12 décembre 2017

[Drama] Karei naru spy

karei naru spy

Titre japonais :  華麗なるスパイ

Nombre d’épisodes : 10

Diffusé en : Eté 2009

Chaîne de diffusion : NTV

Fiche : DramaWiki

Je suis une grande fan de Nagase Tomoya, et si je suis loin d’avoir vu tous les drama dans lesquels il a joué, j’essaie de suivre ce qu’il a fait dernièrement. J’ai donc immédiatement repéré Karei naru spy lorsque la série a été annoncée il y a plus de deux ans. J’étais sûre que la série serait subbée au moins par une équipe, étant donnée la popularité de l’acteur. En effet, Querbeet a commencé le travail, mais la série n’était pas un de leurs projets prioritaires, le rythme de sortie était donc assez lent, et le projet a fini par être mis en stand-by.

Sérieux, un drama récent avec Nagase Tomoya qui reste inachevé ? o_O. Du coup, j’avais un peu lâché l’affaire, et si une amie ne m’avais pas signalé qu’une autre équipe avait subbé les derniers épisodes, je ne l’aurais pas su ! La qualité de la traduction est nettement moins bonne, mais ça ne pose pas de gros problème  de compréhension quand on a vu les deux tiers de la série avec de bons sous-titres.

J’ai donc enfin pu me lancer dans le visionnage de la série en août en étant sûre de pouvoir voir tous les épisodes. Parce que si ça me dérange moins maintenant de commencer des séries dont le sub n’est pas terminé, c’est quand même mieux de pouvoir être à peu près sûr que le rythme des sorties convient à mes habitudes de visionnage et qu’on ne va pas se retrouver sans rien de neuf pendant des semaines ou des mois ^^.karei naru spy

Yoroi Kyôsuke est un escroc qui est libéré de prison à condition de remplir un certain nombre de missions dans l’unité d’espionnage spéciale créée en secret par le Premier ministre pour lutter contre le terrorisme qui sévit de plus en plus au Japon. Logé dans une petite chambre au-dessus d’un restaurant, il va malgré son caractère très renfermé se lier d’amitié avec les propriétaires des lieux et surtout avec leur fille, journaliste qui est très intriguée par le jeune homme et chercher à connaître son passé et son mystérieux travail.karei naru spy

Lors de ses missions, Kyôsuke doit avec l’aide de ses coéquipiers déjouer les plans de Mister Takumi, un terroriste qui semble en vouloir particulièrement au Premier ministre. Grâce à un mystérieux pendentif, Kyôsuke peut se mettre dans la peau de n’importe quel personnage et obtenir de précieuses informations pour remplir ses missions ou renverser complètement une situation. Les fantastiques armes secrètes d’Elise font le reste, et l’espion remplit toutes ses missions avec brio.karei naru spy

Hé ben, dit comme ça, on aurait presque l’impression que c’est du sérieux. Mais bon, même si je me doutais bien avant de commencer le drama que ça n’était pas vraiment le cas, j’ai quand même été franchement surprise par le premier épisode. En effet, c’est vraiment pas sérieux ces histoires d’espion. C’est même bourré d’humour complètement débile. Je crois même que je n’avais jamais vu un drama avec un humour aussi débile. Disons que question espions, c’est nettement plus Austin Powers que James Bond. Et que le méchant caché dans son antre sur une île m’a fait pensé au Docteur Mad d’Inspecteur Gadget, sauf qu’au lieu d’avoir un chat à ses côtés, il a une réplique de lui-même en version mini.

On devine tout de suite qu’un tel univers est propice aux pitreries et grimaces de Nagase Tomoya. Son personnage est pourtant beaucoup moins démonstratif qu’Unubore, et c’est plutôt lorsque que Kyôsuke active son mystérieux pendentif et devient quelqu’un d’autre pendant quelques minutes que l’acteur peut se lâcher, et le contraste est garanti. Et moi, je m’en lasse pas.karei naru spy

On retrouve à ses côtés Fukada Kyôko dans le rôle de Dorothy, espionne (espion ?) qui l’asiste dans toutes ses missions ou presque. Si Fukada était Occidentale, elle serait blonde, mais vraiment vachement blonde, c’est certain. Mais là,  vu le côté décalé du drama, ses airs de cruches potiche passent bien, et j’ai surtout bien aimé la suprenante garde-robe du personnage, qui a au moins deux tenues qui rivalisent d’extravagance dans chaque épisode.karei naru spy

Le boss de l’unité secrète d’espionnage, Kiriyama, est interprété par Terajima Susumu. Avec son assistante blonde toujours collée à lui mais non qui n’est pas sa maîtresse, il a plutôt des airs de mafieux que d’espion, et le rôle colle tout à fait à l’acteur. Le reste de l’équipe se compose d’Osamu, geek au style vestimentaire original, Kurusu, mangeur de bananes invétéré, et Elise (Tomochika), inventeuse de gadgets improbables.karei naru spy

Le méchant Mister Takumi est interprété par Emoto Akira et est assez génial dans son genre. Evidemment, il est complétement taré et a un rire complètement débile, une carricature totalement assumée de vilain terroriste quoi. Le Premier ministre, qui semble le connaître depuis longtemps, est joué par Watari Tetsuya et a vraiment une bonne tête. On peut se dire que c’est un peu facile un gentil Premier ministre, mais bon je crois que le but du drama n’est pas trop de faire de la politique ^^.

Pour finir, la jeune journaliste Hirahara, qui habite sous le même toit que Kyôsuke et est toujours à la recherche d’un scoop, est interprétée par Anne. Sans être révolutionnaire, le personnage est sympathique et je n’ai rien à reprocher à l’actrice. Le personnage tient un rôle essentiel auprès de Kyôsuke en dehors des missions, et va même se retrouver mêler à celles-ci.karei naru spy

Chaque épisode du drama nous plonge donc dans une mission farfelue remplie de façon non moins farfelue, le but étant pour Kyôsuke d’en réussir 13. On se dit tout de suite que ça ne va pas car le drama n’a pas autant d’épisodes. Alors, est-ce qu’on va nous laisser en plan à la fin ? Ou bien est-ce qu’on va trouver un subterfuge pour que cette règle ne soit plus valable ? Bon, évidemment, je vais pas vous le dire ^^.karei naru spy

Comme je le dis depuis le début, l’humour du drama est complètement décalé et débile, mais j’ai immédiatement accroché, et j’arrêtais pas de me marrer d’un rire… complètement débile ^^. Au bout d’un moment, quand on sort du schéma une mission par épisode et que l’histoire personnelle de Kyôsuke est plus mise en avant, on se demande quand même un peu si la série ne prend pas un tour trop sérieux et du coup on ne sait plus trop comment prendre les événements. Mais si les blagues sont moins fréquentes, elles restent présentes jusqu’à la fin.karei naru spy

Le mélange est donc très particulier, et si on n’adhère pas dès le début, j’imagine qu’on doit s’ennuyer royalement. Mais quand on accroche, on passe franchement un bon moment. Si l’histoire de fond est assez classique, elle a le mérite d’exister, cela permet de développer plus les personnages et de ne pas se contenter d’une suite linéaire de missions.karei naru spy

La bande sonore du drama a des sonorités très James Bond et est franchement très efficace dans tous les types de situations. On peut par ailleurs retrouver le fameux Misirlou de Pulp Fiction lors d’une scène qui se répète à chaque épisode ou presque (mais avec des variations, et personnellement je ne m’en suis pas lassé ^^). Le générique du début, très coloré, a pour musique le thème instrumental principal. La chanson de fin est sans surprise un titre de TOKIO, ce qui me dérange beaucoup moins que quand c’est Arashi ou un autre groupe de Johnny’s. Le drama a aussi la particularité d’utiliser de nombreux bruitages pour renforcer le comique, c’est très kitsch mais complètement assumé, j’ai trouvé ça assez génial.

J’ai trouvé que Karei naru spy était un très bon divertissement et il est certainement l’un des drama devant lequel j’ai le plus ri. On peut regretter un peu que la trame principale qui se développe dans les derniers épisodes soit presque trop sérieuse, comme si tout d’un coup le drama n’assumait plus son côté WTF, mais cela semble être le prix à payer pour avoir autre chose qu’une simple succession d’épisodes indépendants. Il faut être dans le bon état d’esprit et apprécier l’humour complètement bidon et l’univers décalé, ce qui ne pourra pas être le cas de tout le monde, c’est certain. Pour peu que vous appréciiez Nagase Tomoya, ça vaut le coup de tenter l’expérience.

1 commentaire sur [Drama] Karei naru spy

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog

    Je note ce drama sur ma liste « à voir ». Merci 🙂
    Pour les sous-titres, j’espère que je tiendrai le coup car il y a vraiment des sous-titrages « Google Trad » qui me font saigner les yeux…

    Écrit par : Asa | 05.11.2011

    Voilà mon prochain drama (oui je ne regarde que des dramas rigolos) et comme j’adore Nagase, ça ne peut que me plaire et ton article donne envie, surtout que Unobore Deka que tu m’avais conseillé m’avait fait mourir de rire.

    Bon maintenant va falloir trouver les liens sur le net (c’est moi où pour trouver des liens pour d/l des dramas vostfr c’est toujours une galère sans nom ?)

    Écrit par : Samuraiwao | 05.11.2011

    @Asa : les sous-titres ne m’ont pas fait bondir, je dois dire que je suis moins regardante quand c’est en anglais que quand c’est dans ma langue maternelle ^^

    @samuraiwao : C’est certain qu’il y a beaucoup moins de drama dispo en VOSTF qu’en VOSTA, c’est une des raisons qui m’a fait passer à la VOSTA, l’autre étant la piètre qualité des sous-titres français (orthographe et grammaire désastreuses, phrases traduites mot à mot qui n’ont aucun sens…). Donc je ne peux pas t’aider pour trouver des drama en VOSTF, mais je peux t’encourager à te mettre à la VOSTA si ce n’est pas déjà fait, ça serait dommage de se priver de certains drama ^^.

    Écrit par : Katzina | 10.11.2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*