12 décembre 2017

[Japon 2010] Jour 18 : Long, très long voyage vers Hiroshima

hiroshima

Mercredi 18 août 2010, départ de la gare d’Ôsaka pour Hiroshima. Mais pas avec le Shinkansen, avec les lignes normales ! Evidemment, je pouvais prendre le train à grande vitesse avec mon JR Pass. Mais comme mon camarade de voyage avait un visa working holiday, et pas un visa de touriste, il n’avait pas le droit à la précieuse carte et devait donc payer plein pot. Et évidemment, c’est très cher.

Ce qui explique pourquoi nous avons emprunté les lignes locales… et mis toute la journée pour arriver à destination ! Le problème, ce n’est pas vraiment qu’elles soient moins rapides, c’est plutôt qu’il y a plein de correspondances et qu’à moins d’avoir un timing d’enfer, on perd beaucoup de temps à attendre le train suivant. J’avais beau avoir repéré les villes par lesquelles on devait passer, tout n’a pas été comme prévu, et on a mis 8 bonnes heures à faire le trajet ! Assez blasant, mais on peut dire qu’on a vu la campagne japonaise, et les Japonais dans leurs voyages quotidiens !

Evidemment, ce n’est pas ce jour-là que j’ai pris beaucoup de photos, du moins pas pendant le trajet. Nous sommes enfin arrivés à Hiroshima, et nous avons pu découvrir le tramway, dont les rames les plus anciennes semblent venir d’une autre époque. Comme dans les bus de Kyôto, chacun paie le prix du transport en descendant. Comme le tarif dépend de la distance, il dépend de la bonne foi de chacun de payer le bon tarif, et même de payer tout court ! C’est pas en France qu’on verrait un système comme ça ^^.

Dernière petite galère pour trouver l’auberge étant donné l’état de fatigue de mes nerfs, et enfin nous pouvons poser bagage ! Le temps de prendre une douche et l’heure du dîner est arrivée, nous partons donc à la découverte de Hiroshima by night.hiroshima

Nous avons rejoint le centre ville en passant par le Heiwa kinen kôen (ou Peace Memorial Park en anglais), avec son dôme éclairé qui se reflétait dans l’eau. Nous sommes ensuite arrivés dans Hondori, la rue commerçante principale de la ville. Nous n’avons pas eu de mal à trouver dans les environs un restaurant d’okonomiyaki, une des spécialités du coin (mais du coup j’ai même pas goûté ceux à la mode d’Ôsaka !).

Après le dîner, nous avons rencontré par hasard deux des garçons de mon groupe ALJ. Je savais qu’ils avaient eu aussi quitté Tôkyô pour venir dans le coin, et puis la ville n’est pas très grande, mais quand même, fallait le faire pour passer devant le bar où ils étaient et les voir ! Du coup, on a bu une bonne petite bière pour terminer la journée ! Et puis dans les bars japonais, on peut fumer ! ^^

Retour à l’auberge et dodo, une autre longue journée (et plein de shika !) nous attendaient le lendemain. J’ai eu une excellente première impression de Hiroshima, et elle s’est confirmée par la suite !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*