22 novembre 2017

[Japon 2010] Le jour du départ est arrivé !

Il est près d’une heure du matin quand je commence à écrire ces lignes, mais quand elles seront mises en ligne, je serai quelque part sur la route pour l’aéroport, au début seulement d’une très, très longue journée. Envol prévu à 13h30, arrivée près de 12 heures après, à 8h10 heure de Tôkyô.

Evidemment, cette semaine a passé très vite entre les achats de dernière minute, le bouclage des valises et quelques soirées ou sorties en famille ou entre amis. A l’excitation liée au départ se mêlent d’autres sentiments que je ne sais d’ailleurs comment qualifier. Tristes, ça serait trop dire, troublants, ça c’est certain !

Je viens tout juste de dire au revoir à ma meilleure amie (ma femme quoi !) que je connais depuis près de 16 ans (au début du collège) et qui part rejoindre son mari à Chicago, pour une durée indéterminée mais qui je l’espère ne sera pas trop longue ^^. Evidemment on a déjà passé pas mal de temps sans se voir, partoculièrement quand j’étais au Québec, mais là ce n’est pas encore pareil…

Si j’ajoute ça au fait que je ne sais pas encore ce que je vais faire à la rentrée, au fait que je m’apprête à partir loin même si ce n’est que pour un mois, ça me donne l’impression qu’il se pourrait bien que je parte à nouveau de Rouen, et même de la France. Je pensais que plus l’échéance approcherait, plus j’aurais du mal à partir, mais en fait non. Evidemment ça ne sera pas rien, mais c’est sûr que je ne suis plus dans le même état d’esprit que quand je suis revenue m’installer dans cet apart il y a trois ans.

L’incertitude par rapport à la continuation de mes études me donne juste envie de tout laisser tomber et de retourner voir un peu ailleurs ce qui se passe, là où on ne fera pas attention qu’à mes diplômes, même si forcément je n’aurais pas un boulot hyper bien payé et que je serai installée de façon sommaire. Il y a des moments où j’ai eu marre de ça, mais d’un sens ça me manque.

On verra en septembre, ce qui est sûr c’est que le retour sera dur ! Enfin, je vais pas trop penser à ça alors que je ne suis pas encore partie ! J’espère pouvoir vous donner des impressions en direct autant que possible, si la chaleur et les kilomètres de marche n’ont pas raison de moi ^^.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*