12 décembre 2017

[Drama] Ame to yume no ato ni

ame to yume no ato ni

Titre japonais : 雨と夢のあとに

Nombre d’épisodes : 10

Diffusé en : Printemps 2005

Chaîne de diffusion : TV Asahi

Fiche : DramaWiki

Est-ce dû au hasard ou aux styles de dramas que je regarde, jsuqu’ici la grande majorité des séries que j’ai vues étaient produites et diffusées par TBS ou Fuji TV, et un petit nombre par NTV. Je me suis rendu compte de ça quand j’ai commencé à faire attention à l’année et la saison de diffusion des dramas. Quand j’ai repéré Ame to yume no ato ni, j’ai tout de suite vu qu’il ne s’agissait d’aucune des trois chaînes citées précédemment, mais de Asahi TV. Le résumé laissait aussi présager quelque chose d’un peu différent de ce à quoi je suis habituée, même si j’ai quand même vu pas mal de styles différents. J’étais donc curieuse de voir ce que ça donnait.

La fiche du DramaWiki classe le drama dans les catégories fantasy et horror, mais comme le résumé en dit vraiment très peu, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. En fait, il s’agit de fantômes. Horreur, c’est vite dit, car l’ambiance n’est pas vraiment aux cimetières hantés ou aux hordes de morts-vivants à longueur d’épisodes, mais c’est sûr que par son thème le drama a souvent une petite ambiance inquiétante, et que tous les fantômes rencontrés ne sont pas gentils.ame to yume no ato ni

En résumé, Tomoharu, le personnage principal, se rend compte dans le premier épisode qu’il est mort et qu’il est maintenant un fantôme. Avec la complicité de sa voisine Akiko, qui semble très versée dans le sujet, il va tenter de cacher son état à sa fille Ame, qu’il élève seul. Si elle apprenait qu’il était mort, il devrait disparaître. Le fait que tout le monde ne puisse pas voir Tomoharu ainsi que des événements importants concernant sont passé vont venir compliquer les choses. Ne pouvant plus travailler, Tomoharu va aussi bientôt se retrouver face à des problèmes d’argent.

Si Ame ignore que son père est un fantôme, le fait de le côtoyer lui donne la capacité de voir d’autres fantômes. A chaque épisode ou presque, Tomoharu, Ame et Akiko vont rencontrer un ou plusieurs fantômes, qu’ils aideront à trouver la paix et ainsi disparaître. Grâce à ces fantômes et sa propre expérience, Tomoharu apprend beaucoup et finit par douter que rester auprès d’Ame soit la meilleure chose pour elle. On se doute bien que les personnes de son entourage, puis Ame elle-même, finiront par se rendre compte de son état. Mais la trame, tout en étant classique, est assez bien fichue, on ne s’ennuie pas et on est amené doucement vers le dénouement, une jolie fin qui fait verser une petite larme.ame to yume no ato ni

Arrêtons-nous un peu sur la distribution des rôles : Tomoharu est joué par Sawamura Ikki et c’est en grande partie à cause de ça que j’ai voulu voir la série. J’avais déjà vu cet acteur dans plusieurs petits rôles et comme je le trouvais super (son charme n’y est pas pour rien), je voulais le voir dans un rôle principal (hélas il n’en n’a pas eu tant que ça, on dirait). Je suis pas objective, mais il est franchement bien, il en fait jamais trop tout en étant bien impliqué dans le rôle. Pour ce qui est du reste du casting, je ne connaissais personne à part Hayami Mokomichi qui a un petit rôle assez sympa.ame to yume no ato ni

Ame est jouée par Kurokawa Tomoka et je n’ai rien à lui reprocher, son rôle étant en fait assez classique malgré le contexte un peu particulier. Je n’ai pas été complètement convaincue par Kimura Tae qui joue le rôle d’Akiko, mais elle ne m’a pas non plus dérangée. Il faut dire que son personnage est du genre « je suis toujours partout à donner des conseils car je sais tout ». Bien sûr on se doute un moment qu’elle cache quelque chose, et c’est bien le cas ^^. J’ai bien aimé le couple d’amis de Tomoharu, Kiriko et Takeo. J’ai un peu moins aimé le personnage de Maria, du genre qui tape facilement sur les nerfs, mais elle a sa place dans l’histoire. Petit détail car on les voit vraiment très peu, mais le prof d’Ame ainsi que ses deux amis de collège sont pas franchement convaincants.ame to yume no ato ni

L’ambiance musicale de la série est très réussie : je connaissais déjà très bien la chanson thème : Ame to yume no ato ni (comme de par hasard ! ^^) d’Okuda Miwako (qui chante également le deuxième ending de l’anime GTO, Shizuku). Dans l’épisode 7 si je me souviens bien, on peut même voir la chanteuse faire une petite prestation dans le club de Takeo. Grâce à ce club, et au fait que Tomoharu joue de la contrebasse, on a une petite ambiane jazz sympa. Et les autres musiques de la BO sont également réussies.

Au final, une bonne surprise pour moi que ce drama. Je n’avais pas été convaincue par le premier épisode, mais dès le deuxième ou troisième, c’était parti. Ceux qui sont habitués au genre ne trouveront pas le thème des fantômes vraiment original mais je trouve que la série ne cherche pas à en faire trop, et que ce côté fantastique n’est au bout du compte qu’un procédé pour mettre en valeur les relations de famille ou d’amitié. Des sujets omniprésents dans les dramas donc, mais le fait que l’ambiance soit différente change tout. Et de ce côté-là, le drama m’a fait pensé à Long Love Letter. Pas parce qu’il y a des ressemblances dans l’histoire, mais juste parce que les deux incluent des éléments sortant du réel qu’on a l’habitude de voir ailleurs mais pas dans les dramas.

1 commentaire sur [Drama] Ame to yume no ato ni

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog

    Je vais le mettre dans ma drama list celui là 😉

    Écrit par : Toinou | 06.08.2009

    Bien bien, mais c’est qu’elle doit commencer à être longue ta liste ! ^^

    Écrit par : Katzina | 06.08.2009

    Oui plutôt, je suis débordé ^^

    Écrit par : Toinou | 07.08.2009

    Alors là, j’en ai jamais entendu parler de ce drama, pourtant y’a Hayami qui a un petit rôle, ça aurait du faire tilt ^0^.

    C’est vrai qu’à première vue y’a rien qui fait penser à un drama « horreur » (hormis la chemise colorée du gars sur la 1ère capture ;p)), le genre est souvent employé à tort et à travers apparemment ^^. Ca me plait quand il y a une ambiance spéciale justement comme dans « Long Love Letter », je vais le noter parce que je me souviendrai pas du titre.

    Écrit par : Lynda | 25.08.2009

    Ah mais oui c’est vrai tu es une grande fan d’Hayami il me semble ^^. C’est vraiment par hasard que j’ai entendu parlé de ce drama (ça devait être pour la chanson) et il n’a rien à envier à d’autres plus connus. Je suis contente si je t’ai donné envie de le voir ^^.

    Écrit par : Katzina | 25.08.2009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*