20 septembre 2018

[Drama] Nemureru mori

nemureru mori

Titre japonais :  眠れる森

Nombre d’épisodes : 12

Diffusé en : Automne 1998

Chaîne de diffusion : Fuji TV 

Fiche : DramaWiki

Dans chacune de mes listes de drama à voir (j’aime plus trop dire tops 10 en fait), il y a un Kimu. Je m’étais décidée cette fois pour Nemureru mori car j’étais plus d’humeur à voir le roi des Johnny’s dans une histoire un peu mystérieuse plutôt que dans une simple romance car j’avais gardé un bon souvenir de Sora kara furu ichioku no hoshi, et que les deux séries sont souvent mis en parallèle, et ce n’est pas vraiment à tort.

Kimu incarne en effet ici un personnage qui est au début pas beaucoup moins mystérieux et ambigü que Ryô. Il s’agit de Naoki, un jeune homme qui semble connaître tout  le passé de Minako et vouloir faire de sa vie un enfer, alors que la jeune femme ne le connait même pas et a tout pour être heureuse étant donné qu’elle va bientôt épouser son bien-aimé, Kiichirô.

Naoki semble vouloir faire découvrir à Minako un passé qu’elle a complètement oublié. Elle va même s’apercevoir que le peu d’éléments dont elle a connaissance sur son enfance sont en fait faux. D’où vient vraiment Minako ? Dans quelles circonstances s’est déroulé l’accident qui a coûté la vie à toute sa famille ? Qui est Naoki ? Minako veut savoir, mais si elle va jsuqu’au bout, elle sent que cela va remettre en question sa vie actuelle, sa relation avec Kiichirô et leur mariage.nemureru mori

J’ai trouvé que la mise en scène du drama et le scénario en faisaient un peu trop question « tadaaaam, suspense, super mystère ! », et du coup j’ai eu quand même du mal à entrer dans l’ambiance de la série. Ou alors c’est juste que l’ambiance n’est pas assez dense pour qu’on puisse s’y immerger complètement. D’un côté, les révélations traînent et cela nuit au personnage de Naoki car on comprend vraiment pas c’est quoi son problème. Du coup, quand on sait vraiment ce qu’il veut, on se demande pourquoi on nous a pas craché le morceau avant. Ce n’est donc pas le meilleur rôle de Kimura Takuya, on le trouvera à la hauteur si on l’apprécie, mais s’il nous laisse de glace, c’est pas le personnage de Naoki qui nous fera changer d’avis.nemureru mori

De la même façon, on ne sait pas trop comment considérer Minako, incarnée par Nakayama Miho que j’avais trouvée bien sympa dans Love Story. Elle doute, elle se pose des questions sur tout y compris sur elle-même, et on comprend bien qu’elle ne soit pas à l’aise avec toutes ces révélations et ces événements qui remettent en cause son passé, son présent et son avenir. Mais je ne suis pas parvenue à m’attacher à Minako et il est évident que c’est à cause de cet espèce de flottement dans le déroulement de l’histoire. Oui mais ah oui mais…

Comme je disais, les révélations tardent, mais en même temps très tôt dans l’histoire il est facile de deviner qui est le vrai méchant. On nous met le paquet (y’aurait des flèches clignotantes et des bip bip  ça serait pareil), mais en même temps tous les personnages continuent sur le mauvais chemin. Du coup on se dit parfois : mais ils sont cons ou quoi ? D’un sens, ça reste intéressant de savoir comment ils vont se rendre compte de qui est le méchant, et de savoir en détails ce qui s’est passé. Mais au final je suis restée sur l’impression qu’il n’y avait pas assez de matière pour 12 épisodes, 10 auraient très certainement suffi.nemureru mori

Ce n’est pas pour ça que je n’ai pas été curieuse de voir la suite, en particulier dans la deuxième partie du drama, et ce n’est pas pour ça non plus qu’il ne se passe rien. Y’a même des événements franchement tragiques. Mais qui au bout du compte semblent quand même être un peu là pour remplir le manque de matière de la trame principale. Ah, et puis un autre truc que j’ai vu venir aussi et qu’on nous sert un peu trop facilement dans les séries « gros secret du passé » : le lien particulier qui unit deux des personnages de l’histoire. Hum je le dis comme ça pour pas spoiler mais bon du coup ça veut plus dire grand chose.

Par contre, le dernier épisode est franchement bien réussi quand THE révélation vient enfin. Ca permet de rester sur une bonne impression  et de se dire qu’au final, le scénariste savait quand même où il allait. Mais pour ce qui est de la toute fin, les dernières scènes, je crois que j’avais loupé des trucs, et vu que ça fait quatre mois que j’ai terminé le drama, ça aide pas à s’en souvenir, du coup je sais pas trop quoi en penser. Mais finissons-en quand même avec  la petite tournée des personnages.nemureru mori

Outre les deux acteurs principaux, on retrouve Yusuke Santamaria dans le rôle de Keita, ami d’enfance de Naoki qui est devenu un véritable détective pour le seconder dans ses activités un peu louche et qui va se révéler être un personnage plus complexe que ce qu’on veut d’abord nous faire croire. Keita est amoureux de Yuri (Honjo Manami), qui est au début de l’histoire la petite amie de Naoki. Celui-ci la largue comme une merde parce qu’il dit qu’il veut se mettre avec Minako, mais Yuri s’accroche. La fille maso à un point que ça en devient absolument pathétique quoi, on a envie de lui donner des claques et de lui dire d’aller se chercher un peu d’amour-propre.nemureru mori

Je sais franchement pas quoi dire de Nakamura Tôru, qui incarne Kiichi. Il est pas mauvais, mais il n’inspire pas non plus énormément de choses. Le couple qu’il forme avec Minako n’est au bout du compte pas très crédible. Enfin, il faut signaler la présence de Jinnai Takanori dans un rôle franchement différent du grand frère braillard d’Egao no Hosoku ou du père de famille d’Ichi Littoru no namida.

La bande originale contient de très bonnes musiques, le thème principal par exemple est très intense dans son genre. Peut-être trop intense justement, par rapport à tout ce qu’on voit à l’écran. Je n’écouterais pas du tout la chanson thème en dehors du drama, mais ce n’est pas pour autant que je ne l’ai pas trouvée chouette. Par contre, je n’ai pas compris l’intérêt de la version instrumentale karaoke bon marché de With or without you de U2. S’ils ont pas pu avoir les droits pour mettre la vraie chanson, ils auraient pu choisir une autre vraie insert song. Si on voit au niveau de l’image et de certains plans ou transitions que la série ne date pas de la saison dernière, ce n’est pas non plus rédhibitoire du tout.nemureru mori

Bon, je casserai pas non plus trop de sucre sur le dos de ce drama car c’est peut-être moi qui n’ai pas su me mettre dans l’ambiance dès le départ et qui ai loupé des choses (à la fin c’est sûr ! ^^). J’ai eu un peu la même impression que pour Triangle mais en moins marqué quand même : mystère entretenu de façon parfois maladroite, acteurs qui semblent parfois ne pas trop savoir quoi faire, bonne ambiance musicale mais qui pâtit un peu des défauts du scénario et de la mise en scène.

Mais bon comme d’hab, ce ne sont que des impressions personnelles et si ce drama vous tente, je ne pense pas que vous devriez y renoncer. C’est toujours la même chose, une question de priorité quoi, quand on a une liste qui n’en finit pas de s’allonger ^^.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*