21 juin 2018

[Drama] Zettai reido 2

zettai reido 2

Titre japonais :  絶対零度 ~ 特殊犯罪潜入捜査
Nombre d’épisodes : 11
Diffusé en : Eté 2011
Chaîne de diffusion : Fuji TV
Fiche : DramaWiki
Voir aussi : Zettai reido

Dans un genre qui est omniprésent sur le petit écran japonais saison après saison, la  première saison de Zettai Reido avait réussi à me convaincre il y a trois ans par son ambiance et les thèmes de ses enquêtes. Même si cela n’était pas du tout une priorité, je m’étais dit que je regarderais à l’occasion la deuxième saison. Je me suis décidée à le faire il y a quelques mois, et pour un motif pas très glorieux : n’ayant toujours pas rattrapé mon retard dans la rédaction de mes billets drama, je cherchais simplement une série qui me permettrais d’écrire un billet rapide. Rien de tel pour ça qu’une suite, surtout si c’est une série d’enquête !J’ai eu l’occasion de le dire il y a quelques semaines, l’épisode spécial de Zettai Reido qui fait la transition depuis la saison 1 et est une vraie introduction à ne pas rater avant de voir la saison 2 m’avait véritablement divertie et mis dans de très bonnes dispositions pour me lancer devant ces 11 nouveaux épisodes.zetttai reido 2

Si depuis le début je parle de saison 2, cette deuxième série d’épisodes de Zettai Reido n’est pas qualifiée comme telle : elle a juste un sous-titre différent de la première, qui correspond en fait au changement de concept des enquêtes. Si la première série de 11 épisodes nous proposait de suivre une équipe chargée de se pencher sur des affaires non résolues vieilles de pas mal d’années, comme on peut se rendre compte dès l’épisode spécial, ce n’est plus le cas pour la suite.  Les personnages restent globalement les mêmes, à commencer bien sûr par notre jeune héroïne, mais ils s’occupent cette fois d’affaires on ne peut plus fraîches et ont recours entre autres à l’infiltration, aux filatures et aux écoutes pour mettre la main sur les coupables.

Ueto Aya reprend bien sûr le rôle de la jeune flic Sakuragi. Si dans la première saison j’ai trouvé qu’on ne s’attardait pas trop sur ses bourdes de newbie, j’ai trouvé que c’était un peu plus le cas cette fois alors qu’elle doit apprendre à mener l’enquête avec des techniques différentes. Si l »on insiste un peu trop, c’est d’une part parce que les Japonais ne se lassent apparemment pas des personnages qui gaffent par inexpérience (l’ignorance se confondant dans le pire des cas avec la stupidité et le manque totale de bon sens), mais aussi pour montrer que ce que doit accomplir la jeune femme va à l’encontre de ses valeurs personnelles et de son caractère. Sakuragi, honnête et sincère comme il se doit, a en effet beaucoup de mal à l’idée de mentir aux gens qu’elle approche quand elle est en infiltration et à ne pas s’impliquer émotionnellement. Au bout du compte, on réussit quand même assez bien à nous montrer les difficultés du métier sur ce point précis.zetttai reido 2

Le nouveau type d’affaires et les nouvelles méthodes de travail de l’équipe de policiers de Zettai Reido sont l’occasion d’introduire un nouveau personnage spécialisé dans le domaine de l’infiltration et de la filature, qui va s’occuper de former Sakuragi, et de manière plutôt musclée on s’en doute. Contrairement à son élève, Takigawa laisse ses sentiments et convictions personnels au placard quand il est sur le terrain, ne perd jamais de vu son objectif et se montre d’une efficacité redoutable. Nos deux larrons vont bien sûr devoir se supporter malgré leurs différences pour mener à bien leurs enquêtes et vont souvent se retrouver à infiltrer le même endroit ensemble, une fois même en tant que couple. Le personnage de Takigawa étant interprété par Kiritani Kenta, je n’ai pas eu de mal à le trouver sympa, surtout qu’on ne force pas trop ses traits de caractère et que l’attention est attirée sur un aspect personnel de sa vie qui va influer sur son travail. Au bout du compte, on s’attarde même plus sur lui que sur les autres, et cela fait encore une fois regretter que le format de la série ne laisse pas plus de place au développement de ses personnages en-dehors des enquêtes.zetttai reido 2

On retrouve aux côtés de notre héroïne et de son nouveau mentor la plupart des personnages qui faisaient déjà partie de l’unité spéciale dans la première saison. Kurata (Sugimoto Tetta), qui dirigeait les enquêtes de l’équipe auparavant, se retrouver maintenant à superviser la partie technique des affaires aux côtés de Takebayashi (Kimura Ryô) et Omori (Kitamura Hiromi), le sympathique duo d’experts de l’analyse de données et de pièces à conviction fidèle au poste.

Shiraishi (Nakahara Takeo), le doyen du groupe, est toujours de sortie pour les filatures et les infiltrations, son âge lui permettant d’endosser des rôles bien différents de ceux de ses coéquipiers plus jeunes. Takamine (Yamaguchi Sayaka) apporte toujours son expertise pour le profiling des différentes personnes impliquées dans les affaires et est aux côtés du grand boss Nagashima (Kitaojji Kinya). Ce dernier veille toujours tel un père sur son équipe, et plus particulièrement bien sûr sur Sakuragi. Enfin, le zélé Fukazawa (Maruyama Tomomi) ne fait plus partie de la section spéciale au centre de la série vu qu’il a rejoint la prestigieuse brigade criminelle, mais il va se retrouver à collaborer avec ses anciens collègues à plusieurs reprises.zetttai reido 2

Je ne peux rien dire sur les deux ou trois enquêteurs qui épaulent Sakuragi, Takigawa et Shiraishi dans leurs filatures tellement ils sont discrets. Je finirai donc par les quelques têtes connues que j’ai pu retrouver au fil des épisodes parmi les nombreux personnages liés aux affaires traitées : Horiuchi KeikoKimura MidorikoYusuke Santamaria ou encore Okada Yoshinori sont de la partie.zetttai reido 2

S’il y a souvent des morts, l’homicide n’est jamais le but ultime des crimes sur lesquels enquêtent l’équipe de Sakuragi et Takigawa.  Il ne s’agit donc pas de trouver des tueurs avec des mobiles tordus. D’enlèvements d’enfants d’une école privée, de morts causées par des produits électriques défectueux dénoncées par une association de consommateurs en passant par des cambriolages de bijouteries mal tournés liés à un complexe immobilier pour riches ou bien les activités douteuses d’un labo pharmaceutique travaillant sur un nouveau produit, les thèmes et les milieux choisis pour les affaires sont encore une fois variés et contemporains, ce que j’ai beaucoup apprécié. Surtout qu’on se rend très vite compte qu’il existe quand même un lien entre toutes ces affaires, qui est bien sûr amené à être exposé dans les derniers épisodes. Cela donne une vraie unité à la saison et on n’a pas l’impression que la série s’arrête juste parce que le nombre d’épisodes requis a été fait.zetttai reido 2

La mise en scène des épisodes est globalement efficace, et la manière dont les enquêteurs sont filmés dans l’action  rend les scènes très dynamiques. Alors que chacun semble isolé et agit comme s’il ne connaissait pas les autres, tous les membres communiquent et leurs actions sont coordonnées dans un but précis, que ce soit dans la rue, dans un café, dans une entreprise infiltrée. Tout tourne autour de l’acquisition de preuves, qu’il s’agisse de paroles, d’action ou d’objets. Mais ce qui est au coeur des enquêtes, que ce soit du côté de la police comme celui des criminels, c’est l’accumulation et l’utilisation de données aussi diverses et nombreuses qu’elles soient, par le biais bien sûr de technologies  de pointe. Je n’ai aucune idée de ce qui se fait côté séries occidentales dans le genre, pourtant je sais bien que je ne peux pas affirmer que le drama est révolutionnaire. Pourtant, il se montre efficace dans l’application de ces nouvelles techniques d’enquête dans un contexte japonais.

C’est encore une fois Hayashi Yuki qui s’occupe de la bande sonore de la série. Son travail est dans la continuité de ce qu’il proposait pour la première saison, avec des réarrangements et surtout un nombre certain de nouvelles pistes diablement accrocheuses. Il n’y a pas à dire, le compositeur est vraiment doué pour nous pondre des mélodies et des ambiances qui immergent dans l’action et illustrent la tension, le suspense ou le mystère. Pour ce qui est de la chanson du générique de fin (dont les images sont assez chouettes); J’ai avec plaisir retrouvé le groupe LOVE PSYCHEDELICO, comme je l’avais dit il y a quelque temps dans un billet chanson de la semaine.

Mais c’est que j’avais quand même des choses à dire sur cette saison 2 d’une série d’enquêtes ! En conclusion, cette suite de Zettai Reido n’est pas plus facile à vendre que la première saison : c’est un drama d’enquêtes comme il y en a des tonnes, et je ne peux pas prétendre qu’il faut se jeter dessus car c’est la série du siècle qui va changer votre vie. Mais il semble clair qu’elle se place dans le haut du panier dans son genre et qu’elle remplit parfaitement sa mission de divertissement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*