28 juin 2017

[Drama] Mousou shimai

mousou shimai

Titre japonais :  妄想姉妹

Nombre d’épisodes : 11 de 20-25 minutes

Diffusé en : Hiver 2009

Chaîne de diffusion : NTV

Fiche : DramaWiki

Quoi comment ça ? J’ai regardé un drama qui n’était pas dans mes tops 10 de programmes et qui n’a pas été diffusé récemment ? (oui parce que je rapelle mes pseudo-règles de visionnage : je me fais un top 10, et les seules entorses auxquelles j’ai le droit sont les séries toutes récentes et celles que je veux voir depuis longtemps et qui deviennent disponibles alors qu’elles ne l’étaient pas – fin de la longue parenthèse). Mais pourquoi, pourquoi ? (genre vous voulez savoir ! :p.

En fait, j’ai repéré ce drama peut-être au printemps dernier, en examinant la dramagraphie de la très classe Kichise Michiko. Je me suis dit qu’un drama s’inspirant de nouvelles de la littérature japonaise, ça pouvait être bien, et puis les épisodes étaient moins longs, je voulais voir ce que donnait le format d’une vingtaine de minutes. C’est d’ailleurs ce qui m’a poussé à commencer le drama avant d’avoir pu l’évoquer ici : l’été dernier, j’ai voulu commencer une série plus courte, et je me suis donc laissé tenter par les premiers épisodes.

Et puis août est venu, j’ai fait mon voyage au Japon, et à partir de septembre mon quota de temps libre n’a cessé de se réduire. Quand je pouvais me permettre de regarder un drama, je préférais retourner aux séries de ma liste, et j’ai un peu oublié celui-ci. Mais quand même, ce n’est pas mon genre de laisser un drama en plan, surtout que je n’avais aucune raison de le faire, vu qu’il m’avait vraiment intriguée.mousou shimai

Ah, et autre fait très important, alors que je n’avais entendu parlé de la série nulle part avant de la commencer, il se trouve que Livia en a fait une critique très élogieuse pendant l’été d’ailleurs, je lui ai piqué ses screencaps parce que j’en trouvais pas d’autre et je n’ai pas les vidéo avec moi ^^). Et puis j’ai enfin réalisé en lisant les commentaires sur l’article d’Ageha sur le drama Xenos que si dans Mousou Shimai on voyait bien plus de centimètres carrés de peau que dans tous les drama que j’avais vus avant réunis (j’exagère un peu sûrement ^^), c’est parce qu’il fait partie de ces drama diffusés très tard le soir, ou même très tôt le matin. Ben oui, c’est bien marqué dans la fiche  du DramaWiki, et ça explique aussi le fait que les épisodes soient moins longs que les renzoku  diffusés plus tôt dans la soirée.mousou shimai

Dooooonc pour en finir avec ce pavé introductif qui risque d’être plus long que le reste de l’article, j’ai repris et terminé le visionnage de la série en janvier dernier. Et donc enfin, je peux vous parler un peu de cette série intriguante et unique en son genre.

Mousou shimai nous conte donc l’histoire de trois soeurs, ou plutôt trois demi-soeurs dont le père, écrivain célèbre, est décédé vingt ans plus tôt dans des circonstances assez mystérieuses. Un beau jour, les trois jeunes femmes, qui vivent encore dans la maison familiale, reçoivent une lettre de ce père disparu il  y a bien longtemps et que la benjamine a très peu connu. Cette lettre  contient une clé et les invite à lire une collection de romans entreposés dans le coffre du bureau, et plus précisément certaines nouvelles.mousou shimai

Sur le schéma d’une nouvelle par épisode, le spectateur tente de percer avec les soeurs le mystère de la mort, et surtout de la vie de l’écrivain avec les révélations qu’il fait. Tour à tour, les soeurs incarnent le personnage principal de la nouvelle, qui raconte toujours une histoire d’amour tragique qui prend vie sous nos yeux. Ce système allié à une narration très habile nous donne vraiment l’impression qu’on lit le llivre et que ce qu’on voit à l’écran est ce qu’on s’imagine dans notre tête.

Comme les nouvelles sont généralement d’auteurs ayant écrit avant la guerre ou peu après, la mise en scène des différentes histoires a un côté époque que j’ai bien évidemment adoré. Et surtout, c’est juste très beau : la photographie très réussie transmet parfaitement une ambiance entre rêve et nostalgie. Les transitions entre la réalité et l’imagination se fait tout en douceur. Et puis même cette réalité semble un peu hors du temps, dans cette grande et vieille maison qui ne semble pas avoir changé du tout en vingt ans.mousou shimai

Même s’il y a le fil conducteur du mystère entourant la mort du père des trois soeurs (mais on va se rendre compte rapidement que le vrai secret, ce n’est pas ça), ce qui importe vraiment ce n’est pas ce qui se passe dans le drama, car on ne peut pas dire qu’il se passe beaucoup de choses. Ce qui est intéressant, ce sont les réactions des trois soeurs aux messages que constituent les nouvelles.

Le format d’une vingtaine de minutes par épisodes est très bien exploité, des épisodes plus longs auraient très probablement été beaucoup moins accrocheurs. Le dernier épisode dure lui 50 minutes et apporte un vrai dénouement à l’histoire, qui est d’ailleurs tout à fait réussi.mousou shimai

Une fois n’est pas coutume, j’aborde les différents rôles en dernier ou presque. Les trois soeurs ont chacune un caractère et une beauté bien différentes, et les actrices parviennent très bien à exprimer ces différences. Je connaissais donc Kichise Michiko, qui est aussi classe que d’habitude dans son rôle de soeur aînée qui est presqu’une mère pour ses deux cadettes, surtout la plus jeune.

La seconde soeur est jouée par Konno Mahiru, que j’aime aussi beaucoup. Enfin, la benjamine est jouée par Takahashi Mai, que je ne connaissais pas vraiment. Je n’ai pas trop aimé les manières de son personnage, mais je me suis aperçu en la voyant incarner les autres personnages des nouvelles dont elle est l’héroïne qu’elle jouait vraiment différemment et était bien différente, c’est donc bien un personnage, pas sa façon de jouer tous ses rôles.

drama,série,japon

Et, last but not least comme toujours, l’OST, où les mélodies mélancoliques au piano dominent, parfait tout à fait l’ambiance onirique de la série. La chanson thème par contre contraste fortement, on peut pas dire que je sois fan mais ça ne m’a pas non plus complètement choquée.

Mousou shimai est donc un autre de ces drama à part et unique en son genre. S’il est déroutant au premier abord, l’exprérience vaut le détour et on ne peut que saluer la réalisation soignée en tous points qui créé un univers envoûtant et original. L’histoire permet de s’évader loin de la réalité, tout en étant basée sur des sentiments qui en font eux bien partie. A tenter pour les amateurs de changement, de rêve et de littérature ! Moi ça m’a bien donné envie de retrouver les écrivains japonais en tout cas ^^.

1 commentaire sur [Drama] Mousou shimai

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog

    Mousou Shimai c’est un drama méconnu qui gagne à être connu en somme ^_^
    J’adore ta conclusion, et c’est exactement ce que j’ai ressenti : c’est une forme d’ode télévisée à la littérature, une sorte d’ovni un peu atypique mais qui constitue une expérience en tant que telle. J’avoue que ce drama m’a beaucoup fasciné, sans doute justement parce qu’il est à part et que l’univers mis en scène est différent de tout ce que j’ai pu voir ailleurs. Il y a un côté poétique/féérique assez grisant dans toutes ces mises en scène ; et on finit par se laisser emporter loin de la réalité avec plaisir.

    Bref, un drama original qui donne envie de lire à savourer !

    Et puis la photographie et la réalisation d’ensemble m’ont vraiment impressionné ! Certains plans sont absolument magnifiques ; un vrai plaisir pour les yeux.

    Écrit par : Livia | 20.04.2011

    Quelle grande journée, tu publies un article sur Fumo Chitai et moi sur Mousou Shimai ! ^^
    Je suis vraiment contente d’avoir déniché ce drama, et c’est bien aussi de savoir que si je ne l’avais pas découvert avant, ton article m’aurait forcément donné envie de le voir ! C’est clair qu’il mérite d’être plus connu, mais il n’a pas du tout l’argument bisho, ce qui déplaira sûrement à une partie des dramaphiles ^^.

    Écrit par : Katzina | 20.04.2011

    Je viens de faire un rapide coup d’œil aux commentaires laissés par Lady Livia sur Xenos et oui voilà, je m’en souviens Lady Lavia m’avait parlé de ce drama mais je ne me souvenait plus du titre! J’aimerais bien le voir, je suppose qu’il n’est dispo qu’en vosta? ce n’est pas grave, je le verrai en vosta (la question est quand le verrais-je? ^^)
    En tout cas, contrairement à Xenos (qui n’a pas grand chose en commun à pars l’heure de diffusion^^) je suis sure que trouverai ça moins « drama qui veut te montrer des scènes de nudité à tout prix en utilisant de stupides prétextes » :p
    Bref, il m’intéresse beaucoup, merci à vous deux pour la (future) découverte 🙂

    Écrit par : Ageha | 24.04.2011

    Comme d’hab, je suis pas au courant des disponibilités en VOSTF, mais ce qui est sûr c’est que le drama n’est pas dur à suivre en VOSTA, c’est pas le genre à avoir 3 répliques à la seconde ^^.
    J’espère que tu auras l’occasion de le voir, le fait que les épisodes soient court jouent en sa faveur pour le caser dans un planning de sériphile/cinéphile ^^.

    Écrit par : Katzina | 27.04.2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*