23 juin 2018

Un week-end au marché de Noël de Strasbourg

marché noel strasbourg

Samedi dernier, le 17 décembre, départ de Rouen en voiture, direct l’est de la France et plus précisément Strasbourg. On voulait au départ y aller en train, mais même en voulant prendre les billets quelques jours seulement après l’ouverture des réservations, le prix de l’aller-retour n’était déjà plus trop abordable, du moins plus cher qu’un trajet en voiture avec péages et carburant, étant donné qu’on était quatre personnes.

Vu le temps qu’il fait en ce moment, le voyage a pris plus de temps que prévu, mais on est bien arrivé à destination dans l’après-midi. Le temps de faire le check-in à l’hôtel et de poser nos sacs, et nous voilà partis pour le centre ville ! Au départ on pensait devoir prendre le tramway, mais on s’est rendu compte qu’on n’était vraiment pas loin, alors on a marché.

strasbourg

On est passé par la place de la République, très jolie avec tous les arbres et les bâtiments illuminés autour. Juse après avoir traversé un premier bras de l’Ill, on se retrouve dans le centre historique de la ville. C’était donc parti pour une bonne balade de nuit et une petite tournée des différents marchés de Noël, à commencer par celui de la place de Broglie.

Nous sommes ensuite arrivés du côté de la cathédrale, que j’étais très curieuse de voir. Le style est très différent de celle de Rouen, mais elle n’en est pas moins imposante. Ensuite, il a été temps de faire une petite pause et nous nous sommes arrêtés dans une brasserie pour boire une tite bibine (on était en Alsace quoi ! ^^). Il était à peine 19h, mais comme on commençait à avoir bien faim on a décidé de rester au même endroit pour dîner.

cathédrale strasbourg

J’ai pris des galettes de viande, je pensais que ça devait ressembler aux boulettes de viande que mon colloc allemand cuisinait quand j’étais au Québec, et effectivement ça y ressemblait ! D’ailleurs, en parlant d’Allemands, je crois que je n’avais pas autant entendu la langue de Goethe depuis que j’étais au Québec ou à Londres, où j’avais beaucoup de collègues allemands.

On est ensuite ressorti dans le froid pour continuer notre exploration de la ville. C’était un vrai plaisir d’arpenter toutes les petites rues, de passer par les différentes places où il y avait toujours quelque chose en rapport avec Noël. Il y a plein de décorations lumineuses dans les rues, et il y a aussi énormément de magasins et de maisons qui sont décorés, chacun à leur façon.

marché noël strasbourg

Un petit arrêt à une des nombreuses boutiques qui proposent du vin chaud incontournable quoi ! J’ai eu l’occasion de goûter le vin blanc, ma fois c’est aussi bon que le rouge ! Bientôt les boutiques des marchés ont fermé, et comme on avait eu une longue journée, on a pris le chemin du retour vers l’hôtel. On était à l’Holiday Inn, les plumards étaient super confortables et le lendemain matin j’ai fait honneur au buffet petit déjeuner (bacon, oeufs brouillés, fromage… miam !).

Nous sommes sortis un peu avant 10 heures pour arpenter de nouveau le centre ville, de jour cette fois, et toujours avec la neige évidemment. On a fait quelques emplettes, car quand même il fallait bien ramener quelques cadeaux et souvenirs. Entre autres, du pain d’épice, de la bière d’une brasserie locale, et des bretzels ! Ah et il faut dire une bretzel et pas un, apparemment. J’en ai acheté 6 (pour 5 euros, ça fait pas cher ^^) et je me suis régalée (j’ai mangé le dernier hier !).

strasbourg

Nous sommes repassés par pas mal d’endroits vus de nuit la veille, notamment dans le quartier de la Petite France. j’aime beaucoup l’ambiance au bord de la rivière avec la neige. Je suis vraiment contente d’avoir pu découvrir la ville, et j’espère que j’aurai l’occasion d’y retourner. A moins que pour un prochain marché de Noël je me laisse tenter par l’Allemagne, j’ai un excellent souvenir d’Aix la Chapelle, où j’étais allée à la fin du collège. J’avais aussi fait les marchés de Duisbourg, Essen, Düsseldorf…

On a repris la route en tout début d’après-midi. On serait bien resté un peu plus, mais on se doutait bien qu’avec toute la neige sur les routes, ça serait pas plus facile qu’à l’aller. Jusqu’à Reims, pas de problème, après ça a sacrément ralenti, et après Amiens l’autoroute était dans un état lamentable avec des camions arrêtés partout, des gens qui faisaient n’importe quoi… et au final il était quasiment une heure du mat quand on est enfin arrivé à Rouen -_-. Mais ça valait le coup ! 🙂

Vous trouverez davantage de photos dans l’album Google+ 🙂

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*