Hell yeah

lys tokorozawa

Lundi 29 septembre 2008, je commence ma deuxième année à l’Inalco. Et va en falloir du courage pour la terminer… J’arrive bien en avance, espérant pouvoir aller à un cours à 13h30, mais vu la foule qu’il y a je renonce, après tout je n’étais pas inscrite dans ce groupe… Et en plus, ça commence bien, dès le premier jour, le deuxième cours que je devais avoir n’a pas lieu. Ce qui fait que j’ai trois longues heures à attendre pour assister au cours qui sera du coup le seul que j’aurais eu de la journée. En sortant de Dauphine, pas de métro, la ligne 2 est bloquée. Et un petit tour en RER, un. C’est bien gentil mais un peu plus et je loupais mon train, j’aurais manqué un magnifique voyage dans le noir (apparemment l’éclairage était en option dans la voiture de tête o_O). Partie de chez moi à 10h30, rentrée à 21h00, pour 1H30 de cours moi je dis c’est vachement productif…

Si la porte de l’enfer ne se trouve pas à King’s Cross comme je le pensais, elle se trouve dans les couloirs de l’Inalco… Mardi midi, une heure et demie de cours assise par terre contre le mur à pas savoir comment mettre mes jambes. Il y avait quasiment deux fois plus de personnes que de places dans la salle… Pour le deuxième cours, miracle, j’ai eu une chaise ET une table ! Je pensais que ces problèmes de salles trop petites ne nous concerneraient plus en deuxième année mais en fait c’est encore pire et c’est agaçant à un point…

Mercredi… Je n’ai absolument rien à reprocher à la journée de mercredi, si ce n’est d’être trop courte. Hé oui, c’est mon jour de congé, comme quand on était au primaire ou au collège ! Jeudi matin, la mauvaise impression que j’avais eu dans la nuit se confirme : j’ai la crève. C’est la troisième fois cette année, je deviens fragile en vieillissant :p. Mais bien sûr, je ne chercherai aucun message particulier dans ce phénomène… Donc jeudi, encore un prof absent, encore des salles trop pleines. C’est tout juste s’il faut pas courir dans les couloirs entre les cours pour être sûr d’avoir une place assise, ça fait vraiment jungle.

Et aujourd’hui enfin, dernière petite journée pour terminer cette semaine, toujours aussi tassés. Quand je disais que ça me ferait un choc de reprendre les cours. On ajoute à ça les potes qui se barrent deux minutes avant le début du cours et ceux qui font à moitié  (ou trois quarts ?) la gueule, tout un programme o_O. Heureusement, ma petite chose violette est là pour me réconforter dans le train. Je parle de mon Eee PC, bien sûr ! J’en reparlerai quand je maîtriserai mieux la bête. En attendant, week end !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*