21 janvier 2018

[Drama] Majo no jouken

majo no jouken

Titre japonais : 魔女の条件

Nombre d’épisodes : 11

Diffusé en : Printemps 1999

Chaîne de diffusion : TBS

Fiche : DramaWiki

Comme décidément j’aime bien le petit Tackey (que j’ai vu dans Boku dake no madonna et Taiyou no Kisetsu), j’ai regardé dans quels autres dramas il avait joué et j’ai choisi de regarder celui-ci pour voir un peu ce que donnait un « vieux » drama. Vieux entre guillemets car il ne date que de 1999, mais en général je n’ai vu que des productions qui sont plutôt récentes ou n’ont pas plus de cinq ans, à l’exception de Ikebukuro West Gate Park qui date de 2000. Là, le drama m’a paru vieux surtout parce que la qualité du son et de l’image de la VOSTA que j’ai chopée étaient tout pourris ! Et puis bien sûr, on voit bien que Tackey est tout jeune, il a encore une bouille un peu ronde.

Majo no jouken raconte l’histoire de Hikaru, lycéen de 17 ans qui va tomber amoureux d’une de ses profs, Michi. Hé oui, une bonne vieille histoire d’amour ! Bien sûr, le petit côté interdit pimente un peu la chose, mais le principal intérêt de l’histoire est qu’elle se focalise non pas sur comment les deux zamoureux vont se mettre ensemble ou comment vont-ils garder leur secret, mais sur les diffcultés qu’ils vont connaître face à la société : parents, collègues, camarades, ex-fiancé…majo no jouken

Et ces obtacles, ils sont nombreux, particulièrement pour Michi, interprétée par Matsushima Nanako que j’ai trouvée très convaincante (et aussi super jolie !) dans le rôle de cette jeune femme qui ne sait choisir entre ce que l’on attend d’elle et ses propres désirs. Pour Hikaru, je ne dit pas que c’est facile, mais c’est surtout qu’il a une mère tordue et possessive, personnage qui me semble décidément assez récurrent dans les dramas japonais. Si bien sûr la présence de cette mère est nécessaire pour l’histoire, je n’ai pas trouvé le personnage spécialement touchant, ni par son caractère ni par son interprétation. Par contre, j’ai bien apprécié le personnage de Jun, camarade de classe de Hikaru qui sera présente tout a long de la série, ainsi que la mère de Michi.

Si l’histoire semble prendre quelques détours, elle se suit agréablement et montre bien comment la situation des deux personnages principaux est difficile, car il s’agit pour eux de choisir entre le bonheur et ceux de leurs proches. Bien sûr, il n’y a pas de scènes de grosses pelles torrides, mais pas mal de moments ou Hikaru et Michi s’embrassent (au sens premier du terme) et cela suffit à leur donner une crédibilité et à les rendre touchants. Pour finir, les musiques sont plutôt jolies, et j’ai même apprécié la chanson d’Hikaru Utada qui est parfaite pour ce genre d’histoire.

Au final, ça reste une romance sérieuse et classique, mais l’interprétation est bonne et pour peu qu’on apprécie le genre on ne s’ennuiera pas et on sera touché par l’histoire.

1 commentaire sur [Drama] Majo no jouken

  1. Commentaires laissés sur l’ancienne version du blog

    Suis en train de le suivre celui-là. J’ai pas envie de me casser le baigneur alors je pioche dans ma liste tout ce qui est j-drama fr spécial « cas de société ». Pour l’instant j’aime bien même si je trouve la prof assez inconsciente. Je me suis dit, « Mais elle est folle » au moment où elle avoue son amour pour le jeune devant toute l’école ! Comme si elle pouvait pas garder ça secret. Le jeune a pas une vie facile, entre son amour pour cette prof et sa mère ultra intrusive, comme tu dis, voilà encore un perso bien tordu ^^, je m’attends au pire vu son attitude chelou. Enfin bref, je vais suivre le reste rapidement.

    Écrit par : Lynda | 29.03.2010

    Ah oui c’est vrai, le coup de la déclaration, elle était pas forcée d’aller jusque là pour montrer qu’elle assumait ^^. Je pense qu’il y aurait un véritable dossier à faire sur les mères tordues dans les dramas. Ou sur les soit-disant copines des héroïnes qui leur font des sales coups par derrière ^^.
    J’ai hâte de lire ton avis sur la série entière 🙂

    Écrit par : Katzina | 05.04.2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*