13 décembre 2018

[Drama] Manhattan Love Story

manhattan love story

Titre japonais :   マンハッタンラブストーリー

Nombre d’épisodes : 11

Diffusé en : Automne 2003

Chaîne de diffusion : TBS

Fiche : DramaWiki

Ayant comme beaucoup apprécié voire adoré les drama dont le scénario est signé Kudô Kankurô (Ikebukuro West Gate Park, Kisarazu Cat’s Eye,Ryûsei no KizunaTiger & Dragon, Unubore deka), j’aurais dû repérer celui-ci il y a longtemps. Je l’ai forcément vu dans la filmographie du bonhomme, mais son titre un peu bateau de m’a pas donné envie d’en savoir plus. Et il faut dire qu’il n’y avait ni Nagase, ni un autre acteur en tête d’affiche. Heureusement, Eclair a attiré mon attention sur le drama justement subbé récemment par la SARS.

Passé ce petit paragraphe introductif, les mots me manquent déjà pour parler du drama ! C’est vrai que le fait que près de six mois se soient écoulés depuis que j’ai fini son visionnage n’aide pas, mais bon c’est pas comme si j’avais volontairement reporté le moment d’écrire ce billet. Mais il y a aussi le fait qu’il y a des drama dont il est plus facile de parler que d’autres, et qu’en plus il est généralement plus facile de dire du mal d’une série que d’en dire du bien sans trop utiliser de superlatifs et les vider de leur sens.manhattan love story drama

Que raconte Manhattan Love Story ? Bonne question ! Plein de choses et pas grand chose à la fois ! C’est l’histoire d’un gars qui tient un café, le Manhattan. Il est pas très bavare, même franchement taciturne, mais il va commencer à s’intéresser aux histoires de coeurs de ses clients qui ne sont pas fichus d’apprécier son si divin café. Et évidemment, il va se retrouver lui-même impliqué dans ces histoires.

Comme dans la majorité des drama de Kudô, chaque épisode suit un schéma précis : à un moment ou l’autre, invariablement, notre « tenchô » va faire quelque chose qui est tout à fait contraire à son caractère discret et que je vous laisse le soin de découvrir. Un élément parmi tant d’autres qui m’ont fait marrer, juste WTF comme il faut ^^.manhattan love story drama

A part ça, pas vraiment de vraie trame, on suit juste les triangles et carrés amoureux qui changent sans cesse. Un bon paquet de situations typiques des comédies romantiques sont tournées en dérision, mais ce n’est jamais trop énorme. Il n’est pas vraiment question de s’identifier à un personnage ou d’apprécier sa psychologie ou son évoluation, mais on s’attache quand même à eux.

C’est Matsuoka Masahiro qui tient le rôle du Tenchô (dont on ne sait pas vraiment le nom, et ce n’est pas innocent ^^) et il est juste génial. Je ne le connaissais pas du tout, en fait à part Nagase je ne connaissais aucun des autres membres de TOKIO en tant qu’acteur. Mais franchement, non seulement il est chou, et en plus il s’en sort super bien. Pourtant, le rôle n’a rien d’évident. Vu que le Tenchô se parle beaucoup plus souvent à lui même qu’il ne parle aux autres, il parle très souvent en voix off. Et les expressions faciales que l’acteur a dans ces moments sont excellentes, il fait juste ce qu’il faut. Je suis vraiment curieuse de voir l’acteur dans d’autres rôles, en tout cas ! Une de mes petites révélations de cette année.manhattan love story drama

Tout commence quand notre patron de café se met en tête de faire apprécier son précieux breuvage à Nobuko, une conductrice de taxi qui vient régulièrement au Manhattan. Koizumi Kyôko est tout à fait convaincante dans ce rôle de trentenaire un peu fofolle. Un de ses collègues conducteurs de taxi est amoureux d’elle, évidemment elle ne se rend compte de rien et il lui sert bien gentiment de confident. Le tout étant évidemment tourné en dérision bien comme il faut. Nobuko va tomber amoureuse de Besshi, un danseur plus jeune qu’elle, et elle va prendre à ce moment des airs de lycéenne qui ne peuvent que faire sourire.

Besshi est interprété par Oikawa Mitsuhiro (croisé dans Yama onna kabe onna). Dans une romance classique, on dirait simplement qu’il est un salaud étant donné qu’il dit à peu près à toutes les filles qu’il rencontre qu’il les aime. Mais là, on n’est pas dans une romance classique justement, et je me demande encore comment j’ai pu me laisser avoir par le titre et croire que c’en était une tout en sachant qui avait écrit le scénario ! ^^ Les scènes où Besshi danse sont bien marrantes, car évidemment s’il ne danse pas comme un pied, son côté beau gosse est toujours un peu tourné en dérision, du moins c’est ce que j’ai ressenti.manhattan love story drama

On retrouve ensuite dans le reste du casting des grands habitués des drama de Kudô : Tsukamoto Takashi joue Shinobu, le serveur du Manhattan. C’est lui qui comprend le mieux son patron, et il parle d’ailleurs souvent à sa place. J’ai toujours eu du mal avec Tsukamoto, mais là j’ai vraiment adoré son personnage. Et c’est juste trop énorme la réaction qu’ont les différents personnages quand il leur dévoile son secret. Là encore, le côté WTF du drama est géré à la perfection !

Morishita Aiko, excellente comme toujours, joue Maki, une scénariste de drama qui s’inspire beaucoup des gens autour d’elle pour écrire les épisodes de sa série à succès. Comme dans Unubore deka, on a un drama dans le drama, une série larmoyante, tragique et surjouée à souhait. Mais quand les différents personnages la regardent au Manhattan ou qu’on assiste à son tournage, ça donne lieu à des scènes croustillantes.manhattan love story drama

Ah, mais j’allais presque oublier, ce n’est pas le seul drama dans le drama ! Il y a aussi les moments où Nobuko ou un autre personne féminin raconte un des éléments de son passé, qui sont mis en scène avec une actrice complètement différente, avec une voix off façon témoignage anonyme, le côté décalé est juste énorme.

J’ai eu aussi le plaisir de retrouver Sakai Wakana. Cette fille est tout simplement trop excellente. Comme je l’ai déjà dit, j’apprécie comment elle endosse aussi bien les rôles comiques que dramatiques (comme dans Home drama ou Smile). Là, elle incarne un présentatrice météo un peu idol sur les bords, avec toutes les intonations de voix que cela implique. Et j’admire vraiment le naturel avec lequel l’actrice prend une voix enfantine, glousse ou monte dans les aigüs ! Le personnage serait insupportable dans une romance classique, mais là c’est exquis.manhattan love story drama

Pour finir il ne faut pas que j’oublie Doigaki, un doubleur amateur de Kilimanjaro qui va se retrouver lié avec plusieurs des personnages féminins mentionnés ci-dessus. Je ne connaissais pas du tout son interprète, Suzuki Matsuô, qui a fait peu de drama. Doigaki est en pleine crise de la quarantaine et n’arrive pas trop à décider s »il doit rester avec sa petite famille ou la quitter pour sa maîtresse. Mais laquelle, là est la question ! Le personnage, évidemment un peu décalé (et qui a toujours du mal à trouver un taxi) complète très bien le « groupe », si on peut dire.

Le drama bénéficie d’une OST vraiment réussie où les sonorités jazz dominent et qui est,signée par Satô Naoki, qui a également officié dans Orange days et Good Luck!! (dont j’avais aussi beaucoup aimé les thèmes). Et je suis super fan du thème de fin, qui sans surprise est interprété par TOKIO et que j’ai choisi récemment comme chanson de la semaine. Et puis les images du générique avec les personnages qui chantent, ça parfait la bonne humeur qu’on nous transmet tout le long des épisodes. Même si 2003 ça n’est pas si vieux que ça, je trouve que la série ne fait pas vraiment son âge, aussi bien dans les plans ou la photographie que dans l’apparence générale des personnages.manhattan love story drama

J’ai donc eu un véritable coup de coeur pour cette série, où l’on retrouve bien la patte de Kudô Kankurô mais qui est à la fois assez différente des autres drama auxquels il a contribué (du moins ceux que j’ai vus). Je me suis rarement autant marrée devant un drama, et j’avais vraiment hâte chaque soir de voir un nouvel épisode. Et c’est bien parce que j’étais super occupée que j’en regardais qu’un par soir, d’ailleurs !

Je me suis rendu compte en survolant quelques épisodes pour prendre les captures d’écran que j’avais loupé énormément de choses, il y a tellement d’éléments comiques qu’on ne peut pas tout voir du premier coup d’oeil, et qu’il m’était impossible de tous les mentionner ici (en même temps, c’est pas drôle si je dis tout ! ^^). Rien que de saisir certaines répliques, je me suis de nouveau bien marrée, et ça m’a donné envie de revoir la série !

Il est clair que ce drama figurera forcément dans mon top pour 2011, et pour peu que vous soyez d’humeur à voir du n’importe quoi (mais du vrai bon n’importe quoi, totalement subjectif je sais !), il est à ajouter d’urgence en haut de votre drama list ! Et je dis ça en y mettant toute mon expérience, ma vie et mon âme ! (mais en français, ça sonne moins bien ! ^^).

1 commentaire sur [Drama] Manhattan Love Story

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog

    Bonjour!
    Oooh… il va falloir que je me le procure, celui-là, il y a du beau linge: Takashi Tsukamoto, Wakana Sakai, Aiko Morishita, etc. Je fais partie des fans de Kudo Kankuro. (Ceci dit, je n’ai pas regardé « Ikebukuro West Gate Park » jusqu’au bout, parce que je n’accroche pas, mais c’est le seul qui m’ait fait cet effet. Il faudra que je retente l’expérience, je suis peut-être tout simplement passée à côté.) Je connaissais « Manhattan Love Story » de nom, mais j’ai eu un peu la même réaction que toi: je ne suis pas allée au-delà du titre. Après avoir lu ce que tu pensais du drama, je n’ai envie que d’une chose: le voir!!
    Merci beaucoup.

    Écrit par : Dramafana | 10.08.2011

    C’est bon, tu m’as convaincue ! Ce drama est sur ma liste depuis un petit moment pour Kudô Kankurô et Tsukamoto Takashi principalement. J’ai pile poil besoin d’une série de ce genre en ce moment donc ça tombe à pic, le temps de la récupérer et je la démarre.

    N’empêche, Kudô recycle vraiment ses acteurs ;D J’adore ça donc je ne vais pas m’en plaindre mais quand on y pense, c’est assez hallucinant.

    J’ai déjà vu Matsuoka Masahiro dans plusieurs rôles (Kaibutsu-kun et Koukousei Restaurant) et il est effectivement généralement plutôt bon. C’est le seul que je connaisse de TOKIO avec Nagase Tomoya.

    Écrit par : Kerydwen | 10.08.2011

    Bon, chui contente, j’ai bien rempli ma mission là ! ^^
    J’espère que le drama vous plaira à toutes les deux, mais même dans le cas contraire je ne pourrai pas vous en vouloir, car je suis bien placée pour savoir que l’on peut ne pas accrocher du tout aux séries qui ont un humour particulier, et que ça ne veut pas dire pour autant qu’elles sont mauvaises.

    @Dramafana : ça fait vraiment longtemps que j’ai vu IWGP et même si j’avais beaucoup aimé je m’en souviens vraiment peu. Ca se peut que tu ne sois pas d’humeur pour l’ambiance de la série. Moi j’ai commencé Bokura no yuuki y’a des semaines, j’en ai entendu des éloges partout, et je peux pas dire que j’aime pas, mais j’ai trop du mal à me mettre dans l’ambiance, résultat j’ai vu que 4 épisodes -_-

    @Kerydwen : c’est clair que Kudô a vraiment sa petite équipe d’acteurs ! On pourrait dire qu’il abuse, mais c’est vraiment un des intérêts de son univers.
    Dis donc, il me semble que tu ne nous as pas encore parlé de Koukousei Restaurant ? Je suis curieuse d’en savoir plus :).

    Écrit par : Katzina | 12.08.2011

    Je n’en ai effectivement pas encore parlé, il me reste le dernier épisode à voir en fait. Tu devrais toutefois avoir mon verdict d’ici quelques semaines ^^

    Écrit par : Kerydwen | 12.08.2011

    du Kudo Kankuro ! Comment ça ce fait que je ne le connaissais pas lui, hein, comment-ce fait-ce *fangirl stade terminale*
    Haa~ je suis bien contente d’avoir suivi ce lien et d’être tombée ici **.
    Je repasserais dire ce que j’en ai pensé ! En attendant, m’en vais lire tes autres articles.

    Écrit par : Hiroto | 18.08.2011

    Ça me fait plaisir de lire ton article, je l’avais malencontreusement zappé.
    Content de voir que le drama t’ait plu (j’ai fait de bonnes recommandations ^^), c’est vrai que l’humour est très spécial. Mais au delà, ce que j’ai adoré, comme tu le dis c’est la foule de détails qui font des puzzles dans les puzzles. Quand on y pense, c’est vraiment du délire … très organisé 😉
    Et merci pour ton commentaire sur mon blog 🙂

    Écrit par : Eclair | 18.08.2011

    @Hiroto : Hé oui bizarrement bien que ce drama soit plus récent que IWGP ou KCE, il est moins connu, et c’est bien un tort !
    J’espère que tu trouveras ton bonheur ici, n’hésite pas à laisser d’autres commentaires 🙂

    @Eclair : Merci d’être repassé ici ! Et merci encore pour tes recommandations, sans tes billets il m’aurait fallu encore un petit bout de temps pour me décider à regarder Manhattan et Koi ga shitai ^^.

    Écrit par : Katzina | 21.08.2011

    Aaah Manhattan love story! J’ai vraiment bcp apprécié ce drama comme tout les autres de Kudo Kankuro (KCE fait partie de mon top), bon je l’ai vu ya un moment mais j’en garde un excellent souvenir. Le coup du A qui aime B qui aime C etc…les personnages (Shinobu reste pour moi le plus WTF jamais vu, le tout matiné avec du visual kei),les situations, les running gag, les clins d’oeil à KCE…seul bémol, je trouve que comme dans KCE le délire s’essouffle assez vite même avec le retour de dominos…mais la fin rattrape ça, comme quoi rien n’est fiable et tout change (avec ou sans aide).
    J’avoue qd même avoir vu le drama aussi pour les acteurs : Oikawa Mitsuhiro (c’est le chanteur des ménagères de plus de 50 ans, tellement kitsch, le perso de Besshi ça lui aller comme un gant !), Tsukamoto, Masahiro…
    Tout ça me donne envie de m’y remettre 🙂

    Écrit par : Tama | 03.02.2012

    Ah, ça fait plaisir de lire un avis enthousiaste sur cette petite perle !
    Je savais même pas qu’Oikawa Mitsuhiro était chanteur, mais j’imagine très bien les oba-san se pâmer devant lui ! :p
    Ca me fait penser qu’il va falloir sérieusement que je reprenne le dernier drama de Kudo Kankuro, 11 nin mo iru, même si le premier épisode ne m’avait pas convaincue…

    Écrit par : Katzina | 05.02.2012

    C’est moi qui te remercie pour tes avis de drama qui me donne doucement envie de m’y remettre 🙂
    J’avoue que je connais assez mal la discographie de Oikawa Mitsuhiro mais je pense qu’il est avant tout acteur plus que chanteur. Un peu comme Tsukamoto Takashi qui a sorti un album et quelques singles plutôt sympa (et que j’ai à la maison :p). Mais pour Oikawa c’est quand même quelque chose : déjà ses clips (Pazeru no Kakera,Kanashimi Rocket 2 Go, et bien d’autres…), puis les couv’ de ses albums sont…enfin..un mélange entre du mauvaix goût et du ringard…mais celle de son CD de 96 est priceless :’)
    Bon courage pour la reprise de Kankuro (je vais également le mettre dans ma liste à voir) !

    Écrit par : Tama | 10.02.2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*