[Bla bla drama #62] Déjà la dernière saison de 2019 !

drama japonais automne 2019

Hé oui, c’est pas encore l’automne pour les arbres dans la majeure partie du Japon, mais c’est bien l’automne à la télé :). Alors que la saison précédente cumulait les remakes, cette dernière saison de l’année 2019 propose de nouveau pas mal d’adaptations de manga mais surtout, ce qui est plus rare, beaucoup de suites plus ou moins directes. Je ne les mentionne pas toutes, parce que si je n’ai pas vu la première saison… ben je ne l’ai pas vue donc ça ne mène pas à grand chose. Mais j’ai bien l’impression qu’il s’agit d’une tendance qui tout comme l’arrivée de nouveaux producteurs et diffuseurs et les remakes de séries non japonaises influence le paysage dramatesque nippon.

Comme d’habitude, voici d’abord le lien vers l’article de l’excellent blog qui me permet à chaque saison de ne pas passer trois plombes à faire mes sélections, avec des synopsis en anglais pour tous les principaux nouveaux drama de la saison.

scarlet asadora

Scarlet

Le deuxième asadora de 2019 a commencé le 30 septembre et il fait partie de ceux où l’héroïne est jouée par une actrice déjà bien connue. Il s’agit de Tôda Erika, que je connais depuis longtemps et que j’ai fini par bien apprécier notamment grâce à son rôle dans SPEC. Un jeune femme dans l’après-guerre qui va se faire sa place dans un univers artistique très masculin, bien sûr que ça me plait bien. Pour l’instant, ça commence de manière très classique mais j’aime déjà le personnage de Satô Ryûta. A suivre jusqu’à la fin de l’hiver prochain !

sherlock

Sherlock

Je ne sais vraiment pas quoi penser de cette adaptation, ni du fait qu’elle est diffusée au fameux créneau GetsuKu. Enfin, doit-on dire adaptation ou remake ? Parce qu’il y a des chances pour que ça se base autant sur la série que sur les romans de Conan Doyle vu le contexte contemporain. Mais du coup avec la transposition au Japon, il reste quoi ? Je ne suis pas bien placée pour me rendre compte : question romans, moi je suis team Arsène Lupin depuis toujours. Et puis évidemment, je n’ai pas vu le Sherlock de la BBC même si elle est en tête de mon top de séries télé occidentales à voir (pour être plus exacte, je l’aurais même déjà sûrement vue si j’arrivais à lire les Blu-Ray que j’ai achetés il y a au moins 4 ans déjà !).

haru sougoushousha no onna

Haru

Une mère divorcée cadre sup, une critique de l’organisation du travail à la japonaise ? C’est assez alléchant au premier abord, il faut voir ce que la forme donne !

mada kekkon dekinai otoko

Mada kekkon dekinai otoko

Hé non, vous ne rêvez pas, Fuji TV nous sort bien une S2 de Kekkon dekinai otoko 13 ans après ! Le staff reste apparemment exactement le même donc on peut s’attendre à quelque chose de sympa même si ça n’atteindra pas forcément le niveau de la S1. Et puis le nouveau cast autour d’Abe Hiroshi est loin d’être déplaisant. Donc ça sent plus que jamais le manque d’inspiration, mais le côté bonne surprise l’emporte : alors que j’ai justement revu la série il y a un an et demi et que je me demandais si j’arriverai un jour à écrire un nouveau billet dessus, je n’aurais jamais imaginé la retrouver dans l’actualité drama cette année ! Pour ceux et celles qui ne connaissent pas encore, voici le lien vers l’article de mon ancien blog, je planche sur un nouveau un peu plus détaillé donc !

 g senjou no anata to watashi

?G senjou no anata to watashi

Nakagawa Taishi faisait partie du cast de l’asadora qui vient de se terminer, et j’ai tellement été surprise par les progrès qu’il a continué de faire depuis Yakô Kanransha que j’ai bien envie de le revoir dans ce nouveau drama. Problème, c’est Haru qui partage l’affiche avec lui, et elle j’avais eu beaucoup plus de mal à la supporter pendant tout un asadora. Oui je sais, je fais un peu des fixations, je ne sais pas si j’attends que quelqu’un me dise qu’elle a un rôle génial dans tel ou tel drama pour tenter de la revoir.

douki no sakura

Douki no Sakura

C’est Yukawa Kazuhiko qui a écrit le scénario de ce drama, au synopsis j’ai l’impression qu’il n’utilise pas sa recette habituelle et ce n’est pas plus mal car même si ça fait longtemps que je n’ai pas vu un de ses drama, j’ai l’impression que ça ne prend sûrement plus aussi bien. Apparemment, l’histoire commence en 2009 et se termine en 2019 et chaque épisode correspond à un an. En tout cas, avec Takahata Mitsuki dans le premier rôle c’est tentant !

shiyakusho drama

Shiyakusho

Même si le thème du “règlement de comptes” au moment de la mort n’est pas inédit, cette adaptation de manga m’intrigue pas mal. Déjà j’apprécie le jeu de mots typique de la langue japonaise : normalement si quelqu’un vous parle de Shiyakusho, vous comprendrez hôtel de ville. Mais changez juste le premier caractère pour l’écrire, et avec la même prononciation cela devient hôtel de la mort. Même s’il a un look de trouduc je veux bien revoir Matsuoka Masahiro !

motokare mania

Motokare mania

Le synopsis de ce drama lui aussi tiré d’un manga ne me botte pas tant que ça, mais le fait qu’il soit diffusé au créneau 10h du soir le jeudi me fait espérer qu’il ne soit pas trop niais. Et puis surtout, j’adore Kôra Kengo et j’aimerais bien le voir dans un rôle léger car je l’ai toujours vu dans des drames.

4 punkan no marigold

4-punkan no marigold

Cette série diffusée à mon créneau préférée de TBS a un casting qui ne m’est pas franchement familier mais je suis assez attirée par le thème d’essayer d’éviter un événement futur. Le plus souvent, c’est quand on a des voyages temporels, là c’est à cause de visions, pourquoi pas !

jikou keisatsu hajimemashita

?Jikou keisatsu hajimemashita

Voici une autre suite inattendue de la saison pour moi ! Comme je n’avais pas accroché complètement au concept de Jikou keisatsu, je m’étais arrêtée à la saison 1 (par contre j’avais franchement apprécié Atami no sousakan, du même scénariste/réalisateur). Cette saison 3 me donne envie de tenter à nouveau d’apprécier cet univers. Qui sait, avec les années mon humour a peu être évolué un peu ? ^^

kodoku no gurume gourmet season 8

?Kodoku no gurume Season 8

Je dois toujours écrire sur la saison 4 de Kodoku no gurume, je me suis arrêtée là pour l’instant donc c’est certain que cette nouvelle saison, ça sera pas pour tout de suite. Ca sera peut-être même jamais si avec la saison 5 j’arrive à décider si c’est moi qui est gavée ou si c’est la série qui est devenue trop fade :D.

ore no hanashi wa nagai

Ore no hanashi wa nagai

A part son rôle moustachu dans le taiga de cette année (clairement lié à la présence d’un certain scénariste ^^), le Johnny’s pas comme les autres Johnny’s Ikuta Toma se fait assez rares ces dernières années dans les drama. Cette comédie qui semble être un scénario original promet d’aborder des sujets de société intéressants et il y a d’autres noms dans le casting qui m’interpellent.

grand maison tokyo

?Grand Maison Tokyo

Le KimuTaku de l’année est il me semble presque toujours à l’automne, et cette année ça ne fait pas exception ! Question originalité, j’aurais envie de mettre une note négative parce que je crois bien que des drama qui se passent dans un resto de cuisine plus ou moins française, il y en a déjà des pelletées. Il faut voir si le scénario mise tout sur la popularité et le charisme de l’acteur pour son personnage principal ou si ça va un peu plus loin. En tout cas, le reste du casting est top !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*