19 novembre 2017

Films asiatiques en vrac

Comme décidément je ne me déferai jamais de l’habitude de ne pas faire des notes dignes de ce nom sur les films que je vois (ni de celle de le déplorer à chaque début de note ^^), voici aujourd’hui un note ciné asiatique, avec mes impressions sur quelques films, pour certains vus il y a déjà pas mal de temps.

Hero

Juste histoire de le mentionner, j’ai regardé je ne sais plus trop quand le film qui fait suite au drama du même nom. Je me souviens vraiment plus de l’histoire, maisje sais que j’ai eu la même impression que pour le film Unfair : pourquoi vouloir absolument faire un long métrage au cinéma alors que le contenu est exactement le même que les épisodes de la série télé ? Je ne cherche pas à déprécier les productions du petit écran par rapport à ceux du grand, au contraire, elles n’ont rien à leur envier donc je trouve que ce n’est pas la peine de vouloir à tout prix passer au ciné, on n’y gagne rien et ça ne parle pas à ceux qui n’ont pas vu la série télé ^^.

Instant Numa

Je ne sais plus trop comment j’ai repéré ce film de Satoshi Miki, mais il me disait vraiment bien. L’univers qui mêle quotidien et personnages bien barrés est intéressant, mais il y a des longueurs et au bout du compte on ne voit pas trop où l’histoire mène. J’aime beaucoup les films qui ne racontent pas grand-chose pourtant, mais là il manquait quand même quelque chose.

shokudou katatsumuri

Shokudô Katatsumuri

J’ai vu ce film dans l’avion en allant au Japon. C’était un des seuls films asiatiques de la liste, et je n’ai pas hésité longtemps à le regarder vu que c’est Shibasaki Kou qui y tient le rôle principal. Evdemment, j’ai pu retrouver d’autres acteurs et actrices vus dans des drama.
C’est vraiment complètement barré, aussi bien niveau histoire que niveau visuel, mais j’ai plutôt bien accroché.

Kiss me, kill me

En douze heures de vol, on a le temps de faire plein de choses, voici l’autre film que j’ai regardé, coréen cette fois. Et quel excellent hasard de retrouver justement un des seuls acteurs coréens que je connais par les dramas ! Il s’agit de Shin Hyun Joon, vu dans Rondo et que j’avais vraiment beaucoup aimé. Là, il forme un excellent duo avec l’actrice principale (dont je n’ai pu retrouver le nom -_-) dans une comédie romantique juste barrée comme il faut que j’ai vraiment eu plaisir à regarder.

lust caution

Lust, Caution

Ca fait un sacré bout de temps que j’ai regardé ce film d’Ang Lee qu’on m’a offert en DVD. Le côté érotique est assez surprenant (un peu dans tous les sens du terme), mais Tony Leung est encore une fois génial, et j’ai évidemment beaucoup aimé la reconstitution du Shanghai des années 30 et toute la dimension historique du film.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*