[Cher journal #29] Mon mois d’août 2019

libellule yatsugatake

Je ne voulais pas souhaiter que le mois d’août se termine vite parce que le temps passe suffisamment vite comme ça. Mais voilà, c’est fait, et je dois dire qu’à part pour le montant de la facture d’électricité on s’en est plutôt bien sorti. Mais bizarrement, je n’ai pas pris beaucoup de photos pour vous montrer des preuves ! J’ai même pas de Messire du mois, les seules photos que j’ai prises compromettent trop son identité ^^

Sans surprise vu que la température avait commencé à monter fin juillet, il y a eu pas mal de journées chaudes en août à Tokyo, et j’étais bien contente de pouvoir éviter tant que possible de sortir aux heures de la journée où ça tapait le plus. Mais ce temps c’est quand même pas fun pour un ptit bonhomme de 3 ans et demi en vacances qui passerait bien la journée à jouer dehors… Heureusement comme je vais vous raconter plus bas, Messire a quand même pu profiter un peu du parc et de son beau vélo. J’ai essayé tant bien que mal de limiter l’usage de la clim, mais quand il fait déjà plus de 28°C dans la maison quand on se lève le matin, que ça montait jusqu’à 36°C à l’étage dans les pièces orientées sud et que même la nuit venue ça ne sert absolument à rien d’ouvrir les fenêtres car la température n’a pas assez baissé à l’extérieur… Si je veux pouvoir dormir la nuit c’est la clim ou des somnifères XD

Le premier jour du mois, qui était aussi le premier jour des vacances, on a rejoint les copains et les sensei du yochien au parc du quartier à la nuit tombante pour observer les cigales sortir de terre et grimper au arbres pour se préparer à chanter. Messire se serait bien fait un collier de mues de cigales ;D. Deux jours après, le samedi, on était de nouveau au parc, cette fois pour le feu d’artifice du quartier. C’est court, mais on se fait pas chier avec la foule et avec 1h de trajet en train ^^. Ils le font deux soirs de suite, le deuxième soir je l’ai regardé depuis la fenêtre du salon comme les autres années XD.

Le deuxième weekend d’août, on est allée à la pendaison de crémaillère d’une amie tous les trois. Les hommes sont rentrés à la maison ensemble et moi je suis restée à profiter un peu plus longtemps de la soirée avec les copines françaises, c’était chouette ! Le lendemain, on est allé manger chez mes beaux-parents, qui venaient de rentrer de leur séjour quasi annuel en France. Enfin en fait belle-maman était seule car beau-papa était déjà parti se planquer dans la montagne :D. On lui a laissé un peu Messire et on est allé faire un tour à Kôenji comme quand on étaient (presque) jeunes et insouciants. On allait souvent dans ce quartier quand on habitait à Nakano, la plupart du temps le vendredi ou samedi soir et on rentrait à pieds. On a pris le goûter dans un café où on était allé quelques fois.

sunflowers akeno

Le troisième weekend d’août, on est retourné à Yatsugatake pour 3 jours. Cette fois, on a eu plus de chance pour le temps. On est parti assez tard le premier jour donc on n’a pas fait grand-chose. Beau-papa qui était là nous a fait découvrir un chouette resto de soba, je pense qu’il va faire partie des incontournables avec le resto de houtou et la petite visite à Moegi no mura. Je n’ai jamais été habituée à retourner dans un même endroit plusieurs années de suite même plusieurs fois dans la même saison, du coup j’aime beaucoup la manière dont on prend ces petites habitudes. Dans le même ordre d’idées, le petit déjeuner qu’on prépare à chaque fois maintenant, c’est des oeufs brouillés avec du pain et une salade de légumes achetés au primeur sur le plateau de Yatsugatake. Le deuxième jour, on a retrouvé un copain de yochien de Messire dans une sorte de parc de loisirs où il y avait des grandes pataugeoires et une rivière où on pouvait aussi se baigner les pieds (ou plus si on était équipé ^^). Ca faisait trop du bien d’avoir les pieds au frais ! On a fini la journée avec un très chouette repas dans un resto de kaiseki après un petit tour dans un onsen. Je crois que ça aussi ça va devenir un classique ! La salle de bain à la maison est très rudimentaire donc c’est bien de pouvoir s’en passer pour un soir ! Le dimanche matin, on est passé voir des champs de tournesol avant de s’arrêter à Kôfu. J’avais vu plusieurs fois une affiche pour une expo au musée départemental d’art de Yamanashi et on a bien fait d’y aller car elle était vraiment super. Sur le thème du crépuscule dans la peinture moderne, occidentale et japonaise. Il faudra qu’on retourne à ce musée ! Encore un très chouette weekend, qui aurait été encore mieux si j’avais pas été malade. Tout le dimanche j’ai eu les oreilles bouchées comme si je passais dans un tunnel à bord d’un train, j’arrivais pas du tout à les déboucher sauf si je baillais fort et ça faisait mal dans ce cas ! Même si on a essayé de prendre la route assez tôt on a eu quand même des ralentissements sur l’autoroute vu que c’était dimanche et fin des congés d’obon, Messire a quand même bien supporté en se boulottant des senbei.

Le 23 août, il y avait une soirée (enfin, techniquement une fin d’après-midi) pour les familles au boulot de l’homme. Il y avait moins de monde que les autres fois et finalement j’ai pas vraiment discuté (genre, comme si j’étais sociable et que je regrettais XD). Il y avait pas mal de trucs pour les enfants, Messire a mangé des takoyaki en plus des sushi, il a pu aider à préparer sa coupe de glace avec la machine à glace pilée et il s’est entraîné à la pêche, c’était des petites balles rebondissantes à la place des poissons, aussi marrant et plus safe quand on a deux grands chatons débiles à la maison XD.

Le quatrième weekend d’août, c’était mon concert du mois. Comme fin juin, je suis allée voir Suneohair à Shimokitazawa. Et j’y retournerai une troisième fois en octobre :). Le lendemain, on est allé au bord d’une rivière à Higashi-Kurume pour se mettre à nouveau les pieds dans l’eau fraîche. Et même plus pour Messire qui avait son maillot ! Il était vachement intéressé par les bouées des autres enfants, encore une idée d’équipement ^^.

Après ma première séance chez l’ostéo fin juillet, j’avais encore plus mal au dos, plus précisément au psoas droit. Heureusement, ça a fini par se calmer et la deuxième séance début août, bien que légèrement interrompue par Messire qui s’était coincé les cheveux dans son train en jouant, m’a définitivement débarrassée de cette douleur. Et puis je sens que ma posture est meilleure avec tout ce qui a été débloqué, notamment au niveau de mon bassin qui est de travers depuis des années (et les si contraignantes semelles orthopédiques n’y avaient rien changé !). La prochaine fois j’attendrai pas d’être autant cassée que ça pour consulter en tout cas.

Une fois débarrassée de ma douleur qui me plombait quand même bien le moral et qui n’aidait pas non plus à me bouger le popotin, j’ai continué à briquer la maison comme j’avais commencé à le faire en juillet. Certains font le ménage de printemps, au Japon normalement c’est à la fin de l’année, ben moi c’est en été ;D. L’intérieur du frigo est tout propre, j’ai nettoyé à fond sous/derrière/dans le canapé, et je me suis occupé de la trappe de la cuisine (faite pour stocker le riz etc) qui est un nid à poussière car quand on l’ouvre ou la ferme ça fait une sorte d’appel d’air. J’ai passé pas mal de trucs à la machine : les tapis de la cuisine, les housses de nos matelas, les voilages de la porte-fenêtre qui arrivent à choper des tâches de moisi (à cause de la condensation aux fenêtres l’hiver j’imagine…). J’ai continué le nettoyage des encadrements de fenêtre, j’ai aussi briqué la porte de la douche qui chope aussi bien les moisissures, ainsi que l’armoire au-dessus du lavabo de la salle de bain. Parce que oui, il y avait plein de poussière à l’intérieur alors que c’est un truc super fermé, normal… Et puis j’ai trié le stock de médicaments, j’ai à peu près rangé mon coin otak dans la chambre et j’ai enfin débarrassé la future chambre de Messire de tout ce qui ne devait pas y être. Du coup, il y a pas mal de bordel dans le bureau, mais c’est à peu près classé en fonction de ce qui doit être donné, ce qui peut être vendu, ce qui est supposé être réutilisé (en gros, le matériel d’élevage :p).

Pas de grosses nouveautés dans la cuisine ce mois-ci mais on s’est quand même bien régalé. Je ne pensais pas que la saison des betteraves commençait si tôt, mais en fait les producteurs de Nagano en ont déjà alors j’en ai fait venir quelques kilos. C’est très cher mais j’adore tellement ça ! A la toute fin du mois, j’ai trouvé des pommes nouvelles à prix abordable donc j’ai ouvert la saison. J’adore les fruits d’été, mais y’a pas à dire, les pommes ça me manque ! On va profiter des poires chinoises encore quelque temps je pense, mais on dirait que les prunes c’est fini et les pêches ça devrait plus durer non plus. J’ai préparé une choucroute rouge avec le super chou rouge qu’on avait acheté lors de notre premier passage à Yatsugatake. On avait aussi pris une belle courge spaghetti, faut bien l’assaisonner mais c’est sympa, ça change. J’ai enfin pu sortir mes umeboshi et les mettre à sécher au début du mois mais je crois qu’elles sont ratées, elles n’ont pas beaucoup dégorgé et son restées toutes dures. C’était pas une bonne idée les prunes vertes -__-. Enfin, je les ai remises en bocaux et on va attendre quelques semaines voir comment ça vieillit. L’autochtone commence à avoir ses classiques quand c’est lui qui cuisine, notamment les soirs où je vais à un concert. Il a fait plein de fois des norimaki et dernièrement c’est yaki onigiri, ils sont vachement bon. Et puis Messire a réclamé des okonomiyaki, il adore ça. L’autochtone les fait au nattô ou aux fruits de mer.

Pendant tout le mois d’août, Messire a donc été en vacances. Je vais pas prétendre que s’il avait pas fait chaud je l’aurais emmené faire des trucs de dingue tous les jours, mais bon, ça aide pas. On s’est vite rendu compte que ça aiderait s’il pouvait de nouveau faire la sieste pour se coucher plus tard, et en fait il a réussi à la faire pas mal de fois, parce qu’il comprenait l’intérêt et qu’il maîtrise mieux son endormissement. Et puis le 2ème weekend du mois il est tombé malade, c’était “juste” de la fièvre et de la toux, il gardait la pêche et quand même de l’appétit mais ça le fatiguait quand même beaucoup. Un après-midi il a fait une sieste de plus de 2h, il n’avait JAMAIS fait ça ! Sauf quand il avait 6 mois et qu’il avait le décalage horaire du voyage en France dans le nez mais c’est encore autre chose ^^. Au bout de 3-4 jours de fièvre j’hésitais à aller au pédiatre mais bon si c’était encore pour se faire refourguer des antibios sans savoir vraiment ce que c’était ça servait pas à grand chose. Au final il a été fiévreux quasiment une semaine, je pense vraiment que c’était un virus et qu’il y avait pas grand-chose à faire. Depuis, il bouffe comme 4 pour se rattraper XD.

On a pu aller pas mal de fois au parc du quartier en fin d’après-midi quand le temps le permettait, Messire prenait toujours son vélo. A passer de nouveau toutes mes journées à la maison avec lui, ça m’a rappelé quand il avait encore 2 ans et que c’était normal que ça soit comme ça. Ca paraît tellement loin ! Comme cadeau pour les vacances, on lui a offert des rails pour ses fameux trains Plarail. J’avais pris des morceaux au hasard dans un magasin d’occasion (encore plus pour le côté recyclage que pour le prix, parce que c’est que du plastique ces trucs !), et puis on a complété un peu la collection par 2 fois pour pouvoir faire un circuit intéressant. Mais là j’ai cassé le passage à niveau et y’a toujours pas de gare, c’est très grave :D. Je crois qu’il va jouer encore longtemps avec ça, et puis même s’il a déjà 5 trains il en veut d’autres à son anniversaire et à Noël ! Il est toujours bien à fond dans les chansons, et il a commencé aussi à s’intéresser aux kana. Il a eu aussi quelques jours de production intensive de dessins et il fallait que j’écrive le titre donné à l’oeuvre à chaque fois. La dernière semaine des vacances, on a enfin rendu l’invitation de son copain chez qui on était allé fin mai (je veux pas rentrer dans le jeu de la femme au foyer parfaite mais comme j’étais déjà dans mon période grand ménage c’était une occasion de mettre encore plus le paquet ^^).

Pour finir, qu’ai-je vu et lu en août 2019 ? J’ai terminé la S4 de Buffy, qui ne m’aura donc pas duré beaucoup plus d’un mois. J’ai décidé de faire à nouveau une pause avant la prochaine saison pour finir le drama que j’avais en cours et en regarder un ou deux autres. J’ai enfin fini Shizumanu taiyou, et je me dis qu’il va falloir que je laisse tomber pour de bon l’idée d’écrire mes billets drama dans l’ordre dans lequel j’ai vu les drama en question. Parce qu’évidemment j’ai envie de parler de ceux qui m’ont le plus plu en priorité, et c’est ceux-là qui se retrouvent dans mes tops annuels. Le risque étant que certaines séries finissent par passer à la trappe, ce qui m’embête car vu que je privilégie la qualité à la quantité depuis longtemps, les navets sont rares ^^. Je n’ai pas avancé côté anime vu que c’est plutôt le midi que j’en regarde et que là j’étais de nouveau accompagnée tous les jours. Même si Fruits Basket c’est safe visuellement, maintenant que Messire a commencé à regarder ses séries je crois qu’il ne voudrait plus des miennes :D. On a continué Peter Rabbit, c’est toujours très mignon et j’aime plus Benjamin que Peter en fait. Et puis le chef a voulu commencer Gaspard et Lisa, là encore pas moyen d’avoir d’autre langue que le japonais sur Prime, donc je le répète heureusement que je paie pas directement pour ça. Il est bien fan, du coup il a pris un de livres à la bibliothèque.

Côté lecture, toujours pas réussi à me replonger dans un roman, du coup j’ai donné la priorité aux manga ! J’ai lu le premier volume d’Aria, qui correspond en fait aux 2 tomes d’Aqua vu que j’ai la superbe réédition grand format. C’est vraiment chouette de découvrir l’oeuvre à l’origine de l’anime que j’aime tant. Par contre même sur du grand format pas moyen de déchiffrer les furigana ça me déprime ! J’ai enchaîné avec le 1er tome de Shirokuma Cafe, un vrai régal et là aussi c’est intéressant de voir les différences avec la version animée.

Déjà deux tiers de l’année 2019 envolés ! Et vu tout ce qui se profile pour les quatre prochains mois, on va se retrouver en 2020 en un éclair ^^.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*