21 novembre 2018

La tour de Tokyo, Shiba kôen et le Zojoji

jizo zojoji tokyo

Lors de mon premier voyage au Japon, c’était au milieu de mon séjour, tôt un dimanche matin après avoir accompagné à la gare ma soeur qui repartait en France, que j’avais été faire un tour à Shiba kôen, le parc où se trouvent la tour de Tokyo et le temple Zojoji. J’étais retournée rapidement faire un tour du côté du temple peu après mon arrivée pendant l’été 2012, le jour des feux d’artifices de la baie.

On ne peut donc pas dire que les environs m’étaient particulièrement familiers quand j’y suis retournée au printemps avec mes parents. A ce moment-là je ne savais pas encore que trois mois après, je commencerais à travailler dans le quartier et verrai la tour d’assez près tous les jours ! ^^

Le parc était tout aussi calme, et encore plus vert et fleuri vu la saison.

shiba koen

Nous sommes entrés dans le bâtiment principal du temple, et alors que nous venions de nous asseoir pour faire une petite pause, un groupe de moines est arrivé pour prier. N’osant plus bouger, nous avons donc assisté à toute la « séance ». C’est vraiment intéressant d’observer les gestes rituels (celui qui assiste le « chef » pour que le bas de son vêtement tombe bien quand il se mettait à genoux). Certains moines étaient pieds nus, d’autres avaient des chaussettes, cela est peut-être fonction de leur « grade ». En tout cas ils ont du coffre ! La façon dont leur voix résonne est impressionnante.

zojoji tour de tokyo

Un petit tour ensuite du côté des jizo, toujours aussi jolis avec tous leurs ornements colorés malgré ce qu’ils représentent, surtout avec la verdure et les rayons de soleil !

jizo zojoji

Nous voilà arrivés au pied de la tour de Tokyo ! On y trouve un monument avec des chiens commémorant l’expédition japonaise au pôle sud en 1959, celle qui a inspiré le film Antartica et plus récemment le drama Nankyoku tairiku.

chiens tour de tokyo

Si j’ai voulu venir là cette fois, ce n’était pas pour me contenter de voir la tour dedans, mais y monter, vu que je ne l’avais pas encore fait ! Nous nous sommes contentés du premier niveau, et c’est déjà pas mal. Après la tour nord du gouvernement métropolitain, cela nous donnait un autre point de vue sur la ville. Vers l’ouest on devine les tours de Shinjuku, vers l’est la Sky Tree, plus au sud la baie, et les tours de Roppongi sont toutes proches.

tokyotokyo

Sur l’un des côtés de l’observatoire, on trouve deux dalles transparentes au sol pour se faire un peu peur ^^.

tour de tokyo

Décidément je prends goût aux observatoires perchés, qu’il s’agisse de bâtiments, de grandes roues ou de tours ! Il me reste du boulot dans tous les domaines, à commencer par la fameuse Skytree. J’hésite encore à y aller, car on m’a un peu confirmé une impression que j’avais : c’est trop haut, du coup on ne voit pas vraiment les bâtiments. Mais bon avec un coucher de soleil ça doit valoir le coup quand même. Faut juste avoir le bon timing avec la file d’attente :p

Vous pouvez retrouver les photos de ce billet et d’autres encore dans mon album Google Photos Tokyo Tower et Shiba Kôen !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*