[Cher journal #26] Mon mois de mai 2019

yokohama

Cette année encore, le mois qui est certainement l’un des plus agréables de l’année sous le climat d’une grande partie du Japon est passé encore trop vite. J’ai pu vérifier encore une fois que je ne peux pas finir le mois de mai sans avoir mes premières piqûres de moustique et un petit coup de soleil dans le cou. Le temps a été plus ou moins couverts pas mal de jours, on a eu aussi une journée de grosses pluies, mais à part ça de belles journées, quoique trop chaudes à la fin du mois : le thermomètre est monté à plus de 32°C trois jours de suite, et avant ça on a eu aussi un ou deux jours où la température est montée tout d’un coup. L’air est encore sec et la nuit apporte encore de la fraîcheur, mais quand c’est soudain comme ça le corps est pas content quand même !

La Golden Week, qui avait commencé le 28 avril, a continué jusqu’à 6 mai. Comme je l’ai déjà mentionné dans mon bilan d’avril, on avait prévu de partir 4 ou 5 jours mais on a dû abandonné car en février il était déjà trop tard pour trouver des hôtels abordables. Et on aurait aussi galéré pour avoir des billets de Shinkansen sans passer par une agence je pense. Mais bon, vu qu’un des buts du voyage que nous voulions faire était d’aller voir des fleurs, il faudra bien qu’on puisse partir un jour pendant la GW parce qu’évidemment, la floraison est toujours à ce moment-là. Après notre petit week-end à Ibaraki, on est resté tranquillement à la maison et on a fait des petites sorties en famille. Au bout du compte, Messire a plus profité pendant cette période-là que pendant ses vacances de printemps vu que son père était là aussi et que moi j’avais plus ma main en vrac :D.

expo plarail

On est allé voir deux expositions qui présentaient un intérêt avant tout pour lui : la première était au Matsuya Ginza, et je l’avais repérée en allant à l’expo Natsume Yûjinchô début avril. Il s’agissait d’un expo sur Noraneko Gundan, une série de livres pour enfants avec une bande de chats jaunes débiles. Je ne détaille pas plus car je compte faire un billet dessus, ainsi que sur une autre célèbre série de livres japonaise plus ancienne qui met aussi en scène une bande de chats ^^. Quelques jours après, on est allé au Sunshine City d’Ikebukuro voir les Plarail, ces maquettes de train dont les petits Japonais raffolent (et sûrement les grands aussi, on se disait qu’il devait y avoir des Plarail otakus qui collectionnent tous les trains en édition limitée XD). C’était bourré de monde, c’était bruyant parce que les organisateurs ont trouvé que c’était une bonne idée de mettre de la musique en plus dans certains endroits, mais les installations étaient impressionnantes. On a évité le coin magasin pour pas se fâcher, on est allé faire un petit tour de mini-manège Hayabusa et Messire était tout content d’avoir eu des wagons en plus pour son train de marchandises (le “cadeau” avec les tickets d’entrée. Donc ça fait vraiment plaisir de lui faire plaisir !

expo noraneko gundan

On a aussi profité des longs congés pour se faire un petit après-midi travaux à la maison : après le succès du papier peint imitation brique sur le mur du comptoir de la cuisine, on a refait un autre mur dont le papier blanc avait pas mal dérouillé aussi, en grande partie parce que c’est contre celui-ci que se trouve la poubelle de la cuisine. Cette fois on a pris des plaques adhésives qui imitent des planches de bois pour recouvrir la partie inférieure du mur. C’était très facile à coller, et j’ai même réussi à faire assez proprement le découpage autour de la prise, seul challenge cette fois. Par contre, nouveau gros fail de ma part qui a fait qu’on a arrêté les travaux là : j’avais prévu pour la partie supérieure du mur de mettre des plaques de tableau noir aimanté, mais je me suis gourée de référence en commandant et en fait, elles ne sont pas aimantées. Donc ça perd de son intérêt vu l’utilisation que je comptais faire de cet espace. En plus, je peux même pas les rendre -__- Mais bon, le bas du mur est top et apparemment les chats s’y intéressent pas donc pourvu que ça dure !

Depuis qu’il n’a plus besoin de couche, Messire s’est pris de passion pour la piscine et pour le sentô. Il y est allé plusieurs fois pendant la GW avec son père, et ça continue depuis le week-end. La piscine j’aime pas du tout ça, vieux traumatisme du collège. J’espère d’ailleurs qu’il ne tiendra pas de moi pour ça, même si c’est trop tôt pour le savoir car justement toute petite et jusqu’à 10 ans à peu près je n’avais pas du tout peur de l’eau. J’aimerais bien les suivre au sentô un de ces quatre mais du coup il y a forcément soit l’autochtone soit moi qui nous retrouvons seuls de notre côté.

La deuxième semaine de mai, on a repris notre petit rythme quotidien et j’ai refait une petite visite à l’hôpital pour ma deuxième injection du vaccin contre le tétanos, comme ça je suis tranquille même si ça aurait été mieux de voir le coup venir et faire carrément un DTP. J’ai hésité à demander une consultation pour ma main vu que je me demandais encore si ça allait se remettre complètement à ce moment-là, puis j’ai décidé d’attendre encore un peu, et là du coup même si ça tire encore un peu quand je plie mon pouce à fond j’ai bien retrouvé toute la mobilité, heureusement. Du coup ça a pris au moins un mois et demi, le Nekota il a les dents longues quoi XD.

morris yokohama

Je me disais récemment que je n’avais pas passé de journée à Yokohama depuis août dernier et que c’était un peu loin. Une bonne occasion d’y aller s’est présentée le 12 mai, et on a passé une super journée. D’abord on est allée à Uchiki, une boulangerie de Motomachi, et on a mangé nos pains devant le bateau au parc Yamashita. Il y avait un festival avec plein de bières belges, dommage qu’on avait déjà autre chose au programme car c’était super tentant ! Après j’ai laissé un peu mes hommes pour rejoindre une amie et nous avons visité une expo consacré aux papiers peints de William Morris. Moi qui aime les fleurs j’ai été servie :). Et puis j’ai encore craqué pour un clear file, ils étaient tellement jolis. On est retourné voir mes hommes pour le goûter, puis avant de partir Messire a voulu faire un tour de mini montagnes russes à Cosmo World. Il avait déjà fait un manège là-bas avec son père plus tôt. C’était pas évident parce que je me disais que c’était peut-être un peu tôt mais je voulais pas lui transmettre ma peur non plus. Effectivement, il a trouvé que ça allait trop vite, mais bon du coup le tour était fini en moins de deux donc il a pu supporter et au moins il a testé lui-même donc il sait :).

expo klimt

Le dimanche suivant, le 19, a été aussi riche en émotions artistiques :). J’ai laissé mes hommes (ils ont fait quoi du coup ce jour-là ? Piscine ? Sento ? Les deux ? ;D) et je suis allée à Ueno pour un combo expo + concert. L’expo, c’était Klimt, et même si y’avait pas de Baiser, c’était super chouette et j’ai adoré Les trois âges de la femme. Les organisateurs ont bien mis le paquet sur les goodies alors j’ai pris le tableau en clear file et en petite reproduction carrée, j’ai plus qu’à trouver un cadre ! Le concert, c’était celui de Bra Bra Final Fantasy, je l’attendais avec impatience et il était aussi génial que celui de l’année dernière, surtout qu’on a eu de bonnes places !

Le dernier dimanche de mai, direction Hiroo pour les élections européennes à l’ambassade. Les hommes m’ont accompagnée et ont profité du parc Arisugawa, et moi je suis allée voter avec mes deux meilleures potes de Tokyo. Après, on a pris le déjeuner dans un chouette petit café vegan et on a trouvé un autre café “classique” sympa pour prendre un dessert. Du coup, le déplacement était bien rentabilisé et on a passé une bonne petite journée !

Le mardi 29 mai, second concert du mois hyper différent mais tout aussi génial que le premier Asian-Kung Fu Generation, que j’ai vu pour la quatrième fois. Comme c’était en semaine, je n’ai pas pu profiter de mon passage à Nakano, il faudra y retourner en famille pour un petit pèlerinage XD.

Il s’est passé plein de choses pour Messire au mois de mai ! Il a eu son premier vélo, avec roulettes pour l’instant. Jusqu’ici il avait un tricycle qui ne l’avait pas intéressé pendant longtemps et qui est vite devenu trop petit une fois qu’il s’est mis à pédaler pour de bon. Il veut en faire absolument tous les jours, et voudrait aller partout avec ! Il a eu sa première invitation chez un copain du yochien, un du groupe des quatre ans qui est fan de plarail aussi. On l’a accompagné avec l’autochtone, c’était pas évident de discuter avec les parents du petit car même si les enfants sont potes ça veut pas dire qu’on doit être aussi forcément potes mais bon ils sont très sympa c’est pas un problème !

Après qu’on a oublié d’en mettre une un soir, Messire a décidé qu’il n’avait plus besoin de couche la nuit. Effectivement, les semaines précédentes elles restaient quasiment toujours sèches, il se réveillait de temps en temps la nuit un peu en détresse pour aller aux toilettes ou sinon ça attendait le matin. Et pas un seul pipi au lit depuis ! Donc oui, c’est super d’être débarrassés des couches, ça paraît vite loin, mais pour rien au monde j’aurais essayé de l’obliger sans qu’il soit prêt, et je suis contente que la forte incitation du yochien soit venue à un moment où il était effectivement prêt. Avec le développement de ses deux langues qui continue de manière aussi impressionnante et sa capacité toujours grandissante à se souvenir d’événements passés et à se projeter dans ce qu’il veut faire même s’il n’a pas encore de repères temporels précis, Messire a encore beaucoup changé ! J’ai essayé de lui faire une coupe d’été moi-même mais je m’en doutais bien, je suis incapable de couper court, surtout de maîtriser sa touffe à l’arrière. Du coup, il a été faire rectifier tout ça au coiffeur à 1000 yens ^^.

A la fin du mois, Messire a eu sa première otite. Heureusement, elle est partie aussi vite qu’elle était venue. A son retour du yochien le lundi il s’est mis à pleurer tout d’un coup en disant qu’il avait mal à l’oreille. Je me doutais que ça devait être ce que ça avait l’air d’être, mais il est quand même super pas douillet (faut voir les gamelles qu’il se prend sans broncher !) donc j’ai préféré aller chez le pédiatre tout de suite pour vérifier qu’il n’avait pas un truc vraiment grave. Ca a été vite torché, je lui ai donné les médicaments prescrits et je l’ai couché super tôt, espérant que la douleur ne l’empêche pas trop de dormir. Et puis après j’ai vérifié ce que le médecin avait donné : un antibio utilisé quasiment que au Japon parce que ses effets secondaires sont jugés trop gênants ailleurs, et pour le nez bouché un antihistaminique vachement réglementé aussi en France et ailleurs. Jusqu’ici je n’avais rien à reprocher à ce pédiatre, qu’on a plus vu pour les vaccinations et visites médicales que pour maladie. Ben justement, c’est bien parce que Messire est très rarement malade. Si les antibiotiques c’est toujours automatique, ça va plus trop être possible. Pour cette fois, pas de dilemme car le monstre a passé une super nuit et le lendemain, douleur et fièvre disparues ! Bon, il a quand même passé 2 jours sans yochien pour se reposer et parce qu’on devait retourner voir le médecin le mercredi matin. Son raisonnement ça devait être on balance les antibios et si on voit que ça fait rien au bout de 2 jours ça veut dire que c’est viral. Ben, on peut pas faire l’inverse non ? Bref…

Pour cette otite éclair, et aussi pour le jour où il faisait bien chaud et où on a dû retourner au yochien parce que j’avais oublié de donner le paiement pour juin, j’étais bien contente de maîtriser enfin un peu le vélo avec siège enfant. Je me suis décidée vers la mi-mai à ramener Messire du yochien avec, sentant qu’avec l’été ça deviendrait inévitable. Et du coup vu qu’il veut toujours faire un tour de vélo au parc, on gagne un peu de temps pour pouvoir le faire tranquillement. Même si bientôt faudra attendre le plus tard possible dans l’après-midi. Donc oui c’était pas si compliqué que ça le vélo avec un colis précieux à l’arrière, mais en même temps je suis pas prête à faire des trajets de plusieurs kilomètres sur des routes que je connais pas bien. J’ai pris confiance en mes capacités, mais je peux toujours pas avoir confiance en tous les tarés sur la route, qu’ils soient en voiture ou à vélo aussi.

A la fin du mois, mon hydrangea m’a fait le grand plaisir de commencer à fleurir ! Sachant qu’il avait été ratiboisé au ras de la terre à l’automne dernier, il en a fait du boulot ! J’ai aussi décidé de retenter l’expérience hibiscus en en demandant un pour la fête des mères vu que c’est la saison. J’adore tellement la forme et les couleurs de ces fleurs ! Le tout ça va être de lui faire passer l’hiver une fois la floraison terminée. Mes jardinières de pensées font un peu la tronche les jours où il fait chaud mais elles tiennent encore le coup. Comme dirait Messire, on va acheter des nichinichisou ! Il parle des pervenches de Madagascar que je mets tous les ans l’été. Il connait déjà pas mal de noms de fleurs et quand il en voit des nouvelles il demande c’est quoi et il dit si elles lui plaisent ^^.

II faudrait vraiment que je me mette à faire des photos potables pour montrer ce que je fais, mais je suis très contente de mon mois de mai côté cuisine. J’ai encore testé pas mal de nouvelles recettes, aussi bien côté cuisine japonaise que côté cuisines du monde si on peut dire. Je me retiens de pas acheter trop de livres de recettes, même avec tous les blogs culinaires je trouve que ça reste essentiel et les deux supports se complètent. Quand j’aurai enfin le déclic pour commencer à parler cuisine, je commencerai par présenter mes livres préférés parce que ça nécessitera moins de photos ^^. Je n’en suis pas encore à pouvoir planifier toute ma semaine de cuisine à l’avance mais j’arrive quand même à m’organiser de mieux en mieux. En fait, j’hésite toujours entre faire le plein de légumes “au hasard” et trouver ensuite les recettes adéquates pour les utiliser, ou au contraire décider d’abord des recettes et acheter ce qu’il faut en conséquence. Il y a eu du level up dans mon nattô maison, je varie de plus en plus les soupes, miso ou pas, j’ai préparé un bocal de rakkyô (échalottes marinées au vinaigre) car ceux de l’année dernière étaient pas mal pour un premier essai (mais du coup j’ai changé de recette car pas moyen de retrouver celle utilisée !). J’ai refait un super curry de A à Z et mon mélange d’épices fait un peu au pif était le meilleur que j’ai fait jusqu’ici ! J’ai même refait des petits pains, ça faisait super longtemps.

yokohama yamashita park

Après réflexion, j’ai décidé d’ajouter un nouveau thème à mes bilans mensuels : je ne parle que très rarement des drama, anime et autres séries que j’ai en cours, ni des livres que je suis en train de lire, parce que je me dis que de toute façon je suis supposée écrire un billet dessus à la fin. En en parlant avant, j’aurais l’impression de me répéter. Et puis j’ai aussi cette impression bizarre que c’est mieux de “garder la surprise”, même si je suis bien consciente que je suis pas une star du blogging avec des milliers de lecteurs qui bavent d’impatience de savoir de quoi je vais parler. Le truc c’est qu’avec mon retard chronique, ces billets mettent des mois à arriver et ce décalage à la longue est pénible. Surtout que j’ai commencé à faire des bilans mensuels pour éviter ça pour d’autres types de billets. Et puis comme j’y parle déjà concerts et expos, il n’y a pas vraiment de raison de faire des bla bla anime, drama ou livres à part ! C’est donc parti pour un petit journal de visionnages et lectures :).

Côté drama, on suit toujours le taiga Idaten et l’asadora diffusé depuis avril, Natsuzora. J’ai terminé le “vieil” asadora que je suivais en plus, Teppan et je ne pensais pas du tout l’apprécier autant ! Du coup, à la place, j’ai recommencé Ohisama, mon tout premier asadora ! J’ai vu qu’une dizaine d’épisodes pour l’instant et je regrette pas du tout de m’être relancée dans l’aventure ! A part ça, je regarde deux drama super différents : le premier c’est un vieux de Kudô Kankurô, Boku no mahou tsukai, et c’est certainement un de ses plus barrés ! Sans sous-titres c’est assez chaud à suivre ! Le second drama est également compliqué à suivre sans sous-titres mais je tenais beaucoup à le voir : Shizumanu Taiyou, tiré d’un roman de Yamazaki Toyoko. C’est assez éprouvant mais c’est super !

Avec Messire, on a regardé sur Amazon Prime une série de courts documentaires sur des petites lignes de train japonaises qui s’appelle にっぽん鉄道風景 (Nippon tetsudô fûkei). C’était plutôt sympa, la musique était jolie et ça donne envie de visiter les coins où se trouvent ces petites lignes. On voit beaucoup les gares, les conducteurs, l’intérieur des trains et le paysage qui défile, donc faut être dans le truc quoi, mais y’a quand même des infos intéressantes.

Gros coup de nostalgie côté anime étant donné que j’ai décidé de suivre le remake de Fruits Basket ! Ca faisait très longtemps que je n’avais pas regardé une série au fur et à mesure de sa diffusion et c’est vraiment parfait pour ce type d’anime. Un deuxième gros coup de nostalgie avec un anime que je regarde au compte-goutte avec l’homme : Neon Genesis Evangelion. Ca faisait des lustres que je voulais revoir la série, et voir enfin après les films. J’avais terminé la S1 de Sangatsu no lion courant avril, mais je vais attendre encore un peu pour regarder la suite. Et puis j’ai hélas terminé la S2 de Mushishi, et c’était tellement beau que j’ai envie de relire le manga, avant de bien sûr un jour me refaire les 2 saisons de l’anime.

Mais avant question manga j’ai du pain sur la planche car j’ai enfin commencé à lire les Aria, achetés dans la superbe édition grand format avec des couvertures de ouf. Même avec du grand format j’avance à deux à l’heure car les furigana sont quand même super petits et je suis toujours autant nulle pour lire le japonais à la verticale. Mais c’est vraiment super de redécouvrir Neo Venezia sur papier, et c’est intéressant car l’ordre des chapitres semble être assez différent de l’anime pour l’instant. Côté livres, je suis de nouveau sur un ouvrage qui parle de l’élevage de petits monstres avec Il n’y a pas de parents parfaits. J’en avais déjà lu un de la même auteure et j’en ai encore un en stock. Il y a énormément d’ouvrages de non-fiction que je veux lire, du coup je me souviens même plus du dernier roman que j’ai terminé, et là pour en commencer un nouveau j’hésite entre plusieurs ! Réponse le mois prochain j’espère :).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*