21 avril 2018

[Drama] Sexy Voice and Robo

sexy voice and robo

Titre japonais : セクシーボイスアンドロボ

Nombre d’épisodes : 11

Diffusé au : Printemps 2007

Chaîne de diffusion : NTV

Fiche : DramaWiki

Je ne connaissais pas du tout ce drama avant de voir un article dessus sur le blog de Lynda. Comme en gros je ne connaissais qu’un seul des acteurs qui jouent dedans et qu’en plus il n’a pas le premier rôle, pas très étonnant que je n’aie pas croisé son nom avant. Et puis j’ai aussi remarqué que généralement, à part des séries comme Gokusen, les dramas de la chaîne NTV sont moins connus que ceux de Fuji TV ou TBS. Mais l’article élogieux de Lynda m’avait tout de suite donné envie de voir ce drama, et je n’avais pas hésité à le mettre dans ma « fameuse » liste des dix dramas à voir avant fin 2009.

sexy voice and robo
sexy voice and robo

Si le synopsis sur le DramaWiki et la petite présentation dans le générique de la série nous font penser qu’il s’agit d’un dramas d’enquêtes, en fait ce n’est pas tout à fait le cas. Oui, on a un côté mystère. Oui, on a une histoire différente avec des personnages différents à chaque épisode. Mais l’univers de la série est tellement particulier que c’est diificile de la classer dans la catégorie enquêtes. Et il ne faut pas croire non plus que les démonstrations des pouvoirs spéciaux de nos héros vont envahir les épisodes, elles sont en fait très rares. Mais ce n’est pas parce que j’avais eu une première impression un peu trompeuse que j’ai été déçue, au contraire. J’ai adoré l’ambiance de la série et son côté très tranche de vie.

Puisqu’il n’y a pas vraiment d’histoire à introduire ou à résumer, le mieux est de passer directement aux personnages, un des gros points forts du drama. Niko est une jeune collégienne de 14 ans, c’est elle qui a le surnom de Sexy Voice car elle peut imiter de nombreuses voix et entendre les voix et les différencier de très loin. J’ai vraiment apprécié ce personnage : si elle a des réflexions matures pour son âge, elle n’en est pas moins crédible, et l’interprétation de Ougo Suzuka est tout à fait convaincante.sexy voice and robo

Robo est lui aussi un personnage très particulier, tout aussi excellent : au premier abord c’est un simple otaku qui vit dans son propre petit monde, mais au fil des épisodes on se rend compte que c’est quelqu’un de particulièrement sensible. Et puis surtout, qu’est-ce qu’il est drôle quand il hurle des « Maaaaax Roboooot ! » et autres cris de guerre de son héros favori. Si au début on peut croire qu’il en fait trop à crier et à bouger tout le temps, je me suis vite rendu compte que celui qui l’interprète, Matsuyma Kenichi, était à la fois à fond dans le personnage mais prenait aussi du recul. Et là j’ai pensé : mais quand même, c’est pas possible que ce soit lui qui joue dans Zeni Geba, d’après ce que j’en sais, c’est un rôle super sombre qui n’a rien à voir ! Depuis, j’ai vu Zeni Geba, j’aurais bien sûr l’occasion d’en parler en détails bientôt, mais je peux dire maintenant que Matsuyama est vraiment excellent, ma petite révélation de la fin d’année ^^.

On a donc un duo de personnages tout à fait atypique mais extrêmement réussi. J’ai adoré jusqu’à la façon très spéciale dont ils étaient tout les deux habillés, Niko avec ses Doc jaunes par exemple, Robo avec ses pantalons à bretelles. On se serait déjà bien contenté de ces deux personnages, mais ils sont secondés par un autres duo tout aussi attachant, celui de Makyôna et Nanashi.sexy voice and robo

Makyôna est une femme mystérieuse qui tient un magasin d’antiquités, c’est elle qui va embarquer Niko et Robo dans les enquêtes aussi farfelues les unes que les autres. J’ai trouvé qu’Asaoka Ruriko avait vraiment la classe, jusqu’à sa façon de parler assez particulière qui rend le personnage à la fois curieux et attachant. A ses côtés, il y a donc Nanashi, qu’elle semble connaître depuis assez longtemps, mais on en sait assez peu sur les liens qui les unissent. C’est Okada Yoshinori qui tient le rôle, et il est encore une fois excellent. Il a à la fois un côté débile et un côté très classe, ce qui n’est pas du tout évident, mais il le fait vraiment très bien.sexy voice and robo

Les autres personnages récurrents sont constitués par la famille de Niko : ses parents, couple assez particulier, et sa grande soeur, Kazumi, qui est l’exact contraire de Niko, la jolie lycéenne typique quoi. De ce côté-là, ça fonctionne aussi très bien : on a une famille à la fois déjantée mais qui a aussi un côté très normal : les parents s’engueulent, les enfants s’engueulent, mais au final on sent leur attachement aux uns aux autres, ce n’est ni la famille idéale, ni la famille pourrie. Au niveau des guests, quelques têtes que j’avais déjà croisées, et d’autres que je ne connaissais pas mais que j’ai bien appréciés, comme Mikkabouzu dans le premier épisode, ou l’une des infirmières du trio Puccini que l’on suit pendant deux épisodes.sexy voice and robo

Niko tire une leçon de chacune de ses aventures, mais on est bien loin des longues tirades moralisantes, les réflexions qu’elle fait  sur la vie, sur les gens, sont vraiment pertinentes, bien placées et nous parlent forcément, même si on n’est pas une fille de 14 ans ^^. Le côté drôle et décalé est très bien géré, et surtout se mêle parfaitement au côté plus sérieux. On a au final une ambiance et un univers vraiment uniques auxquels j’ai complètement adhéré. Bien sûr, on peu reprocher à la série comme à toutes celles qui se rapprochent du genre enquête de ne pas avoir de trame de fond plus épaisse, mais je trouve que le fait que la rencontre de Niko et Robo et le temps qu’ils passent ensemble soient vus comme une période particulière de la vie de Niko, avec une pointe de nostalgie à la Honey and Clover, palie un peu ce petit défaut. Mais bon quand c’est bien, c’est sûr qu’on voudrait toujours en voir plus ! ^^sexy voice and robo

Last but not least, la BO est absolument géniale et parfait l’ambiance du drama. Vraiment une des BO de dramas dont je me souviendrai. La chanson de fin est elle aussi bien sympa, et le générique de début est visuellement très réussi.

Pour résumer, Sexy Voice and Robo est un excellent drama à ne louper sous aucun prétexte. A moins de ne vraiment pas adhérer à son côté déjanté (car il y a déjanté et déjanté, moi-même ça m’est arrivé de ne pas accrocher à des trucs un peu débiles qui a priori auraient dû me plaire), on sera forcément charmé par les personnages et par le côté tranche de vie, ou relations humaines, ou que sais-je encore.

1 commentaire sur [Drama] Sexy Voice and Robo

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog

    Toi aussi tu as aimé! C’est le 3e avis très très positif que je lis sur ce drama, celui-ci aussi il faut que je le vois, encore un sur ma liste mais il passera surement avant d’autres qui attendent depuis longtemps^^
    J’aime bien les dramas inclassables.

    Écrit par : Ageha | 02.01.2010

    C’est sûr que ce drama est vraiment unique en son genre, pour son ambiance et ses personnages, et je pense que tu ne seras pas déçue ^^.

    Écrit par : Katzina | 03.01.2010

    En 2009 j’ai réussi à convaincre pas mal de monde à regarder « Sexy voice and robo », ça me fait toujours grand plaisir de lire un article positif (en même temps, je n’ai lu aucune critique négative sur ce drama), comme tu le dis c’est un inclassable et j’ai aussi du mal avec cette classification « enquêtes », d’ailleurs y’a tellement de dramas divers qu’on range dans cette catégorie, c’est un peu le fourre-tout je trouve ^^.
    A force de lire tous ces avis si bien écrits, ça me donne envie de le revoir bientôt, là je finis de boucler quelques j-dramas que je me devais de voir avant de faire un bilan mais je suis un peu déçue de mes derniers visionnages, je crois qu’en 2010, ma résolution principale sera de ne pas me jeter sur les nouveautés et de miser sur tous les dramas old-school que j’ai loupé (dont ceux que j’avais repéré sur ton blog of course).
    Sinon, je lis que Matsuyama t’a plutôt bluffé, c’est vrai que son rôle dans « Zeni Geba » est beaucoup plus sombre mais dans les deux cas c’est des persos marginals, vivement son prochain rôle.

    Écrit par : Lynda | 11.01.2010

    C’est sûr que Matsuyama est trop rare dans les dramas, et même si j’imagine qu’il doit être très bien dans le rôle de L dans les films de Death Note, j’ai pas assez apprécié le manga pour me faire les films…
    Tu as vraiment eu une bonne idée le jour où tu as décidé de regarder Sexy Voice, je crois que sinon j’en n’aurais encore jamais entendu parlé, comme pas mal de monde dans la petite communauté dramas francophone ^^.
    C’est clair que Sexy Voice fait partie des dramas qu’on peut revoir sans problème. Mais pour l’instant, j’ai revu aucun drama, et je crois qu’il vaut mieux que j’oublie ce genre d’idée pour l’instant ! On en revient toujours à cette fichue liste de trois kilomètres ! :p

    Écrit par : Katzina | 11.01.2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*