawamura Ikki, qui incarne le médécin, Komatsubara. Et ce personnage, il est carrément pété de la touffe. Je pense que si on ne connait pas l’acteur, on n’apprécie pas forcément le personnage. Mais quand je vois à quel point le rôle est différent de ceux que l’acteur a d’habitude, je l’ai trouvé vraiment excellent. La classe en moins évidemment, mais excellent quand même ^^.dekichatta kekkondekichatta kekkon

Je dois dire tout de suite que mon avis sur ce drama est assez mitigé : l’histoire tourne pas mal en rond, et si la plupart des personnages s’en sortent bien, parfois ça suffit à peine. Vu que ça fait plus d’un mois et demi que j’ai terminé la série, ça aide pas pour expliquer en détails, je dois même dire qu’en y repensant je me demande ce qui a bien pu se passer pendant les onze épisodes.

On s’en doute dès le départ, il faudra attendre la fin pour voir nos deux héros à l’église, mais les raisons qui font que leur union est sans cesse compromise s’accumulent et trainent en longueur sans être vraiment convaincantes. Ca doit être parce que le thème de départ reste pas bien convaincant lui non plus ^^. Question humour, je ne vais pas dire que je n’ai pas ri ni souri, avec Komatsubara par exemple, ou le duo Takumi/Eiitarô, mais on reste sur du quiproquo et du comique de situation très basique et donc sans grande surprise.dekichatta kekkon

Les personnages pris un par un sont pour la plupart bons, mais il manque vraiment quelque chose pour que la sauce prenne, pour qu’on pardonne le côté ultra-classique des différents ingrédients. Je ne suis pas parvenue à m’attacher aux différents protagonistes, à commencer par le pseudo-couple vedette, ce qui n’aide pas vraiment non plus à rentrer dans le jeu, du coup les prétextes pour empêcher leur mariage, qu’ils viennent des autres ou d’eux-mêmes, paraissent vraiment bidons, et du coup quand la fin arrive enfin ça ne fait pas beaucoup d’effet.

Oui, bon, je suis peut-être un peu dure, après tout je l’ai quand même regardé entier ce drama. C’est vrai que je voulais vraiment le voir, mais je ne pense pas non plus avoir placé la barre trop haut. Je pensais qu’avec un truc juste pas mal au départ, ça se transformerait en truc très bien en comptant sur le fait qu’il y a beaucoup d’acteurs que j’aime bien. Mais en fait ça ne suffit pas, ça passe juste quoi.

Un petit mot quand même sur la musique : le générique assez jazzy a un côté Cowboy Bebop, au niveau visuel aussi (si vous avez le courage de regarder la vidéo de l’intro du drama). Le reste de la bande son passe bien, mais je dois dire qu’il n’y a pas non plus de thème particulier que j’aie gardé en tête. Pour ce qui est de l’ambiance visuelle générale, c’est vrai que les vidéos que j’ai vues n’étaient pas de super qualité, mais le drama accuse un peu son âge, plus que d’autres de la même période.

Au final, je dirais que pour regarder ce drama il faut soit accrocher à fond sur le thème, ce que je n’ai pas pu faire bien que je sache que ce soit une question courante au Japon, soit vraiment adorer un des acteurs au casting. Sinon, je pense qu’il y a largement mieux à se mettre sous la dent, parce que que ça soit le côté comédie ou le côté sentimental, j’ai vu plus convaincant.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*