20 septembre 2018

Le grand retour de l’acrylique et des serviettes

Ca faisait près de 3 ans et demi que je n’avais pas décoré d’objets avec de la peinture acrylique et des collages de serviettes en papier. On ne peut évidemment pas en faire indéfiniment si on n’en a pas l’utilité pour offrir ou pour soi-même. Je n’avais donc plus vraiment de besoins ni d’idées, et puis progressivement c’est le temps qui est venu à manquer. Ca faisait plusieurs mois que je voulais m’y  remettre, mais impossible de me poser un moment pour réfléchir à quoi faire, aller acheter ce qu’il faut et sortir mes pinceaux.

D’un sens, ça détend de travailler un peu avec ses mains plutôt qu’avec sa tête, et j’en aurais eu bien besoin en bossant sur mes mémoires. Mais de l’autre, il faut quand même une bonne dose de patience que je n’avais peut-être plus dans ces moments ! Deux mois après avoir fini mon M2 et mon boulot, après avoir réglé des affaires plus urgentes (ménage, rangement, mise à jour du blog, préparation du JLPT et de mon dossier pour le JET program, le tout par ordre chronologiqu et et pas par ordre d’importance ! :p), j’ai repris cette activité. Avant de me remettre à la PS2, c’est pour dire ! C’est parce que les fêtes de fin d’année étaient une occasion idéale pour préparer des objets à offrir ^^.

Pour me refaire un peu la main sur les différentes techniques (collage bien sûr, mais aussi vernis à craqueler, et  délimitation entre deux couleurs de peinture), j’ai commencé par rénover un objet pour moi-même. Un petit plateau en panneau de particules peint en jaune clair mat, que j’avais depuis des années. Il me paraissait bien tristoune et en plus le dessous était abimé. J’ai utilisé les motifs présents sur un quart de la surface d’une serviette en les redisposant pour convenir à la forme rectangulaire du plateau.

Le fond bleu est un peu trop différent de la couleur des motifs donc ils ne se fondent pas vraiment dans le décor, c’est flagrant pour la fleur au milieu. Mais bon, ça ne me dérange pas vraiment. J’y suis allée un peu fort question vernis-colle, et ça m’a rappelé pourquoi la plupart du temps j’utilisais une peinture incolore plutôt qu’un véritable vernis-colle. Après un essai à moitié convaincant sur le dessous de l’objet, j’ai retrouvé le bon timing pour faire l’effet craquelé ^^.

Voilà donc pour ce petit retour aux loisirs créatifs, je vous présenterai les 5 autres objets que j’ai décorés ces 2 ou 3 dernières semaines dans de prochains billets ! :).

1 commentaire sur Le grand retour de l’acrylique et des serviettes

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog :

    Et ben, après la bière, les pumpkins, voilà un autre point commun « le serviettage » ^^, enfin j’en ai plus fait depuis très très longtemps ! Ça demande du temps mais le résultat est top, il est très joli ton p’tit plateau et je salue ton effet craquelé, j’ai jamais tenté cette technique par peur de me louper. J’ai hâte de voir tes autres créas !
    Par contre, ton plateau ne colle pas trop si tu poses des objets dessus ? J’en avais fait un et avec le vernis colle, y’avait comme une sensation bah de collant qui ne partait pas -_-.

    Écrit par : Lynda | 05.01.2012

    Ca me fait plaisir de voir qu’on a un autre point commun et que tu aimes bien ce petit plateau !^^
    Pour le craquelé, mieux vaut se faire un peu la main sur des objets qu’on offre pas ou sur les côtés les moins visibles. Il faut juste trouver le bon moment pour appliquer la deuxième couche de peinture (il faut que le vernis à craqueler soit un peu séché, mais pas trop), et s’habituer à ne pas passer deux fois son pinceau au même endroit. Mais même si c’est un peu irrégulier, ça fait partie du truc ! ^^

    En effet, quand on pose des objets sur les plateaux enduits de vernis-colle, ça colle un peu, surtout si c’est une tasse un peu chaude par exemple. Il vaut mieux passer un vernis classique par-dessus, qui résiste mieux à la chaleur et à l’humidité.

    Écrit par : Katzina | 09.01.2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*