[Bla bla drama #66] Belle récolte en perspective pour cet automne 2020

drama automne 2020

Comme depuis le printemps dernier la production et les plannings de diffusion des drama sont complétement chamboulés par le covid, j’avais décidé de ne pas faire de repérages pour cet été car entre les drama du printemps reportés et ceux d’été annoncés mais déjà reportés, c’était un peu trop le bordel et je n’avais rien repéré de nouveau qui m’intéressait. Alors que la saison d’automne pointe le bout de son nez, tout ça est loin d’être réglé, mais comme cette fois il y a parmi les nouvelles séries annoncées pas mal de trucs qui me tentent, j’ai décidé de faire mon petit bla bla habituel histoire de ne pas trop perdre pied dans l’actualité, même si comme d’hab il est peu probable que je suive quelque chose d’autre que l’asadora en cours de diffusion.

Comme toujours, s’il n’y a pas de lien vers la fiche DramaWiki pour une série, allez voir cet article du blog qui reste ma référence pour les repérages et qui me fait gagner un temps fou chaque saison 🙂

Ochoyan

L’asadora printemps/été ayant été suspendu pendant plus de deux mois, il ne finira pas fin septembre comme prévu même s’il aura moins d’épisodes. Son successeur arrivera fin novembre et présage du bon, comme la majorité des asadora produits ces derniers années en fait. Je savais depuis le début de l’année au moins que l’héroïne serait incarnée par Sugisaki Hana, une jeune actrice que j’aime beaucoup. Si l’époque à laquelle se situe l’histoire, basée sur la vie de l’actrice Naniwa Chieko, n’apporte rien de neuf, mais le thème s’annonce intéressant donc il suffit que la qualité des personnages soit au rendez-vous :).

ochoyan

?Kyôen NG

J’aime beaucoup quand le petit écran met en scène son propre univers et que les acteurs jouent les acteurs. Et puis le duo Suzuki Kyôka / Nakai Kiichi ça fait bien envie !

kyoen NG

Satsui no michinori

Alors que je n’ai pas encore eu le temps de regarder ce que Bakarythm a fait depuis le génial Suteki na sen TAXI, voilà que le scénariste est de retour dans une production WOWOW des plus alléchantes : Bakarythm lui-même en duo d’apprentis criminels avec Iura Arata dans les rôles principaux, c’est forcément drôle ! On dirait que la chaîne diversifie de plus en plus ses drama, c’est vraiment chouette !

satsui no michinori

Nee-chan no koibito

Le synopsis de ce drama me tente pas des masses, mais Arimura Kasumi de nouveau dans le premier rôle d’un scénario d’Okada Yoshikazu ça me fait passer outre ce mauvais a priori et penser que ce sera forcément quelque chose de supérieur à la moyenne.

nee chan no koibito

?Kono koi atatamemasu ka ?

J’aime beaucoup Nakamura Tomoya mais le synopsis de ce drama est à la fois intéressant et pas intéressant : déjà, le côté Cendrillon avec le beau jeune homme puissant et la belle jeune fille plus ou moins pauvre, bof. Ils auraient pu faire au moins l’inverse :D. Et puis si je ne dis jamais non à de la bouffe dans un drama et que ça doit être intéressant de voir le processus de création d’un produit, je pense que je suis maintenant trop dégoûtée par la bouffe industrielle et le marketing associé pour apprécier une histoire sur des konbini.

kono koi atatamemasu ka

#Remolove

L”héroïne de cette romance est Haru donc ça commence très mal pour moi vu que je n’ai toujours pas réussi à la revoir depuis Asa ga kita, MAIS ! le rôle principal est tenu par Matsushita Kôhei, que j’ai découvert à la fin de l’année dernière dans un asadora et que j’ai absolument adoré. Peut-être une occasion de redonner une chance à Haru de me convaincre !

remolove

Koi suru hahatachi

Cette adaptation de manga se centrant sur des mères me tente pas mal, surtout que j’apprécie bien les trois actrices principales.

koi suru hahatachi

?24 Japan

Le big remake de la saison, le voilà ! Même si sans surprise je n’ai pas vu la série originale, je connais en gros le concept mais en-dehors de l’adaptation de l’histoire même à un contexte japonais je peux pas trop juger de ce que ça peux donner. D’un point de vue casting, Karasawa Toshiaki dans le rôle principal c’est très vendeur, c’est tout ce que je peux dire :).

24 japan

?35 sai no shôjo

J’ai l’impression que les scénarios de Yukawa Kazuhiko ne sont plus au même niveau que ce qu’il a pu faire avant (même s’il a toujours été plutôt irrégulier) alors je ne sais pas trop quoi penser de ce nouveau drama même si j’ai bien envie de revoir Shibasaki Kou. Je ferai sûrement passer son taiga d’abord :).

35 sai no shojo

Kikenna Venus

Tsumabukiiiiii ! Je dis ça alors que je n’ai pas encore vu le drama WOWOW qu’il a fait en 2018 même s’il me tente beaucoup, mais Tsumabuki Satoshi n’est jamais assez présent dans les castings de drama, on est d’accord ? 😀
Yoshitaka Yuriko a décidément vraiment la cote ces dernières années et se retrouve avec lui en tête d’affiche de ce drama qui est une adaptation d’un roman de Higashino Keigo, ce qui présage a priori du bon !

kikenna venus

Ichiokuen no sayonara

Cette adaptation de roman diffusée sur NHK BS Premium (donc je peux pas enregistrer) me tente beaucoup. Ca serait une occasion de revoir Yasuda Narumi que j’ai beaucoup aimée dans Teppan. Le fait que Kamikawa Takaya soit à ses côtés n’est pas pour me déplaire !

ichiokuen no sayonara

Yoru ga dorehodo kurakutemo

Kamikawa Takaya a décidément la cote car il est également à l’affiche de ce drama WOWOW, pas étonnant vu qu’il a tourné dans un paquet de productions de la chaîne. Comme la grosse majorité des adaptations roman orientées mystère/suspense de WOWOW ce drama est assez tentant.

yoru ga dorehodo kurakute mo

?Gokushufudô

Je suis pas du tout sûre de ce que peut donner ce concept d’ancien yak devenu père au foyer (sans surprise tiré d’un manga) mais je dois avouer que je suis vachement curieuse de voir Tamaki Hiroshi dans ce rôle et puis il y a aussi Shison Jun que je trouve tellement chou :).

gokushufudo

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*