[Bla bla drama #61] Quoi de neuf sur le petit écran japonais pour cet été 2019 ?

drama japonais été 2019

Les saisons se succèdent toujours à une vitesse folle et j’ai l’impression que c’est tous les mois que j’ai un bla bla repérage à écrire et que j’ai à peine le temps de rédiger des critiques entre deux. Bon, cette fois quand même, j’ia publié trois critiques et enfin mon top 5 pour 2018. Reste à voir ce que je serai capable de faire d’ici l’automne ;D.

Même si comme d’habitude ou presque un ou deux de mes scénaristes et auteurs fétiches viennent sauver la mise, cet été 2019 des drama japonais ne s’annonce pas folichon. Les adaptations de manga reviennent en force et la tendance des remakes se confirme plus que jamais : quatre remakes de drama, dont 3 coréens, c’est quand même assez hallucinant d’avoir réussi à caser tout ça.

Le site DramaWiki est plus que jamais à la ramasse pour les nouveaux drama donc je ne peux pas mettre de liens pour toutes les séries évoquées. Comme je suis une vieille ronchonne je n’arrive pas à me résoudre à changer mes habitudes et à mettre plutôt des liens d’AsianWiki car je ne supporte pas leur manie de donner des titres anglais aux drama japonais. Les drama coréens eux en ont, OK, mais pour moi un titre anglais non officiel pour une série japonaise n’a aucun sens même si je conçois que ça soit plus facile à retenir si on n’est pas du tout familier avec la langue locale. Bref, si vous voulez plus de détails sur les drama, voici ma principale source 🙂.

kansatsui asagao

Kansatsui Asagao

Fuji TV nous sert du manga pour son créneau du lundi 9h, et même si j’aime bien Ueno Juri et que le reste du cast est intéressant il me manque clairement un truc pour m’enthousiasmer pour ce drama d’enquêtes.

heaven drama 2019

Heaven?

Je n’ai pas eu de bonnes expériences question drama se déroulant dans un restaurant (Mondai no aru restaurant étant un cas à part ^^) et cette adaptation de manga ne me semble pas du tout être le bon candidat pour essayer d’apprécier Ishihara Satomi.

boku wa mada kimi wo aisanai koto ga dekiru

?Boku wa mada kimi wo aisanai koto ga dekiru

Sous ce titre bien long et signifiant littéralement Je peux encore ne pas t’aimer se cache le premier de notre série de remakes de drama. Il s’agit d’In time with you, qui doit être connu car même moi je connais ce nom, mais je pensais qu’il était coréen alors qu’il est taïwanais ;). Sans surprise par rapport à l’image que j’ai, ça a l’air de la romance très classique, et je ne connais pas vraiment les acteurs à l’affiche. Je ne peux pas prétendre que ça ne me tente pas du tout mais ça peut pas non plus être dans mes priorités.

two weeks remake japon

?Two weeks

Voici notre deuxième remake de kdrama, cette fois le titre en anglais a été conservé. J’ai cru un instant que l’acteur principal était Kora Kengo mais non en fait c’est Miura Haruma, j’allais dire ça fait une éternité que je l’ai pas vu mais en même temps je ne l’ai jamais vraiment vu en fait. Si les ficelles ne sont pas trop grosses ça peut être sympa, et je ne vais pas mettre non plus complètement la série de côté juste parce que c’est un remake mais on peut toujours se poser la question : pourquoi ne pas voir l’original ?

gisou furin

Gisou furin

On retourne du côté des manga avec une histoire de faux adultère pas rébarbative en elle-même mais il m’en faudrait plus pour me lancer dans un drama où Anne a le rôle principal.

sign remake japon

?Sign

Vous ne devinerez jamais de quel pays vient la série dont ce jdrama est un remake ! Si ? Cette fois encore, on a gardé le titre. S’il y a une grande affaire finale en plus des affaires dans chaque épisode, ça peut valoir un peu plus le détour, mais là encore, il y a tellement de séries d’enquête au sens large…

lupin no musume

?Lupin no musume

Attention, gros changement, cette fois on a une adaptation de roman ! :D. Je ne sais vraiment pas quoi penser de ce drama qui s’approprie un de mes créneaux horaires préférés. S’il se prend trop au sérieux c’est clairement pas la peine, si c’est un peu décalé et que du coup le rôle de Fukada Kyôko peut se rapprocher de celui qu’elle avait dans Karei naru spy alors dans ce cas elle peut être supportable ;D.

hotarugusa

Hotarugusa

Encore un roman à la base de ce drama de la NHK, mais cette fois le côté historique me tente pas mal. Ca ne fait pas assez partie de la grande Histoire pour être un taiga et c’est une époque trop ancienne pour un asadora, mais du coup il y a un peu des deux.

nagi no oitoma

Nagi no oitoma

Manga, quand tu nous tiens ! Il y a quelque chose qui me plait bien dans ce personnage dont la libération capillaire est le symbole d’un changement de vie. Il y a tellement besoin de montrer de nouveaux modèles quand celui imposé par la société est à bout de souffle. Et puis j’avais bien aimé Kuroki Haru dans Hanako to Anne.

semiotoko

Semi otoko

A chaque saison drama, ce que je cherche en premier dans les données des nouvelles productions, c’est le nom d’un de mes scénaristes préférés. Et cette saison, c’est Okada Yoshikazu qui répond présent, et même deux fois comme nous allons le voir. Je ne me souvenais pas d’une série d’Okada sur TV Asahi, effectivement ça faisait 20 ans qu’il n’avait pas écrit pour cette chaîne. Je ne suis pas du tout à jour dans les séries du scénariste mais évidemment ça me tente !

junichi

Junichi

J’avais repéré cette série il y a quelques mois car elle faisait partie de la sélection du festival Canneseries de cette année. Quand j’ai appris qu’il y avait un festival international de séries TV évidemment j’ai voulu vérifier s’il y avait une série japonaise ! Effectivement il y en avait une, et même si elle n’a pas l’air du tout représentative de ce qui passe vraiment sur le petit écran nippon elle a attiré mon attention en partie car le nom de Kore-Eda Hirokazu y est mentionné. Je me suis dit chouette, il remet le couvert après Going my Home (qui va d’ailleurs être disponible en France mais dans une version “arrangée” apparemment), mais en fait il ne fait “que” superviser. La série est donc diffusée cet été sur Kansai TV, et je pensais qu’elle le serait aussi sur Fuji TV, car j’ai l’impression que c’est le cas de tous les drama produits par l’une ou l’autre de ces chaînes régionales même si je ne connais pas exactement leur relation. Mais pas moyen de la trouver dans le programme de Fuji TV ! J’espère que ça sera pour une saison prochaine.

poison daughter holy mother

Poison daughter, holy mother

Je fais style je me plains des adaptations roman, mais il y en a dont je me plaindrai jamais vu que je ne suis pas fichue de lire les oeuvres originales :). Cette nouvelle adaptation de Minato Kanae est proposée par WOWOW et non par TBS. Mais l’une des scénaristes est celle qui a co-écrit les scénarios de Reverse et Yakou kanransha pour TBS. Et vu que les séries WOWOW sont soignées visuellement, ce changement de chaîne n’est a priori pas un problème. Le casting fait la part belle aux femmes, avec la présence de Terajima Shinobu que j’ai eu plaisir à revoir récemment dans le taiga Idaten. Vu ce que Minato dit des relations parents/enfants dans ses oeuvres précédentes, ça annonce du bon.

voice remake japon

Voice

La voilà notre dernière adaptation de kdrama, et je dois dire qu’entre le casting (Maki Yôko et Karasawa Toshiaki), le synopsis et l’affiche pas trop moche ça peut être tentant.

no side game

No side game

Il y a quelques mois, sur le Twitter japonais, j’ai lu une info comme quoi la suite de Hanzawa Naoki allait enfin être produite pour cet été. Apparemment, il y a eu extrapolation car ce ne sera pas encore pour cette saison. Mais il y a bien une adaptation d’un roman d’Ikeido Jun au programme sur TBS qui ne va pas lâcher le filon de sitôt je pense. Le synopsis est pas folichon mais en même temps vu la spécialité de l’auteur, c’est jamais vraiment le cas.

babysitter gin

?Baby sitter Gin

On dirait que le manga est encore loin de vouloir abandonner son bon vieux thème du travestissement, comme le montre cette adaptation qui prend du coup des airs de Mme Doubtfire vu la profession du personnage. D’un sens je suis curieuse de voir si les conseils éducatifs de la nounou valent quelque chose ou si c’est plutôt du facepalm. En tout cas, il se trouve que j’ai découvert Ôno Takuro dans un asadora (mon prochain billet) et que je l’ai trouvé vraiment chouette (j’aime beaucoup sa voix notamment), et il est franchement beau en Mary Poppins non ? ^^

soshite ikiru

Soshite, ikiru

Je disais plus haut qu’Okada Yoshikazu était doublement présent cette saison, voici donc son deuxième drama, sur WOWOW cette fois. Vu les 2 acteurs de l’affiche (Arimura Kasumi et Sakaguchi Kentarô) et même le style de la photo, je ne peux pas m’empêcher de penser à Itsuka, kono koi wo… Et à un autre drama du même scénariste avec le titre choisi ! Vu comment Okada est doué pour parler de la vie qui continue après un drame (je pense notamment à Home drama), cette histoire d’amour post-mars 2011 ne présage que du bon.

2 Commentaires

  1. Nous avons la même source principale côté jdrama ! ^^ Les autres sites sont un peu à la ramasse pour tout ce qui n’est pas coréenne.

    In time with you est un drama taïwanais. 🙂 Il a aussi eu une adpatation coréenne qui n’a pas vraiment marché. Je tenterai peut-être la version japonaise !

    Le teaser de Soshite, ikiru me plaît bien.

    • Ah ben merci de réparer mon erreur, j’aurais dû vérifier ! Ca parle tellement de kdrama autour de moi que j’en oublie les productions minoritaires des autres pays :).
      Du coup si tu peux comparer les différentes versions du drama ça sera intéressant !
      J’espère que le blog de Jadefrost continuera son blog longtemps sinon ça sera vraiment la dèche pour les drama japonais. Perso je pourrais regarder les sources en japonais mais ça prend vachement plus de temps !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*