19 novembre 2017

[Manga] Barbara

tezuka barbara

Titre japonais : ばるぼら

Auteur : Tezuka Osamu

Nombre de volumes : 2, série terminée

Editeur en France : Delcourt

Fiche : Manga-news

Après avoir lu Ayako, j’ai voulu continuer ma découverte des oeuvres de Tezuka, et comme Barbara était aussi disponible à la bibliothèque municipale, je n’ai pas hésité à l’emprunter.

Un jour, Barbara, jeune hippie alcoolique, débarque dans la vie de Yôsuke Mikura, écrivain en mal d´inspiration. Sans vraiment s´en rendre compte, Yôsuke se retrouvera sous le charme de la demoiselle. Cette dernière prendra de plus en plus d´importance dans la vie de l´artiste, et ce malgré les mises en garde de ses amis. Et puis tout bascule ! La perception du monde de Yôsuke en sera définitivement changée…

Le manga est si particulier que c’est vraiment difficile de dire ce que j’en pense de façon synthétique ^^. Chaque chapitre correspond à une « aventure » de Mikura et Barbara, les thèmes évoqués étant vraiment très divers. Mais au final, vu qu’il n’y a que deux tomes, tous ces chapitres forment bien un tout. L’imagination de Tezuka est vraiment impressionnante, je ne l’ai pas encore assez lu pour savoir exactement si c’est ça, mais on a l’impression qu’il se lâche et aborde tout un tas de sujets qu’il avait envie de traiter et n’avait pas utilisés ailleurs.

Si ç’avait été quelqu’un d’autre, ça aurait pu vraiment partir n’importe comment. Mais là encore, le sens de la narration et de la mise en scène du mangaka font que si c’est très spécial, on accroche forcément. J’ai beaucoup apprécié la façon dont l’histoire est ancrée dans la réalité tout en ayant certains côtés très fantastiques. Le personnage de Barbara est vraiment étonnant, et j’ai bien aimé l’aperçu du monde de l’édition qu’on a à travers le métier de Mikura.

Je suis donc encore une fois plus que convaincue par cette série qui, si elle n’a pas grand chose à voir avec Ayako, a aussi la particularité d’être très dense, très riche et de mettre en scène des personnages aux traits très expressifs et uniques. Va falloir que je retourne à la bibliothèque ^^.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*